Changer d'édition

La Belgique classe le Luxembourg en «zone rouge»
International 3 min. 24.09.2020

La Belgique classe le Luxembourg en «zone rouge»

Jean Asselborn (LSAP) a déclaré mercredi soir que  «les frontaliers sont exemptés» de cette mesure

La Belgique classe le Luxembourg en «zone rouge»

Jean Asselborn (LSAP) a déclaré mercredi soir que «les frontaliers sont exemptés» de cette mesure
Photo: Guy Jallay
International 3 min. 24.09.2020

La Belgique classe le Luxembourg en «zone rouge»

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Au même titre que d'autres régions, le Grand-Duché est à nouveau considéré comme un «territoire à risque» côté belge. Un avertissement applicable dès vendredi à 16 heures, qui ne concerne toutefois pas les travailleurs frontaliers.

La nouvelle est tombée mercredi soir: la Belgique classe le Luxembourg en «zone rouge». Vu la forte recrudescence des nouvelles infections au covid-19 au Luxembourg, elle était attendue et avait même été anticipée par Paulette Lenert (LSAP), la ministre de la Santé un peu plus tôt lors du briefing du Conseil de gouvernement. Sur les deux dernières semaines, la moyenne s'établit à 147 cas par 100.000 habitants, plaçant le Grand-Duché en quatrième position des pays européens les plus touchés par le virus. Pour rappel, le classement en «zone rouge» s'effectue à partir du seuil des 50 cas pour 100.000 habitants...

Concrètement, cette classification signifie qu'à partir de vendredi à 16 heures tout voyage «non essentiel» (tourisme, achats…) des résidents belges vers le Grand-Duché est momentanément interdit. Précision importante: l'interdiction de voyager dans un pays et une région classés «rouges» sera remplacée dès vendredi par... «un avis déconseillant» de s'y rendre.

Ce passage en «zone rouge» a aussi un impact important dans le sens des voyages vers la Belgique. En clair, chaque personne arrivant sur le territoire belge à partir du Luxembourg sera désormais obligée de respecter une quarantaine et de se faire dépister.

En visite à Trèves mercredi soir, Jean Asselborn (LSAP), le ministre des Affaires étrangères a déclaré qu'«il existe une exemption de 48 heures pour les résidents du Luxembourg» et que «les quelque 47.000 travailleurs frontaliers sont exemptés» de cette mesure.


Politik, Grenze Luxembourg Deutschland Grevenmacher, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le Luxembourg sort du rouge
L'Allemagne cesse de classer le Grand-Duché comme une zone à risque. Une décision prise mercredi par la république fédérale au vu de la baisse constante des nouvelles infections. Jean Asselborn, le ministre des Affaires étrangères se dit «soulagé» par cette annonce.

Hasard du calendrier ce classement en zone rouge intervient au lendemain d'une réunion à Bruxelles du conseil «affaire générales» de l'Union européenne. Jean Asselborn y avait justement défendu la restauration de la liberté de circulation dans l’Union et mis l'accent sur la protection des communautés transfrontalières en affirmant que «toute mesure susceptible d'avoir un impact sur un autre État membre, a fortiori un état voisin, devrait faire l'objet d’une consultation préalable entre autorités compétentes».

Le ministre des Affaires étrangères trouverait en effet plus équitable d'«aller au-delà du seul taux d'incidence et d'inclure le taux de tests effectués, les stratégies nationales de tests, le taux de positivité, le taux d'hospitalisation, le taux de patients en réanimation, et le taux de mortalité». 


Holidaymakers on a motorbike (L) returning from Sardinia by ferry undergo a compulsory drive-through swab test on August 23, 2020 at the port of Civitavecchia, northwest of Rome, during the COVID-19 infection, caused by the novel coronavirus. - Italy has recorded 1,071 new cases of coronavirus in the last 24 hours, breaking the symbolic barrier of 1,000 cases per day for the first time since May 12, according to an official report published on August 22, 2020. "61% (of these new cases) are linked to holiday returns," and more specifically 45% (97 cases) concern returns from the island of Sardinia, which had been spared by the first wave of the virus but where the comings and goings of careless tourists and revellers have contributed to the spread of the virus. (Photo by Vincenzo PINTO / AFP)
Pour 15 pays, le Grand-Duché demeure zone à risque
Alors que le Luxembourg n’est plus considéré comme un pays à risque pour l’Allemagne depuis le 19 août il demeure classé rouge par certains Etats. En cause le seuil trop élevé de nouvelles infections lors des 14 derniers jours fixé par les autorités étrangères.

Outre le Luxembourg, Malte est également concernée par ce nouvel avertissement aux voyageurs, de même que la région du Vorarlberg en Autriche et certaines sous-régions du Danemark, de la Hongrie et de la République tchèque. Genève en Suisse et la région autour de Lisbonne au Portugal se trouvent dans le même cas.

