Changer d'édition

L'Italie restera confinée jusqu'au 3 avril
International 2 min. 19.03.2020

L'Italie restera confinée jusqu'au 3 avril

Le gouverneur de Vénétie Luca Zaia a estimé mardi que le traçage des déplacements des individus à travers leur téléphone mobile «est une excellente solution» pour faire respecter le confinement

L'Italie restera confinée jusqu'au 3 avril

Le gouverneur de Vénétie Luca Zaia a estimé mardi que le traçage des déplacements des individus à travers leur téléphone mobile «est une excellente solution» pour faire respecter le confinement
Photo: AFP
International 2 min. 19.03.2020

L'Italie restera confinée jusqu'au 3 avril

Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a annoncé ce jeudi que les mesures de confinement prises depuis une semaine seraient «prolongées à leur échéance», le 3 avril. L'Italie reste le pays d'Europe le plus durement touché par la pandémie.

(AFP) - «Les mesures que nous avons prises, tant celle qui a entraîné la fermeture d'une grande partie des entreprises et des activités individuelles dans le pays, que celle concernant l'école, ne peuvent être que prolongées à leur échéance», a déclaré Giuseppe Conte dans le quotidien Il Corriere della Sera de jeudi. «Nous avons évité l'effondrement du système, les mesures restrictives fonctionnent et il est évident que lorsque nous atteindrons un pic et que la contagion commencera à diminuer, au moins en pourcentage, dans quelques jours, espérons-le, nous ne pourrons pas revenir immédiatement à la vie d'avant», ajoute le chef du gouvernement.

La pandémie a tué 475 personnes en Italie entre mardi et mercredi, le pire bilan enregistré dans un seul pays en une journée, selon le bilan officiel diffusé mercredi. Désormais, ce sont près de 3.000 personnes qui ont perdu la vie dans le pays en raison de cette maladie, un bilan très proche de celui de la Chine (plus de 3.200 morts) d'où est partie la pandémie.

Vers l'interdiction de faire du jogging?

M. Conte assure ne pas envisager pour l'instant de durcir l'arsenal de mesures restrictives mais se dit prêt «à agir» si les restrictions ne sont pas respectées. «Nous devons faire preuve de bon sens et agir tous avec la plus grande conscience, les sanctions pénales pour les contrevenants sont là et seront strictement appliquées», poursuit M. Conte. «Je suis d'accord avec les maires qui ont également fermé les jardins publics et les parcs, une chose est de pratiquer une activité sportive, une autre est de transformer les lieux publics en points de rassemblement, ce qui est inacceptable», conclut-il.

Plusieurs élus des régions du nord de l'Italie, où la contagion progresse encore fortement, estiment que si elle ne ralentit pas dans les prochains jours il faudra prévoir des mesures encore plus rigides comme l'interdiction de faire du jogging. Le gouverneur de Vénétie Luca Zaia (Ligue, extrême droite) a estimé mardi que le traçage des déplacements des individus à travers leur téléphone mobile «est une excellente solution» pour faire respecter le confinement même s'il admet que cela pose un problème de respect de la vie privée. Depuis une semaine, 60 millions d'Italiens sont confinés chez eux et ne peuvent se déplacer que pour raisons professionnelles ou impérieuses et tout rassemblement est interdit. Les écoles sont fermées.    


Sur le même sujet

Les décès se multiplient en Italie
En 24 heures, les autorités sanitaires de la péninsule ont enregistré 368 morts de plus en lien avec le covid-19. Le bilan de l'autre côté des Alpes atteint maintenant les 1.809 décès.
Hospital employees wearing a protection mask and gear tend to a patient (C) at a temporary emergency structure set up outside the accident and emergency department, where any new arrivals presenting suspect new coronavirus symptoms are being tested, at the Brescia hospital, Lombardy, on March 13, 2020. (Photo by Miguel MEDINA / AFP)
Toute l'Italie confinée et toute l'Europe touchée
60 millions d'Italiens sont priés de rester chez eux à compter de mardi. Et cela conformément à un décret pris par le gouvernement de Rome, sans précédent dans le monde. Même la Chine, pourtant berceau de l'épidémie de coronavirus, n'a pris pareille mesure à l'échelle nationale.
Tourists ride a rental four-wheeled bicycle in Rome by the Colosseum monument, which was closed along with some of the city's other landmarks and museums after the Italian government took drastic steps to stop the spread of the deadly coronavirus COVID-19 sweeping the globe, on March 8, 2020. (Photo by Laurent EMMANUEL / AFP)
L'Italie ferme ses écoles et ses universités
Les écoles sont fermées à partir de ce jeudi et pour deux semaines en Italie afin de se prémunir contre le coronavirus, qui pousse le monde à s'équiper pour se protéger et à annuler nombre d'événements.
TOPSHOT - A woman leaves the a pre-triage medical tent in front of the Cremona hospital, in Cremona, northern Italy, on March 4, 2020. - Italy will recommend people stop kissing in public, avoid shaking hands and keep a safe distance from each other to limit the spread of the novel coronavirus. Other measures to be approved by the government, which has borne the brunt of the COVID-19 disease, includes a plan to play all football matches behind closed doors. (Photo by Miguel MEDINA / AFP)
L'angoisse monte dans le nord de l'Italie
Arrêt du carnaval de Venise, fermetures à Milan et deux semaines de quarantaine pour onze villes: le Nord de l'Italie se prépare à vivre des jours d'angoisse et de restrictions après une soudaine et spectaculaire flambée des cas du nouveau coronavirus en trois jours.
Un des deux foyers principaux a été localisé à Codogno, en Lombardie