Changer d'édition

L'OMS vole au secours d'AstraZeneca
International 3 min. 11.02.2021

L'OMS vole au secours d'AstraZeneca

En Europe, les autorités compétentes en France, en Belgique ou encore au Luxembourg ont récemment déconseillé le vaccin du laboratoire britannique aux seniors.

L'OMS vole au secours d'AstraZeneca

En Europe, les autorités compétentes en France, en Belgique ou encore au Luxembourg ont récemment déconseillé le vaccin du laboratoire britannique aux seniors.
Photo: AFP
International 3 min. 11.02.2021

L'OMS vole au secours d'AstraZeneca

L'organisme mondial a annoncé mercredi que le vaccin anti-covid pouvait bien être administré aux plus de 65 ans et dans les pays où circulent des variants, mais l'agence européenne du médicament veut savoir quels vaccins sont vraiment efficaces contre ces variants.

(AFP) - Si l'efficacité du vaccin d'AstraZeneca a été mise en doute ces dernières semaines, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) entend mettre fin au débat. Mardi, l'organisme a ainsi confirmé les effets du sérum contre les variants et sur toutes les tranches d'âge. «Les personnes de plus de 65 ans devraient recevoir le vaccin», a ainsi déclaré le président du Groupe d'experts, Alejandro Cravioto. 


A member of the medical staff holds a vial of the AstraZeneca-Oxford Covid-19 vaccine at the South Ile-de-France Hospital Group (Groupe Hospitalier Sud Ile-de-France), in Melun, on the outskirts of Paris, on February 8, 2021 during a visit of French Health Minister for an AstraZeneca vaccine injections campaign for people under the age of 65. - The top French medical authority (Haute autorit� de Sant�) has approved the vaccine AstraZeneca-Oxford for use in France, but only for people under 65, echoing decisions made in Sweden, Germany, Belgium and Switzerland over concerns about a lack of data on the effectiveness of the vaccine for over 65s. (Photo by Thomas SAMSON / POOL / AFP)
La Belgique méfiante à l’égard d’AstraZeneca
L’appel de l’OMS n’y change rien : le vaccin du groupe anglo-suédois ne sera pas administré aux Belges de plus de 56 ans jusqu'à nouvel ordre.

Malgré les assurances de l'OMS, l'Afrique du Sud s'est dite prête à revendre ou échanger un million de doses d'AstraZeneca, écarté au profit du vaccin de Johnson & Johnson. Pour tenter d'y voir plus clair, l'Agence européenne du médicament (EMA) a annoncé mercredi avoir demandé à tous les développeurs de vaccins d'évaluer si leur produit est efficace contre les nouvelles mutations du coronavirus.   

L'Agence a indiqué qu'elle «élabore des lignes directrices pour les fabricants prévoyant des changements aux vaccins covid-19 existants, pour lutter contre les nouveaux variants du virus». L'émergence de plusieurs variants - dits britannique, sud-africain ou encore brésilien - fait craindre une contagiosité plus forte du virus et une moindre protection pour les personnes vaccinées. 


ARCHIV - 29.12.2020, Argentinien, Firmat: Eine Person zeigt ein Fläschchen mit dem Impfstoff Sputnik V. Nach Kritik an fehlenden belastbaren Studien haben russische Forscher weitere Details zu dem Corona-Impfstoff Sputnik V veröffentlicht. (zu dpa «Mehr Details zu russischem Corona-Impfstoff: Hohe Wirksamkeit») Foto: Patricio Murphy/ZUMA Wire/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Une étude sur la combinaison des vaccins anti-covid
L'université d'Oxford a annoncé jeudi se pencher sur l'utilisation de deux doses de vaccins issues de laboratoires différents chez un même patient et tester leur efficacité pour protéger la population contre le coronavirus.

Face à ces inquiétudes, l'Union européenne a affirmé mercredi vouloir muscler sa production de vaccins. «Nous avons sous-estimé les difficultés liées à la production de masse (...) Nous avons été trop optimistes, et sans doute trop confiants sur la livraison en temps voulu des doses commandées», a admis la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen. «Nous devons améliorer la montée en puissance des capacités», a-t-elle insisté. 

Dans la foulée, AstraZeneca a dit s'associer avec l'allemand IDT Biologika afin d'être capable de produire dès le deuxième trimestre davantage de vaccins pour l'Europe. Le laboratoire allemand BioNTech a pour sa part annoncé mercredi le démarrage de la production de son vaccin, conçu avec l'Américain Pfizer, dans une nouvelle usine à Marbourg (Allemagne), destinée à augmenter les livraisons. En attendant, la chancelière Angela Merkel a annoncé mercredi soir la prolongation jusqu'au 7 mars de la plupart des restrictions en place en Allemagne. La Grèce va de son côté durcir à partir de jeudi son confinement national. 


