Changer d'édition

La production de pizzas Buitoni interdite dans le Nord
International 06.04.2022 Cet article est archivé
Bactéries Escherichia coli

La production de pizzas Buitoni interdite dans le Nord

Deux inspections d'hygiène approfondies ont été menées les 22 et 29 mars dans l'usine.
Bactéries Escherichia coli

La production de pizzas Buitoni interdite dans le Nord

Deux inspections d'hygiène approfondies ont été menées les 22 et 29 mars dans l'usine.
Photo: AFP
International 06.04.2022 Cet article est archivé
Bactéries Escherichia coli

La production de pizzas Buitoni interdite dans le Nord

Le préfet du Nord a interdit la production de pizzas au sein de l'usine Buitoni à Caudry, après plusieurs cas graves de contamination d'enfants par la bactérie Escherichia coli et des décès.

(AFP) - «L'activité industrielle de production alimentaire, en ce qui concerne les deux lignes de production de pizzas de l'usine» de Caudry est «arrêtée», peut-on lire dans un arrêté préfectoral pris le 1er avril, confirmant une information du « Canard enchainé ».


Toutes les pizzas de la gamme Fraich’Up de la marque Buitoni rappelées
Le Commissariat du gouvernement à la qualité, à la fraude et à la sécurité alimentaire indique à la population de ne surtout pas consommer ces pizzas qui pourraient se révéler très dangereuses.

Cette décision «fait suite à deux inspections d'hygiène approfondies» menées les 22 et 29 mars par des agents de la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) du Nord et de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), «dans le cadre de leurs investigations réalisées en lien avec l'alerte E. coli STEC», a précisé la préfecture.

Ces inspections «ont mis en évidence un niveau dégradé de la maîtrise de l'hygiène alimentaire dans l'usine de Caudry, qui a justifié la prise d'un arrêté de cessation des activités industrielles de production dans l'usine».

75 prélèvements

L'abrogation de l'arrêté et la reprise de la production «seront conditionnées à la mise en conformité de l'usine vis-à-vis de ses obligations en termes d'hygiène alimentaire», et «de contrôles et de maîtrise des risques microbiologiques».


04.04.2022, Großbritannien, London: Drei britische Varianten der Kinder-Überraschungseier liegen auf einem Tisch. Wegen mehr als 60 Fällen von Salmonellen-Erkrankungen in Großbritannien hat Ferrero knapp zwei Wochen vor Ostern einige Chargen an Kinder-Überraschungseiern zurückgerufen. Foto: Victoria Jones/PA Wire/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Ferrero rappelle des Kinder fabriqués en Belgique
Plusieurs lots de produits Kinder fabriqués en Belgique ont été rappelés lundi par Ferrero France, en raison de suspicions de salmonelles. Ce rappel concerne également le Luxembourg, à seulement quelques jours de Pâques.

La France connaît depuis fin février une recrudescence de cas d'insuffisance rénale chez des enfants liés à une contamination à E. coli. Plusieurs de ces cas sont liés à la consommation de pizzas Fraich'Up de Buitoni, produites sur le site de Caudry, ont confirmé les autorités sanitaires.

Nestlé a effectué 75 prélèvements sur la ligne de fabrication concernée et dans toute l'usine, «tous négatifs», avait indiqué le 31 mars Pierre-Alexandre Teulié, directeur général de la communication de Nestlé France.

Une enquête pour «homicides involontaires», «tromperie» et «mise en danger d'autrui» a été ouverte dans cette affaire le 22 mars, menée par le pôle de santé publique du parquet de Paris.


Sur le même sujet

Le scandale de la contamination à la bactérie E.coli par des pizzas industrielles de la marque Buitoni s'étend: une plainte visant une deuxième gamme a été déposée mercredi, quelques semaines après la découverte de nombreux cas chez des enfants.
Une perquisition était menée mercredi dans l'usine Buitoni de Caudry (Nord), site de production des pizzas surgelées Fraich'Up considérées par les autorités sanitaires comme à l'origine de plusieurs cas graves de contamination d'enfants par la bactérie E.coli, a indiqué la gendarmerie.
Deux inspections d'hygiène approfondies ont été menées les 22 et 29 mars dans l'usine.
Vingt-trois pays dont 15 en Afrique ont reçu des pizzas surgelées Fraich'Up de la marque Buitoni, considérées par les autorités sanitaires françaises comme à l'origine de plusieurs cas graves de contamination d'enfants par la bactérie E.coli en France.
Une campagne de rappel concernant deux types de fromage au lait cru issus d'une fromagerie de la marque Graindorge (groupe Lactalis) et commercialisés par des grandes enseignes a été lancée mardi.