Changer d'édition

L'OMS met en garde contre la souche Omicron
International 2 min. 29.11.2021
Nouveau variant

L'OMS met en garde contre la souche Omicron

Comme ici à l'aéroport de Melbourne, les voyageurs font l'objet d'une attention particulière.
Nouveau variant

L'OMS met en garde contre la souche Omicron

Comme ici à l'aéroport de Melbourne, les voyageurs font l'objet d'une attention particulière.
Photo : AFP
International 2 min. 29.11.2021
Nouveau variant

L'OMS met en garde contre la souche Omicron

L'Organisation mondiale de la Santé tire la sonnette d'alarme, tout en ne préconisant pas aux Etats de se replier sur eux-mêmes comme nombre de pays le font depuis l'apparition du variant B.1.1.529.

(AFP) Le nouveau variant Omicron du coronavirus présente «un risque très élevé» au niveau mondial. Cette mise en garde date de lundi et est signée de l'Organisation mondiale de la Santé. Face à cette nouvelle souche, apparue à nouveau en Afrique australe, l'OMS se montre alarmiste mais tout en soulignant les nombreuses incertitudes qui entourent encore la dangerosité et la transmissibilité de ce variant.


dpatopbilder - PRODUKTION - 17.11.2021, Baden-Württemberg, Stuttgart: Krankenpflegerin Meryl Meister (l) steht in einem Patientenzimmer eines abgetrennten Bereichs für Covid-19 Patienten einer Intensivstation des Klinikum Stuttgart, mit einer Kollegin in einem Patientenzimmer eines Covid-19-Patienten.      (zu dpa "Auf der Corona-Intensivstation") Foto: Marijan Murat/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le Grand-Duché reste exempté de vaccination obligatoire
Le gouvernement n'entend toujours contraindre ni les soignants, ni les habitants à une injection anti-covid de rigueur. Enfin, «pour l'heure», ne manque pas d'instiller la ministre de la Santé.

«A ce jour, aucun décès associé au variant Omicron n'a été rapporté», souligne l'Organisation dans un document technique. Un mémo dans lequel figurent des conseils aux autorités pour tenter de juguler la diffusion de cette souche B.1.1.529. Pour autant, l'OMS plaide pour un maintien de l'ouverture des frontières, alors que l'Afrique du Sud et plusieurs autres pays se voient fermer de nombreuses frontières.

Se jugeant déjà «punie» pour avoir révélé l'existence du variant, l'Afrique du Sud a demandé la levée «immédiate et urgente» des restrictions de voyage. Le Malawi a dénoncé des restrictions de voyage relevant de «l'afrophobie».

Un point sur le Luxembourg

Au dernier rapport du Laboratoire national de santé (LNS), la nouvelle déclinaison du virus n'avait pas été repérée au Grand-Duché avant la mi-novembre. Le variant Delta conservant la primauté sur toutes les nouvelles infections recensées au pays jusqu'au 14 novembre dernier. Contacté, le LNS a signalé qu'il publierait un nouveau point de la situation dans la journée. A voir si la nature des relevés pourra influencer les choix du gouvernement de Xavier Bettel qui, ce 29 novembre vers 17h, devrait annoncer de nouvelles mesures de contrôle sanitaire. 

Si la Belgique a déjà repéré sur son sol des premiers cas, la France estime que chez elle ce n'est plus «qu'une question d'heures». Des cas liés à la nouvelle souche ayant aussi été détectés à travers les pays du G7, du Canada à l'Italie en passant par la Grande-Bretagne et l'Allemagne, les ministres de la Santé des sept pays les plus industrialisés se réuniront cet après-midi «pour discuter de l'évolution de la situation sur Omicron».

De son côté, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a estimé à «deux à trois semaines» le délai nécessaire aux laboratoires pour déterminer s'ils doivent adapter leur vaccin, appelant dimanche à redoubler de précautions sanitaires pour «gagner du temps» durant cette «course contre la montre».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les Etats-Unis et l'Allemagne sont sur le point de mettre en place de nouvelles mesures sanitaires afin de limiter la propagation du variant Omicron. Au Luxembourg, un seul cas a pour le moment été attribué à cette évolution du covid-19.
A man adjusts his face mask as he sits in New York's Times Square on December 20, 2021. - On December 18, New York state announced a record number of daily cases for the second day in a row with almost 22,000 positive results. (Photo by Ed JONES / AFP)
Passé du vendredi soir au dimanche après-midi, le mouvement de protestation face aux diverses mesures prises dans le cadre de la lutte anti-covid a vu ses rangs se réduire ce 28 novembre.
Marche blanche 28. November 2021 in Luxemburg Stadt. (Foto: Alain Piron)
Le Comité de concertation, tenu vendredi, parie sur l’extension de la troisième dose vaccinale à toute la population tout en édictant de nouvelles mesures anti-covid. Cela alors que le nouveau variant est signalé au royaume.
A woman stands in front of the closed patisserie in Bratislava downtown on November 25, 2021. - Slovakia declared a two-week lockdown following a spike in COVID-19 cases with the country�s seven-day average of cases rise above 10,000. (Photo by VLADIMIR SIMICEK / AFP)
Le vaccin de Pfizer a été approuvé pour les enfants de 5 à 11 ans par le régulateur européen du médicament. Le Luxembourg serait prêt à passer à cette nouvelle étape, onze mois après le début de la campagne vaccinale.
An Israeli health worker administers a dose of the Pfizer/BioNTech Covid-19 vaccine to a six-year-old child at Clalit Health Services in Jerusalem on November 23, 2021, as Israel begins coronavirus vaccination campaign for children aged five to 11. - Israel on November 14 gave the green light to start vaccinating children aged between five and 11 against Covid-19 using Pfizer/BioNTech jabs, following the example of the United States. It was one of the first countries to launch a vaccination campaign last year using the jabs thanks to a deal with Pfizer that gave it access to millions of doses in exchange for data on the vaccine's efficacy. (Photo by MENAHEM KAHANA / AFP)
En une semaine, le taux d'incidence parmi les 0-14 ans a bondi de 61% au Grand-Duché. De quoi impacter la vie scolaire, mais au-delà la circulation du virus dans toutes les strates de la population.
A boy wears a hat and a face mask as he attends lessons in his aerated classroom at the Petri primary school in Dortmund, western Germany, on November 23, 2021 amid the novel coronavirus / COVID-19 pandemic. (Photo by Ina FASSBENDER / AFP)