Changer d'édition

L'urgence climatique déclarée par le Parlement européen
International 2 min. 28.11.2019

L'urgence climatique déclarée par le Parlement européen

L'Union européenne devrait réduire ses émissions de 55% d’ici 2030 pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.

L'urgence climatique déclarée par le Parlement européen

L'Union européenne devrait réduire ses émissions de 55% d’ici 2030 pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.
Photo: AFP
International 2 min. 28.11.2019

L'urgence climatique déclarée par le Parlement européen

Les eurodéputés viennent de décréter l'urgence climatique et environnementale, un vote symbolique pour maintenir la pression sur les dirigeants de l'UE à l'approche de la COP25 sur le climat et avec l'arrivée d'un nouvel exécutif européen.

La résolution, adoptée à une majorité confortable (429 pour, 225 contre et 19 abstentions), affirme l'engagement du Parlement pour «limiter le réchauffement de la planète à 1,5ºC et éviter une perte massive de biodiversité». Il fait suite à des votes similaires dans plusieurs parlements nationaux comme en France, au Royaume-Uni ou en Autriche. Au Luxembourg, l'intention de réduire de «50-55%» les émissions polluantes d'ici 2030 est affichée par Xavier Bettel mais la nouvelle loi sur le climat et son Plan national énergie et climat se font toujours attendre.


IPO,Rede Lage der Nation.Chambre des Députées,Xavier Bettel,Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Réduire de «50-55%» les émissions polluantes d'ici 2030
Pour son sixième discours sur l'état de la Nation, ce mardi, Xavier Bettel a largement mis l'accent sur les conséquences du réchauffement climatique et la nécessité pour le pays de mettre en place des objectifs «ambitieux». Une politique que le Premier ministre juge «compatible» avec le développement économique.

 «Le fait que l'Europe soit le premier continent à déclarer l'urgence climatique et environnementale, juste avant la COP25, alors que la nouvelle Commission entre en fonction, et trois semaines après que Donald Trump a confirmé le retrait des États-Unis de l'accord de Paris, est un message fort envoyé aux citoyens et au reste du monde», s'est félicité Pascal Canfin (Renew Europe, centre et libéraux), président de la commission Environnement du Parlement européen. 


Le changement climatique impacte tous les Etats du monde, poussant le parlement européen à s'emparer du sujet.
L'«urgence climatique» à l'ordre du jour à Bruxelles
Le Parlement européen décidera, jeudi, s'il convient de déclarer une «urgence climatique et environnementale» en Europe. Des désaccords persistent entre les députés européens malgré le consensus scientifique.

 Le vote de la résolution, qui n'a pas de visée légale contraignante, a donné lieu à un débat sémantique sur l'opportunité de déclarer «l'urgence» ou «l'état d'urgence», surtout chez les anglophones et les germanophones. Le PPE (droite, principale force politique dans l'hémicycle) ne s'est pas joint à Renew, S&D (socio-démocrates) et aux Verts pour l'élaboration du projet de résolution commune qui a servi de base au vote de mercredi, même si le groupe a été divisé sur le vote final. 


Le changement climatique pèse lourd sur les océans
Victimes du réchauffement, les océans et les zones gelées dépérissent à grande vitesse, menaçant des pans entiers de l'humanité qui doit réduire au plus vite ses émissions de CO2 pour limiter les dégâts, avertit mercredi un rapport alarmant du Giec.

Eviter l'impression de «panique» 

 «Ces décisions auront un impact réel sur la vie quotidienne des Européens. Il y a urgence à agir, mais pas un état d'urgence à déclarer», a réagi Peter Liese au nom du PPE, qui plaidait pour l'utilisation d'un terme qui ne donnait pas l'impression de «panique». 

Les Verts, qui ont soutenu la résolution, ont toutefois prévenu qu'il ne s'agissait pas d'en rester aux belles paroles. «Nous pouvons déclarer des urgences climatiques, mais les gens dans la rue ne demandent pas des déclarations, ils nous demandent d'agir», a averti Bas Eickhout, eurodéputé Verts, lors d'un débat précédant le vote qui s'était tenu lundi soir. Outre cette résolution symbolique, le Parlement a voté un autre texte jeudi en prévision de la COP25 qui commence début décembre à Madrid. 


Sur le même sujet

Youth for Climate annonce une vague d'actions
Juste avant la COP25 qui démarrera lundi et un mois de décembre crucial pour la politique climatique Youth for Climate Luxembourg, mettra la pression aux décideurs politiques ce vendredi. Coorganisatrice de l'action, Zohra Barthélémy, explique la stratégie.
L'ONU remet la pression avant la COP25
Alors que la ministre de l'Environnement Carole Dieschbourg (Déi Gréng) doit présenter les objectifs du pays en matière de climat, mercredi, l'organisation internationale a de nouveau lancé l'alerte. Un report des objectifs de l'accord de Paris serait funeste.
Les Luxembourgeois se mobilisent régulièrement pour le climat dans les rues du pays.
Les élus mis bientôt «sous pression climatique»
L'acte cinq du collectif Youth for climate Luxembourg a été annoncé ce vendredi. Dans une semaine, les jeunes soucieux de leur avenir sur une planète vivable, se retrouveront devant la Chambre des députés pour un sitting.
Lokales, Dritter Klimamarsch in Luxemburg - Youth for Climate Luxembourg, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Réduire de «50-55%» les émissions polluantes d'ici 2030
Pour son sixième discours sur l'état de la Nation, ce mardi, Xavier Bettel a largement mis l'accent sur les conséquences du réchauffement climatique et la nécessité pour le pays de mettre en place des objectifs «ambitieux». Une politique que le Premier ministre juge «compatible» avec le développement économique.
IPO,Rede Lage der Nation.Chambre des Députées,Xavier Bettel,Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Le changement climatique pèse lourd sur les océans
Victimes du réchauffement, les océans et les zones gelées dépérissent à grande vitesse, menaçant des pans entiers de l'humanité qui doit réduire au plus vite ses émissions de CO2 pour limiter les dégâts, avertit mercredi un rapport alarmant du Giec.