Changer d'édition

L'OMS appelle l'Europe à «faire plus» face au virus
International 3 min. 07.01.2021

L'OMS appelle l'Europe à «faire plus» face au virus

A contre-courant, le Grand-Duché rouvrira notamment ses commerces dès lundi.

L'OMS appelle l'Europe à «faire plus» face au virus

A contre-courant, le Grand-Duché rouvrira notamment ses commerces dès lundi.
Photo: Lex Kleren/archive
International 3 min. 07.01.2021

L'OMS appelle l'Europe à «faire plus» face au virus

L'organisme basé à Genève a appelé jeudi les pays d'Europe à prendre davantage de mesures face à «une situation alarmante» en raison de la circulation d'une nouvelle variante plus contagieuse du coronavirus. A l'opposé des dernières décisions du Luxembourg.

(AFP) - Vingt-deux pays de la zone Europe ont désormais enregistré des cas liés à la nouvelle souche du covid-19, a précisé jeudi l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Un phénomène auquel n'a pas échappé le Luxembourg. Selon les estimations, cette variante du virus «pourrait progressivement remplacer les autres en circulation à travers la région, comme observé au Royaume-Uni et de plus en plus au Danemark», a affirmé le directeur Europe de l'OMS, Hans Kluge, lors d'un point presse en ligne. 


TOPSHOT - A sign reading 'Sorry, we are closed' is seen at a shop in Cologne, western Germany on January 4, 2021 amid the ongoing novel coronavirus / COVID-19 pandemic. - German Chancellor Angela Merkel and state leaders are expected Tuesday, January 5, 2021 to extend a partial lockdown in Europe's top economy as coronavirus deaths continue to mount despite tough restrictions in the run-up to the holidays. (Photo by Ina FASSBENDER / AFP)
L'Europe broie du noir après les fêtes
En ce début d'année, plusieurs pays du Vieux Continent ont décidé de maintenir leurs restrictions, voire de les renforcer. Au Luxembourg, le suspense devrait quant à lui être levé mardi après-midi.

Un constat qui inquiète. Du fait de sa transmissibilité accrue, le variant risque en effet d'aggraver le nombre de cas et de contribuer à saturer les systèmes de santé, selon l'organisation onusienne. «Durant une courte période nous allons devoir faire plus que nous n'avons fait, et intensifier les mesures de santé publique et les mesures sociales pour être certains d'aplanir les courbes en très forte hausse dans certains pays», a appelé Kluge. 

Selon le directeur, l'objectif est ainsi de «faire baisser la transmission» afin de «soulager nos services covid-19 et sauver des vies», a-t-il ajouté. Il importe donc de généraliser le port du masque, limiter le nombre de rassemblements sociaux, respecter l'éloignement physique et le lavage des mains, et associer ces mesures à des systèmes de dépistage et de traçage adéquats et à l'isolement des malades, a détaillé Kluge. 


Lok ,Osten , Grevenmacher , Schulrentree nach Coronakrise im Fondamental/ Grundschule , Sars-CoV-2 , Covid-19 , Corona , Schule , Kinder , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Les enfants plus touchés par la variante du covid?
Apparue en novembre au Royaume-Uni, la nouvelle forme du virus possède «une incidence plus élevée» parmi les plus jeunes, selon les experts britanniques. Mais il n'est «pas possible de dire si cela est une vraie caractéristique intrinsèque», estime mercredi la direction de la Santé.

Le variant dit britannique ne change toutefois pas la nature de la maladie, a rappelé le directeur de l'OMS Europe: «le covid-19 n'est ni plus, ni moins grave» et «les enfants ne semblent pas être plus exposés». L'OMS recommande toujours de maintenir les écoles ouvertes mais n'exclut pas leur fermeture dans le cadre de mesures visant à faire baisser la transmission. «Le principe n'a pas changé: les écoles doivent être la dernière chose à fermer et la première à rouvrir», a résumé Catherine Smallwood, chargée des situations d'urgence. 

Mais bonne nouvelle, les premières indications suggèrent que les vaccins contre le covid-19 restent efficaces contre le variant britannique. Très touchée par la pandémie, la zone Europe de l'OMS, qui inclut plusieurs pays d'Asie centrale, a enregistré plus de 27,6 millions de cas et 603.000 morts, d'après le tableau de surveillance de l'organisation. Des niveaux importants de surmortalité ont été enregistrés dans de nombreux pays de la zone en 2020 par rapport aux années précédentes, a-t-elle souligné jeudi.


Healthcare workers gather the the nurses station in the intensive care unit of the Rafic Hariri University Hospital in the Lebanese capital Beirut, on January 5, 2021. - With 192,000 reported cases and almost 1,500 deaths, Lebanon is not among the world's worst hit countries, but its infrastructure is crumbling and a small surge in infections is enough to take its health sector to breaking point. (Photo by JOSEPH EID / AFP)
La note de la Santé qui repoussait tout allègement
En date du 4 janvier, un rapport des services du ministère de la Santé préconisait de «renforcer les mesures afin d'éviter une nouvelle vague d'infections début 2021». Le gouvernement a décidé de ne pas suivre ces recommandations. Un choix assumé.

Mais alors que plusieurs pays d'Europe resserrent encore un peu la vis, le gouvernement luxembourgeois a lui annoncé lundi un léger allègement du dispositif sanitaire actuellement en place. Dès la semaine prochaine, les écoles, cinémas et commerces rouvriront leurs portes, la pratique d'une activité sportive sera à nouveau autorisée et le couvre-feu sera repoussé à 23h, contre 21h actuellement. Des décisions fortement contestées tant par l'opposition que de l'autre côté des frontières.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

«Notre paquet de mesures relève d'une grande prudence»
Alors que plusieurs pays européens ont renforcé leur dispositif sanitaire en lien avec la hausse attendue des infections suite aux fêtes de fin d'année et l'apparition d'une nouvelle souche du virus, le Luxembourg adopte une autre stratégie. Tout en laissant la porte ouverte à des modifications futures.
WI,PK Paulette Lenert,Retrospective de la semaine.Corona,Ministere de la Sante,Gesundheitsministerium. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Les enfants plus touchés par la variante du covid?
Apparue en novembre au Royaume-Uni, la nouvelle forme du virus possède «une incidence plus élevée» parmi les plus jeunes, selon les experts britanniques. Mais il n'est «pas possible de dire si cela est une vraie caractéristique intrinsèque», estime mercredi la direction de la Santé.
Lok ,Osten , Grevenmacher , Schulrentree nach Coronakrise im Fondamental/ Grundschule , Sars-CoV-2 , Covid-19 , Corona , Schule , Kinder , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
La note de la Santé qui repoussait tout allègement
En date du 4 janvier, un rapport des services du ministère de la Santé préconisait de «renforcer les mesures afin d'éviter une nouvelle vague d'infections début 2021». Le gouvernement a décidé de ne pas suivre ces recommandations. Un choix assumé.
Healthcare workers gather the the nurses station in the intensive care unit of the Rafic Hariri University Hospital in the Lebanese capital Beirut, on January 5, 2021. - With 192,000 reported cases and almost 1,500 deaths, Lebanon is not among the world's worst hit countries, but its infrastructure is crumbling and a small surge in infections is enough to take its health sector to breaking point. (Photo by JOSEPH EID / AFP)