(FILES) This file illustration photo taken on November 17, 2020 shows vials with Covid-19 Vaccine stickers attached, and syringes, with a national flag of the United Kingdom, the Union flag. Drugs company AstraZeneca and British Prime Minister Boris Johnson on January 28, 2021 defended the effectiveness of its Covid-19 vaccine after regulators in Germany said it should not be given to over 65s. (Photo by JUSTIN TALLIS / AFP)
415.000 doses AstraZeneca espérées au Grand-Duché
Alors que l'Agence européenne des médicaments vient d'autoriser, ce vendredi, la formule développée par le laboratoire suédo-britannique avec l'Université d'Oxford, se posent toujours des interrogations sur les dates et quantités livrées aux Etats.

Pour mémoire, 415.000 doses du sérum d'AstraZeneca sont attendues au Grand-Duché dans les prochaines semaines. Pour autant, le Conseil supérieur des maladies infectieuses luxembourgeois a annoncé en fin de semaine dernière ne pas recommander l'emploi du vaccin anti-covid pour les seniors. Ce qui ne signifie pas pour autant qu'il l'interdit ni pour les aînés, ni pour d'autres catégories à la santé fragile. Reste que les seniors en maisons de retraite et de repos reçoivent, pour l'heure, principalement une injection du sérum Pfizer, souligne la ministre de la Santé, Paulette Lenert (LSAP), dans une réponse parlementaire publiée ce lundi.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le Conseil supérieur des maladies infectieuses luxembourgeois ne recommande pas l'emploi du vaccin anti-covid pour les seniors. Ce qui ne signifie pas qu'il l'interdit ni pour les aînés, ni pour d'autres catégories à la santé fragile.
A member of the Hampshire Fire and Rescue Service prepares a dose of a AstraZeneca/Oxford Covid-19 vaccine at a temporary vaccination centre set up at Basingstoke Fire Station, in Basingstoke, Hampshire, southern England, on February 4, 2021, as crews continue to take 999 emergency calls. - Oxford University announced on Thursday it will launch a medical trial alternating doses of Covid-19 vaccines created by different manufacturers, the first study of its kind. (Photo by Andrew Matthews / POOL / AFP)
Au cours d'un échange en ligne sur la campagne vaccinale, le directeur de la Santé n'a pas rejeté l'idée de voir la formule russe être retenue. Mais rien ne sera fait en dehors de l'aval de l'Agence européenne des médicaments.
(FILES) This handout file photo taken on August 06, 2020 and provided by the Russian Direct Investment Fund shows the vaccine against the coronavirus disease (Sputnik V (Gam-COVID-Vac)), developed by the Gamaleya Research Institute of Epidemiology and Microbiology. - Russia's Sputnik V vaccine is 91.6 percent effective against symptomatic Covid-19, according to results published in The Lancet on February 2, 2021 that independent experts said allayed transparency concerns over the jab, which Moscow is already rolling out. (Photo by Handout / Russian Direct Investment Fund / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / Russian Direct Investment Fund / Handout " - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
L'université d'Oxford a annoncé jeudi se pencher sur l'utilisation de deux doses de vaccins issues de laboratoires différents chez un même patient et tester leur efficacité pour protéger la population contre le coronavirus.
ARCHIV - 29.12.2020, Argentinien, Firmat: Eine Person zeigt ein Fläschchen mit dem Impfstoff Sputnik V. Nach Kritik an fehlenden belastbaren Studien haben russische Forscher weitere Details zu dem Corona-Impfstoff Sputnik V veröffentlicht. (zu dpa «Mehr Details zu russischem Corona-Impfstoff: Hohe Wirksamkeit») Foto: Patricio Murphy/ZUMA Wire/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le gouvernement français tente de passer la vitesse supérieure dans sa gestion de l'épidémie de covid-19 après avoir refusé d'imposer un nouveau confinement dans l'immédiat. Dans ce cadre, quatre sites pharmaceutiques en France vont commencer à produire des vaccins sur le territoire, dès fin février.
(FILES) In this file photo taken on January 14, 2021 helpers walk inside the Erika-Hess ice stadium that serves as the second vaccination center against the novel coronavirus in Berlin. - Sports stadiums, cathedrals and theme parks the world over have been rapidly repurposed as temporary vaccination centres in a global drive to administer the life-saving jabs. (Photo by Kay Nietfeld / POOL / AFP)
Alors que l'Agence européenne des médicaments vient d'autoriser, ce vendredi, la formule développée par le laboratoire suédo-britannique avec l'Université d'Oxford, se posent toujours des interrogations sur les dates et quantités livrées aux Etats.
(FILES) This file illustration photo taken on November 17, 2020 shows vials with Covid-19 Vaccine stickers attached, and syringes, with a national flag of the United Kingdom, the Union flag. Drugs company AstraZeneca and British Prime Minister Boris Johnson on January 28, 2021 defended the effectiveness of its Covid-19 vaccine after regulators in Germany said it should not be given to over 65s. (Photo by JUSTIN TALLIS / AFP)