Changer d'édition

L'Europe s'engage pour la neutralité carbone
International 3 min. 13.12.2019

L'Europe s'engage pour la neutralité carbone

Pour Xavier Bettel, "pas question de revoir à la baisse le "Pacte vert"

L'Europe s'engage pour la neutralité carbone

Pour Xavier Bettel, "pas question de revoir à la baisse le "Pacte vert"
Photo : AFP
International 3 min. 13.12.2019

L'Europe s'engage pour la neutralité carbone

L'Union européenne s'est engagée à devenir neutre sur le plan climatique d'ici 2050. Seule la Pologne n'a pas voté cet engagement au sein des 28.

(pj avec AFP) - En pleine COP25 à Madrid, c'est depuis Bruxelles que l'Union européenne vient d'envoyer un «signal fort» dans la lutte contre le réchauffement climatique. La communauté a choisi de devenir neutre sur le plan climatique d'ici 2050. «Nous sommes arrivés à un accord, c'est très important, c'est crucial», a lancé le président du Conseil européen, Charles Michel.

Pour son baptême du feu à la tête du cénacle des dirigeants européens, le Belge a été confronté à une discussion difficile. Sa décision d'annoncer un accord malgré l'absence de consensus a surpris. Même si la Pologne n'est pas allée jusqu'à bloquer l'adoption des conclusions du sommet. Le Conseil européen a «endossé» l'objectif de neutralité climatique d'ici 2050, mais il est noté dans les conclusions qu'un Etat membre «à ce stade ne peut pas s'engager à mettre en oeuvre cet objectif en ce qui le concerne».


Aides et taxes à venir pour préserver le climat
Si le Luxembourg veut réduire de 55% ses émissions de gaz à effet de serre, cela ne se fera pas sans contraintes, ni incitations. Et la mesure la plus spectaculaire est l'instauration, à compter de 2021 d'une taxe CO2 qui touchera entreprises comme particuliers.

«Cet objectif (de neutralité) engagera l'UE dans son ensemble», assure-t-on à l'Elysée. Aux autres pays de convaincre Varsovie de se rallier l'été prochain. «Nous comprenons que (la Pologne) a besoin de plus de temps», a expliqué Charles Michel. Le pays, encore très dépendant du charbon, est l'un des principaux pollueurs en Europe, et craint une transition énergétique désastreuse sur le plan économique et social. 

A l'heure où le Grand-Duché vient de rehausser son engagement à diminuer les émissions de gaz à effet de serre, et où le gouvernement a dévoilé un Pacte climat plus ambitieux, le vote favorable du Luxembourg à cette neutralité n'a rien d'étonnant. 

Le nucléaire soutenu

Pour Xavier Bettel cependant, pas question de revoir à la baisse le «Pacte vert» proposé par la nouvelle président de la Commission, Ursula von der Leyen. Même si la Pologne rechigne, il faut plus que jamais investir dans des  énergies plus propres: «Je comprends les difficultés de chacun. Vous croyez que c'est simple pour nous? C'est difficile pour nous tous! Ou on comprend qu'on est en train de se détruire, et on reste en mode autodestruction, ou on tire la sonnette d'alarme et on réalise qu'on doit faire autre chose. »

Le Premier ministre luxembourgeois s'est aussi montré ferme sur un quelconque recours à plus de centrales nucléaires dans le mix énergétique pour l'avenir. Rejoint en cela par l'Autriche notamment. Mais la pression des autres Etats a toutefois permis d'intégrer dans l'accord final une possibilité d'aide à la filière de l'atome. Dur à avaler pour les voisins de la centrale nucléaire de Cattenom, qui à l'instar du ministre de l'Energie Claude Turmes, ne cessent scander : «Nuclear, no way».

D'ici juin, la Commission aura présenté plusieurs actes législatifs, a rappelé la chancelière allemande Angela Merkel. En particulier, la grande «loi climatique» européenne, dans laquelle la Commission compte inscrire l'objectif 2050, qui doit être présentée d'ici mars. Les dirigeants européens auront d'ici l'été également avancé dans la discussion sur le futur budget pluriannuel de l'UE pour la période 2021-2027, qui devra refléter les ambitions climatiques du bloc.

En janvier prochain, Ursula von der Leyen présentera son «fonds pour la transition juste», très attendu par les pays dont la survie de certaines régions est liée au charbon.


Sur le même sujet

Les 100 premiers jours de von der Leyen
La présidente de la Commission européenne tire, ce lundi, le bilan de ses trois premiers mois à la tête de l’exécutif. Une période qui «suffit à peine à fixer un cap», selon la conservatrice allemande.
European Commission President Ursula von der Leyen delivers a speech at the EU headquarters in Brussels on March 9, 2020. (Photo by JOHN THYS / AFP)
L'Union cherche les milliards pour son «Pacte vert»
Pour financer une transition énergétique «juste» qui va coûter des milliards, la Commission von der Leyen dévoile mardi à Strasbourg un plan d'investissement. Celui-ci s'appuie sur un nouveau fonds pour soutenir les régions les plus dépendantes au charbon.
Electricity pylons stand in front of the lignite-fired power plant Niederaussem of German RWE AG energy company west of Cologne in this December 3, 2006 file photo.  The Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC) February 2, 2007, released its long-awaited report assessing the human link to pollution, global warming and climate change.   REUTERS/Arnd Wiegmann      (GERMANY)
Le niveau de C02 continue de croître
Les émissions de dioxyde de carbone d'origine fossile ne connaissent pas de répit, malgré la baisse de l'utilisation du charbon, compensée par le recours au pétrole et surtout au gaz naturel. Un nouvel avertissement est lancé en marge de la COP25 à Madrid.
TO GO WITH AFP STORY BY ANTHONY LUCAS
(FILES) -- A file picture taken on February 14, 2013 shows smokes rising from stacks of a thermal power station in Sofia. Starting on September 27, 2013, six years after their last diagnosis on global warming, climate experts of the Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC) will present their new state of affairs: an increasingly alarming wakeup call in preparation of the 2015 expected climate agreement.  AFP PHOTO / DIMITAR DILKOFF
«50 actions pour 2050»
La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a dévoilé ce mercredi un ambitieux programme qui a pour ambition de devenir neutre en carbone d'ici 2050.
View of a gas flare in Anelo, Argentina, in the Vaca Muerta Formation, on November 28, 2019. - Vaca Muerta is an enormous non-conventional oil and gas deposit nestled in a geologic formation. It occupies over 30,000 square kilometers in the states of Neuquen, Rio Negro, La Pampa and Mendoza and provides 43% of the total oil production and 60% of the gas production of Argentina. (Photo by Emiliano Lasalvia / AFP)