Changer d'édition

L'identification des victimes se poursuit: 300 blessés dans les hôpitaux
International 14.11.2015 Cet article est archivé

L'identification des victimes se poursuit: 300 blessés dans les hôpitaux

Une patrouille militaire aux abords de la cathédrale Notre Dame à Paris, samedi.

L'identification des victimes se poursuit: 300 blessés dans les hôpitaux

Une patrouille militaire aux abords de la cathédrale Notre Dame à Paris, samedi.
REUTERS
International 14.11.2015 Cet article est archivé

L'identification des victimes se poursuit: 300 blessés dans les hôpitaux

300 victimes des attentats de vendredi soir à Paris, dont 80 blessés en "situation d'urgence absolue" et 177 en urgence "relative". Au moins deux Belges font partie des victimes.

(AFP/AF) - 300 victimes des attentats de vendredi soir à Paris, dont 80 blessés en "situation d'urgence absolue" et 177 en urgence "relative". Au moins deux Belges font partie des victimes.

53 personnes sont déjà sorties, précise l'Assistance publique.

"En état de choc, la majorité des personnes sont atteintes de traumatismes divers et parfois multiples qui pourront nécessiter une prise en charge médicale dans la durée", ajoute-t-elle.

L'AP-HP "dispose des capacités nécessaires pour assurer la prise en charge", et les ressources en sang sont "à ce stade suffisantes".

L'AP-HP communique un numéro, le +33 (0)1 40 27 40 27, pour les personnes "qui souhaitent des informations sur l'identité des victimes éventuellement hospitalisées".

Les familles des victimes peuvent se rendre à l'École militaire, dans le VIIe arrondissement, tandis que la Ville de Paris a mis en place un accueil dans les mairies des Xe et XIe, rappelle-t-elle.

Au moins deux Belges tués

Au moins deux ressortissants belges ont été tués dans les attaques de vendredi soir à Paris, a annoncé samedi le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, à la télévision RTBF.

Par ailleurs, le Premier ministre belge Charles Michel a demandé à ses concitoyens d'éviter de se rendre à Paris, "si ce n'est pas strictement nécessaire".

Le corps d'un terroriste français identifié

Le corps d'un Français connu des services de renseignement, très probablement l'un des assaillants de la salle de concert du Bataclan où plus de 80 personnes ont été tuées vendredi soir, a été identifié samedi, a-t-on appris de sources policière et proche du dossier. Il est âgé d'une trentaine d'années. Son identité et son profil sont toujours en cours de vérification.


Sur le même sujet