Changer d'édition

L'Ukraine, un pays riche en ressources naturelles
International 7 min. 30.03.2022
Conflit avec la Russie

L'Ukraine, un pays riche en ressources naturelles

L'Ukraine n'est pas seulement le grenier à céréales de l'Europe.
Conflit avec la Russie

L'Ukraine, un pays riche en ressources naturelles

L'Ukraine n'est pas seulement le grenier à céréales de l'Europe.
Photo: Shutterstock
International 7 min. 30.03.2022
Conflit avec la Russie

L'Ukraine, un pays riche en ressources naturelles

Le pays dispose d'immenses réserves inexploitées de gaz naturel et de métaux nécessaires à la transition énergétique.

(m. m. avec Marco MENG) - Le deuxième plus grand pays d'Europe en termes de superficie n'est qu'un petit partenaire commercial pour l'UE, se classant en 2021 à la 17e place pour les exportations (1,3 %) et à la 15e place pour les importations (1,1 %). Mais cela pourrait changer de manière significative : en plus des produits naturels tels que le maïs, le blé et les betteraves et des matières premières telles que le minerai de fer, le charbon et le manganèse, l'Ukraine peut également exporter des métaux rares et du lithium et d'immenses quantités de gaz naturel.


ARCHIV - 11.10.2021, Berlin: Ein Autofahrer tankt ein Auto mit Benzin Super E5 an einer Tankstelle des Mineralölkonzerns Total in der Chausseestrasse. Der zuletzt deutliche Rückgang der Spritpreise ist am Wochenende zum Erliegen gekommen. (zu dpa «Spritpreis sinkt nicht mehr») Foto: Carsten Koall/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le spectre de l'embargo plane sur l'énergie
Un éventuel arrêt des achats de pétrole et de gaz russes suscite l'incertitude. Les propriétaires de stations-service sont ceux qui profitent le moins de la hausse des prix.

Parce que le pays a non seulement un besoin urgent et de plus en plus important de métaux de haute technologie, mais se trouve également sur un énorme gisement de gaz naturel jusqu'alors inexploité. 

L'Ukraine a un accord de libre-échange avec l'UE depuis septembre 2017. Et l'été dernier, une alliance sur les matières premières et l'hydrogène a été conclue. «Conformément aux objectifs du plan d'action de l'UE sur les matières premières critiques, le partenariat avec l'Ukraine contribuera à renforcer et à sécuriser l'approvisionnement des deux parties en matières premières critiques et en batteries», a déclaré Bruxelles. 

Partenariat stratégique

Le changement climatique et énergétique modifie donc la situation géopolitique du continent. Sur les 30 «matières premières critiques» recensées par Bruxelles pour l'économie européenne, 21 se trouvent en Ukraine, dont le lithium, le cobalt, le titane et les métaux rares nécessaires à l'industrie aéronautique, aux batteries et aux éoliennes. 

Dans le détail, le partenariat stratégique vise le développement d'une exploitation minière durable et une meilleure intégration des chaînes de valeur pour les matières premières critiques et les batteries. À cette fin, l'Alliance européenne des matières premières et l'Alliance européenne des batteries seront impliquées en tant que plateformes pour les parties prenantes de l'UE et d'Ukraine, et en tant qu'organisations de financement et d'investissement. 

D'énormes réserves de gaz

L'ordre d'attaquer l'Ukraine donné par le président russe est venu contrecarrer cela. La Russie empêche surtout l'Ukraine de passer du statut de pays de transit pour le gaz russe à celui de fournisseur. Le pays dispose des deuxièmes plus grandes réserves de gaz connues en Europe, avec environ 1,09 milliard de mètres cubes de gaz naturel. 

Evolution des transactions commerciales entre l'Ukraine et l'UE.
Evolution des transactions commerciales entre l'Ukraine et l'UE.
Crédit: Eurostat

Outre sa nostalgie de la reconstruction d'un «empire russe», c'est probablement l'une des raisons pour lesquelles le président russe Vladimir Poutine a ordonné à ses armées d'envahir le pays voisin. L'Ukraine, nouveau fournisseur potentiel de gaz pour l'Europe, et le projet de l'Union européenne d'atteindre la neutralité climatique d'ici 2050 signifient que la Russie ne perd pas seulement ses sources de revenus, mais aussi son principal instrument de pouvoir économique

Une production de gaz naturel qui change la donne 

La société gazière publique ukrainienne Naftogaz voulait exploiter des gisements de gaz naturel dans le nord de la mer Noire sur un territoire de 30.000 kilomètres carrés - ce que Poutine a également empêché par son incursion. Ou du moins, il l'a repoussé.

Les immenses gisements de gaz de l'Ukraine «pourraient changer la donne», écrivait en 2020 le Neue Zürcher Zeitung. Autour de l'île du Serpent, à la frontière entre l'Ukraine et la Roumanie, Naftogaz pense que le plateau continental de la mer Noire recèle d'importants gisements de pétrole et de gaz naturel. 


France's President Emmanuel Macron shows a schema about how gas prices influence electricity prices as he talks to the press on the second day of a European Union (EU) summit at the EU Headquarters, in Brussels on March 25, 2022. (Photo by Ludovic MARIN / AFP)
L'Union européenne prête à acheter son gaz en commun
Les Etats de l'UE ont décidé vendredi de donner mandat à la Commission européenne pour effectuer des achats de gaz groupés, sur le modèle des commandes de vaccins anti-covid, alors que la guerre en Ukraine fait flamber les prix de l'énergie.