A l'inverse, côté allemand, l'Institut Robert Koch a mis à jour mercredi soir la liste des zones à risque, dans laquelle le Luxembourg ne figure pas, bien qu'il présente des taux d'infection en hausse ces dernières semaines. Jean Asselborn  a même révélé que «cela ne devrait pas changer au cours de cette semaine», tout en ajoutant que «ce qui viendra après, ça, nous ne le savons pas.»

Rappelons que le ministre des Affaires étrangères avait conseillé à plusieurs reprises à son homologue allemand Heiko Maas de tenir compte des circonstances particulières du Luxembourg et des effets de la stratégie de tests à grande échelle. Pour mémoire, le Luxembourg avait figuré sur la liste des zones à risque pour l'Allemagne du 14 juillet au 19 août.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le gouvernement conforté dans sa gestion de la crise
Pour Xavier Bettel, ce n'est pas le moment «d'alléger, ni de renforcer» le dispositif sanitaire mis en place. Car si les contaminations sont en hausse «avec la reprise de la vie normale», la situation hospitalière n'est aujourd'hui «pas préoccupante».
Briefing Bettel + Lenert Corona - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Pour 15 pays, le Grand-Duché demeure zone à risque
Alors que le Luxembourg n’est plus considéré comme un pays à risque pour l’Allemagne depuis le 19 août il demeure classé rouge par certains Etats. En cause le seuil trop élevé de nouvelles infections lors des 14 derniers jours fixé par les autorités étrangères.
Holidaymakers on a motorbike (L) returning from Sardinia by ferry undergo a compulsory drive-through swab test on August 23, 2020 at the port of Civitavecchia, northwest of Rome, during the COVID-19 infection, caused by the novel coronavirus. - Italy has recorded 1,071 new cases of coronavirus in the last 24 hours, breaking the symbolic barrier of 1,000 cases per day for the first time since May 12, according to an official report published on August 22, 2020. "61% (of these new cases) are linked to holiday returns," and more specifically 45% (97 cases) concern returns from the island of Sardinia, which had been spared by the first wave of the virus but where the comings and goings of careless tourists and revellers have contributed to the spread of the virus. (Photo by Vincenzo PINTO / AFP)
Le Luxembourg sort du rouge
L'Allemagne cesse de classer le Grand-Duché comme une zone à risque. Une décision prise mercredi par la république fédérale au vu de la baisse constante des nouvelles infections. Jean Asselborn, le ministre des Affaires étrangères se dit «soulagé» par cette annonce.
Politik, Grenze Luxembourg Deutschland Grevenmacher, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Zizanie liée à l'absence d'harmonisation sur le covid-19
La cartographie de l'épidémie mise en place par les autorités de l'UE ne fait pas l'unanimité. Au contraire. Au lieu de donner une idée claire et précise de la situation sur le Vieux continent, elle cause incompréhensions et tensions chez de nombreux Européens.
ARCHIV - 17.05.2014, Belgien, Brüssel: Menschen spiegeln sich in einem Fenster mit einer europäischen Flagge im Europäischen Parlament. (Illustration zu dpa "EU-Einreisebeschränkungen sollen für viele Länder bestehen bleiben") Foto: Olivier Hoslet/EPA/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
A son tour, la Belgique vire «à l'orange»
Depuis samedi, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies classe le royaume comme une zone à risque, une douzaine de jours après le Luxembourg. Cela signifie que la barre des 20 contaminations par 100.000 habitants a été dépassée ces deux dernières semaines.
(FromL) Brussels City Mayor Philippe Close, Belgian Prime Minister Sophie Wilmes and King Philippe - Filip of Belgium stand during a visit to the mural of artist Dema One at Bozar Centre for Fine Arts, on the occasion of the Belgian National Day, in Brussels, on July 21, 2020. (Photo by NICOLAS MAETERLINCK / BELGA / AFP) / Belgium OUT
Le Portugal s'insurge contre le classement belge
L’Algarve et l’Alentejo ont été retirées de la "liste rouge covid-19" des autorités sanitaires belges sous la pression du ministère des Affaires étrangères portugais. Mais pour l'heure, les explications de Jean Asselborn, Xavier Bettel et Paulette Lenert n'ont pas suffi à rassurer Bruxelles sur le Luxembourg. Le pays reste toujours soumis à des restrictions de déplacement plus ou moins claires.
Pour la Belgique, le Luxembourg passe «à l'orange»
Avec 83 nouveaux cas observés dimanche, le nombre de nouvelles infections reste élevé au Luxembourg. Un fait qui amène le voisin belge à classer le Grand-Duché comme une zone à risque moyen, sans toutefois la moindre incidence sur le déplacement des travailleurs frontaliers.
(FILES) In this file photo taken on April 19, 2020 a Belgian Police officer controls the documents of a person in a car at the border between Belgium and France during a police patrol in Quevy, enforcing the social distancing rules, as Belgium is in its fifth week of lockdown to fight the COVID-19 outbreak, caused by the novel coronavirus. - An European coordination for a return to free movement between European countries is delicate, between health imperatives and economic emergency, after the closings of the borders which have damaged a symbol of the European Union. (Photo by BENOIT DOPPAGNE / BELGA / AFP) / Belgium OUT