Changer d'édition

L'UE envisage des contrats d'achat anticipé de vaccins
International 2 min. 17.06.2020

L'UE envisage des contrats d'achat anticipé de vaccins

Les avances sur paiement permettraient aux laboratoires d'investir dans les capacités de production.

L'UE envisage des contrats d'achat anticipé de vaccins

Les avances sur paiement permettraient aux laboratoires d'investir dans les capacités de production.
Photo: AFP
International 2 min. 17.06.2020

L'UE envisage des contrats d'achat anticipé de vaccins

Bruxelles a dévoilé ce mercredi sa stratégie pour accélérer la mise au point, la fabrication et la distribution de vaccins contre le covid-19. En échange d'un certain nombre de doses, la Commission financera une partie des coûts supportés par les laboratoires.

(DH avec l'AFP) - La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a appelé à une «mise en commun» des ressources, en Europe et dans le monde, pour aider au développement de futurs vaccins contre le covid-19. Afin d'«assurer une production suffisante de vaccins dans l'UE» et «un approvisionnement suffisant des Etats membres», ce plan d'action prévoit de signer des «contrats d'achat anticipé» avec les producteurs de vaccins. Ces achats anticipés seront financés par l'instrument d'aide d'urgence mis en place pendant la crise (environ 2,4 milliards d'euros).

Cette déclaration intervient à l'occasion de la publication officielle, ce mercredi de la «stratégie vaccins» de l'UE, présentée en fin de semaine dernière aux ministres de la Santé des 27. C'est ainsi qu'au moment où les laboratoires tentent de trouver un vaccin en un temps record - 12 à 18 mois -, ces avances sur paiement leur permettraient, selon la Commission, d'investir dans les capacités de production. Et ce, alors même que les essais cliniques sur les humains ne seraient pas encore finalisés. En contrepartie de cet engagement, et une fois le vaccin disponible, les Etats membres auraient le droit d'acheter un certain nombre de doses à un prix fixé.

Par ailleurs, la Commission assure que cette initiative ne se télescope pas avec celle de l'alliance formée début juin par la France, l'Allemagne, l'Italie et les Pays-Bas. Sur le plan international, Ursula von der Leyen ajoute que l'UE travaille aussi sur des réservations à l'avance pour des pays à faibles revenus. «Les pays à revenus élevés agiraient donc comme un groupe uni d'acheteurs internationaux», souligne-t-elle. D'après elle, cette procédure doit «optimiser l'accès à ces vaccins dans le monde entier». Un sujet qui sera abordé, le 27 juin, lors d'un sommet mondial, a encore confirmé la cheffe de l'exécutif européen sur Twitter.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

«Voir le dépistage comme une contribution à la société»
Le testing à large échelle est actuellement le moyen le plus sûr de pouvoir contenir le virus, selon Ulf Nehrbass, directeur de l'Institut luxembourgeois de la santé. Car si une chaîne d'infection devait apparaître, il serait alors possible de la détecter et d'intervenir rapidement.
Lokales, Covid-19 Test, P&R Belval, large scale testing,  Esch Alzette, Foto: Guy Wolff/ Luxemburger Wort
Possible de trouver un vaccin d'ici fin 2020
Spécialiste des virus, le Dr Gérard Schockmel fait confiance aux laboratoires pour trouver d'ici six mois la parade au covid-19. Et cela sans négliger les contrôles indispensables pour éviter effets secondaires ou accentuation de l'infection.
Chief Scientific Officer Dr Jeff Drew, holds samples of the potential oral vaccine for the COVID-19 illness that are being tested for temperature stability in the Stabilitech laboratory in Burgess Hill south east England, on May 15, 2020. - The scientists at Stabilitech are one of the teams attempting to develop a vaccine for COVID-19. Ingested in a capsule into the gut, Stabilitech's potential oral vaccine aims to prompt an immune response in mucosal cells in the respiratory system and elsewhere in the body. The firm believes that will be more effective in tackling respiratory illnesses like coronavirus. The British government is touting the country as a global leader in the big-money investment race to find a vaccine for COVID-19. (Photo by BEN STANSALL / AFP) / TO GO WITH AFP STORY BY JOE JACKSON
Le covid n'aime ni le cuivre, ni la chaleur
Et encore moins les désinfectants classiques... A l'Uni, les équipes dirigées par le Pr Anupam Sengupta ont réussi à percer certains des secrets du virus. A commencer par sa résistance sur divers matériaux et sous certaines conditions.
A model of the novel coronavirus SARS-CoV-2 lays on a desk next to the name sign of Lower Saxony's State Premier Stephan Weil as he visits the Helmholtz Center for Infection Research (Helmholtz-Zentrum f�r Infektionsforschung HIZ) in Braunschweig, northern Germany, on May 8, 2020. - The centre reports that its scientific research has led to a breakthrough in the development of artificial antibodies for immune therapies, giving hope for antibody therapy against the Covid-19 disease caused by the novel coronavirus. Virologist Luka Cicin-Sain and his team say they have succeeded in detecting an antibody that successfully prevents the novel coronavirus from entering cells. (Photo by JENS SCHLUETER / AFP) / ALTERNATIVE CROP
Xi Jinping promet un vaccin contre le covid
Accusée par l'administration Trump d'avoir tardé à réagir, la Chine a promis lundi par la voix de son président de partager un éventuel vaccin et d'allouer 2 milliards de dollars au combat mondial contre la maladie.
This video grab taken on May 18, 2020 from the website of the World Health Organization shows Chinese President Xi Jinping delivering a speech via video link at the opening of the World Health Assembly virtual meeting from the WHO headquarters in Geneva, amid the COVID-19 pandemic, caused by the novel coronavirus. - The World Health Organization on May 18 kicked off its first ever virtual assembly, but fears abound that US-China tensions could derail the strong action needed to address the COVID-19 crisis. (Photo by - / World Health Organization / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / WORLD HEALTH ORGANIZATION" - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
Sanofi et son vaccin créent la polémique
La société française réservera-t-elle aux Etats-Unis la primeur d'un éventuel vaccin contre le covid-19? Évoquée par le groupe, qui renvoie l'Europe à ses responsabilités, l'idée provoque une série de réactions indignées et pousse à réagir Bruxelles comme le gouvernement français.
(FILES) In this file photo  Dr. Rhonda Flores looks at protein samples at Novavax labs in Rockville, Maryland on March 20, 2020, one of the labs developing a vaccine for the coronavirus, COVID-19. - The US Federal Bureau of Investigation and cybersecurity experts believe Chinese hackers are trying to steal research on developing a vaccine against coronavirus, two newspapers reported on May 11, 2020. The FBI and Department of Homeland Security are planning to release a warning about the Chinese hacking as governments and private firms race to develop a vaccine for COVID-19, the Wall Street Journal and New York Times reported. (Photo by ANDREW CABALLERO-REYNOLDS / AFP)
Le virus pourrait ne jamais disparaître
Le coronavirus pourrait devenir une maladie avec laquelle l'humanité devra apprendre à vivre, a averti l'Organisation mondiale de la santé, alors que le bilan mondial s'approche ce jeudi des 300.000 morts.
A medical worker takes a swab sample from a man to be tested for the COVID-19 novel coronavirus in Wuhan, in China�s central Hubei province on May 14, 2020. - China has largely brought the virus under control, but the emergence of new cases in Wuhan in recent days, after weeks without fresh infections, has prompted a campaign to test all 11 million residents in the city where COVID-19 first emerged late last year. (Photo by Hector RETAMAL / AFP)