Changer d'édition

L'UE va réglementer la reconnaissance faciale
International 22.08.2019

L'UE va réglementer la reconnaissance faciale

L'initiative de Bruxelles s'inscrit dans le contexte des récentes révélations sur l'utilisation de la reconnaissance faciale pour surveiller le public dans des zones telles que la King's Cross de Londres.

L'UE va réglementer la reconnaissance faciale

L'initiative de Bruxelles s'inscrit dans le contexte des récentes révélations sur l'utilisation de la reconnaissance faciale pour surveiller le public dans des zones telles que la King's Cross de Londres.
Photo: Shutterstock
International 22.08.2019

L'UE va réglementer la reconnaissance faciale

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, souhaite une «approche européenne coordonnée» en matière d'intelligence artificielle. Pour le moment, au Luxembourg, le dispositif Visopol n'est pas concerné.

(DH avec Mehreen Khan) -   La Commission européenne envisage de mettre en place une réglementation qui donnera aux citoyens de l'UE des droits explicites quant à l’utilisation de leurs données de reconnaissance faciale, indiquent ce jeudi nos confrères de Luxembourg Times. Une décision qui fait écho aux questions parlementaires posées dernièrement par  Marc Goergen (Piraten) au ministre de la Sécurité intérieure François Bausch (Déi Gréng). 

L'initiative de Bruxelles s'inscrit dans le contexte des récentes révélations sur l'utilisation de la reconnaissance faciale pour surveiller le public dans des zones telles que la King's Cross de Londres. Cet élément avait donné lieu à une enquête de l'organisme britannique chargé de la protection des données, la semaine dernière, puisque la collecte d'éléments biométriques permettant l'identification de personnes est interdite. 

Par ailleurs, aucune autorité européenne chargée de la  protection des données n'a encore sanctionné une entreprise qui n'aurait pas respecté les dispositions prises en la matière. C'est un nouvel élément qui a placé la reconnaissance faciale au cœur d'une future réglementation de Bruxelles concernant «une approche européenne coordonnée sur les implications humaines et éthiques de l'intelligence artificielle». Cette dernière avait été promise par Ursula von der Leyen avant son accession à la présidence de la Commission.


Wirtschaft, Der RGPD nach einem Jahr, 3. Edition der ''Luxembourg data protection days'', Viviane Reding, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
«La protection des données est dans l'ADN de l'Europe»
La troisième édition des "Luxembourg Data Protection Days" s'est déroulée ce lundi. Elle avait pour thème le premier anniversaire du RGPD.

Au mois  d'avril, un groupe d'experts de l'UE, travaillant pour la Commission, avait indiqué que la nouvelle réglementation devait clairement indiquer à quel moment les technologies permettant de suivre des individus ciblés ou d'effectuer une surveillance de masse sont autorisées. 

Cette réglementation s'appliquera au Luxembourg où à ce jour le dispositif Visupol n'est pas concerné puisque les caméras de surveillance, installées depuis 2007, ne procèdent pas à la reconnaissance faciale, ni ne sont connectées à une base de données. Quant aux images, elles sont effacées automatiquement au bout de 60 jours selon François Bausch. 


Sur le même sujet

San Francisco interdit la reconnaissance faciale
La capitale des hautes technologies devient la première ville américaine à bannir l'utilisation d'outils capables d'identifier les individus par caméras pour la police et d'autres agences du gouvernement local en raison des inquiétudes croissantes pour la protection de la vie privée.
Portrait Of Young Businesspeople Face Recognized With Intellectual Learning System
Quand la vidéosurveillance sert la justice
En une année, ce sont 175 photos prises par des caméras de surveillance qui ont servi de preuves pour des crimes commis à Luxembourg. Plusieurs auteurs ont même été arrêtés en flagrant délit.
überwachungskamera - Photo : Pierre Matgé
De nouvelles caméras bientôt à la Gare
La vidéosurveillance de la capitale va être étendue ces prochaines semaines à des points stratégiques dans le quartier de la Gare, dans une zone scolaire notamment, et sur la passerelle pour vélos du Pont Adolphe.
überwachungskamera - Photo : Pierre Matgé