Le premier jour de l'invasion russe de l'Ukraine, l'île est devenue célèbre parce que les gardes-frontières ukrainiens ont refusé de se rendre aux assaillants russes en prononçant une formule devenue légendaire. Actuellement, l'île est occupée par des militaires russes. 

La Russie contrôle également les routes maritimes reliant le Bosphore aux ports ukrainiens, qui passent par un espace étroit entre l'île du Serpent et le continent. Près de 500 gisements de pétrole et de gaz - exploitables et explorés - ont tout d'abord été perdus suite à la sécession de la péninsule. 

15 ans de consommation de l'UE

Selon les estimations russes, la Crimée elle-même possède 47 millions de tonnes de réserves de pétrole et 165,3 milliards de mètres cubes de gaz naturel. On pense que le plateau ukrainien contient plus de deux milliards de mètres cubes de gaz. L'Agence internationale de l'énergie (AIE) estime les réserves de gaz ukrainiennes à un total de 5,4 milliards de mètres cubes. Cela représenterait environ 15 ans de consommation totale de l'UE. Un grand nombre de ces gisements se trouvent dans la région du Dniepr-Donetsk. 

De plus, l'Ukraine a également un grand potentiel en matière de biogaz. Selon les experts agricoles, le pays aux grands champs de blé peut encore nettement augmenter l'utilisation de ses surfaces, ce qui permettrait également d'accroître la production de biogaz. Cet hiver, les réservoirs de gaz en Europe - dont certains sont détenus par le groupe public russe Gazprom - étaient quasiment vides. 


poor Asian man hand open empty purse looking for money having problem bankrupt broke after credit card payday
Le conflit en Ukraine fait souffler un vent d'inquiétude
Alors qu'une accalmie semblait se dessiner sur le front de la pandémie, l'Europe voit se dérouler une guerre à ses portes. Les conséquences de ce conflit viennent renforcer les inquiétudes liées à l'inflation et aux difficultés d'approvisionnement.

L'Ukraine s'est proposée pour y remédier à l'avenir : le pays dispose en effet des plus grandes installations souterraines de stockage de gaz naturel en Europe. Selon l'exploitant UkrTransGaz, les douze réservoirs souterrains, dont les cinq plus grands se trouvent à l'ouest du pays, ont un volume de 31 milliards de mètres cubes, soit autant que les capacités de stockage de gaz de l'Italie, de la France, de la Hongrie et de l'Autriche réunies. 

Production d'hydrogène

Dans le sud, l'Ukraine dispose d'un grand potentiel de production d'hydrogène à partir de l'énergie solaire. L'importation d'hydrogène «bleu» (produit à l'aide de gaz naturel) servirait de solution de transition pour le tournant européen en matière d'énergie et de mobilité et permettrait à l'Ukraine de générer des revenus pour moderniser sa propre économie pendant au moins deux décennies. 

L'objectif serait de produire suffisamment d'hydrogène «vert» d'ici là, pour lequel le sud de l'Ukraine (parcs éoliens et solaires) serait un emplacement approprié.

Métaux rares et lithium 

«Lithium, cobalt, manganèse, terres rares - toutes ces matières premières sont présentes en Ukraine, y compris des gisements uniques de béryllium, de zirconium, de tantale et un complexe de terres rares phosphoreuses et de minerais de métaux rares», rapporte MiningWorld.com. Il existe de grands gisements de béryllium dans la région de Chytomyr, des gisements de terres rares dans la région de Donetsk et des gisements de lithium dans la région de Kirovohrad. 

Actuellement, la Chine fournit 98% des besoins de l'UE en terres rares, un composant clé des aimants utilisés dans les batteries des voitures électriques, des smartphones et des éoliennes. Le gallium est également un élément rare sur Terre et est principalement utilisé dans la technologie haute fréquence (circuits intégrés et lasers). 

L'Ukraine est le deuxième plus grand producteur de gallium après la Chine avec neuf tonnes par an, et le pays possède également d'autres métaux et minéraux rares tels que l'indium, le thallium, le tantale, le niobium, le béryllium, le zirconium et le scandium, par exemple utilisé pour les réservoirs de carburant. 


Dass Moskau dem Westen als Reaktion auf Sanktionen ganz den Gashahn abdreht, wird nicht mehr ausgeschlossen.
L'approvisionnement énergétique du Luxembourg menacé?
Même avant l'invasion russe, les prix du gaz étaient extrêmement élevés. Le ministre de l'Énergie rassure sur la sécurité d'approvisionnement.

Ils ont été trouvés il y a quelques années dans une ceinture qui s'étend sur plus de mille kilomètres à travers le centre de l'Ukraine, de Rivne au nord-ouest à Louhansk au sud-est. Les réserves connues de l'Ukraine d'oxyde de lithium utilisé dans les batteries sont de près de 500.000 tonnes, les plus importantes d'Europe. 

Malheureusement, la corruption et les technologies obsolètes continuent de façonner l'économie ukrainienne. En ce qui concerne les technologies futures, l'Ukraine pourrait faire un bond en avant - mais cela nécessite que le pays fasse des investissements importants.     

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Lithium, cobalt, nickel... l'Union européenne doit organiser rapidement son approvisionnement en métaux pour la transition énergétique, faute de quoi des difficultés s'annoncent dès 2030, menaçant ses objectifs en matière de climat.