Changer d'édition

L'Europe rouvre ses frontières, la Chine craint un rebond
International 2 min. 15.06.2020

L'Europe rouvre ses frontières, la Chine craint un rebond

Les plages françaises sont à nouveau ouvertes pour les amateurs de surf.

L'Europe rouvre ses frontières, la Chine craint un rebond

Les plages françaises sont à nouveau ouvertes pour les amateurs de surf.
AFP
International 2 min. 15.06.2020

L'Europe rouvre ses frontières, la Chine craint un rebond

Alors que la plupart des frontières intérieures de l'UE et de l’espace Schengen sont accessibles ce lundi, les autorités chinoises ont annoncé des dizaines de nouveaux cas de covid-19 et le placement en quarantaine de dix nouveaux quartiers de Pékin.

(AFP) - En Europe, où la maladie semble maîtrisée, l'Allemagne, la Belgique, la France, le Luxembourg et la Grèce rétablissent ce lundi matin la libre circulation avec tous les pays de l'Union européenne.

L'Espagne va même avancer au 21 juin, au lieu du 1er juillet, l'ouverture de ses frontières avec tous les pays de l'Union européenne, sauf la frontière terrestre avec le Portugal. Selon la ministre espagnole du Tourisme, 11.000 Allemands pourront débarquer à Ibiza et Palma de Majorque dès le 15 juin.


People sunbathe at Palma Beach in Palma de Mallorca on May 31, 2020. - Spain's government today said it would seek parliament's approval to extend the state of emergency by another fortnight, until June 21, what would allow to keep on restricting people's mobility during deconfinement process. (Photo by JAIME REINA / AFP)
Des vacances directement impactées par le covid-19
Que ce soit en matière de confinement ou de reprise des activités, les 27 n'ont pas toujours parlé d'une même voix. Si une majorité d'Etats membres envisage une ouverture des frontières dès le 15 juin, des restrictions subsistent dans d'autres. Tour d'horizon.

Autre pays pressé de sauver sa saison touristique, la Croatie a aussi rouvert ses frontières, tout comme la Pologne, accessible pour tous les citoyens européens depuis samedi.

En France, où le coronavirus a fait près de 30.000 morts, le président Emmanuel Macron a prédit une «reprise plus forte du travail» grâce aux nouvelles mesures d'assouplissement. Crèches, écoles et collèges reprendront à plein temps à partir du 22 juin. Paris, ville la plus visitée d'Europe, retrouve peu à peu son visage normal. Les touristes pourront visiter l'emblématique tour Eiffel à condition de monter par les escaliers dans un premier temps.


This image taken in Nova Gorica/Gorizia, Slovenia on June 3, 2020, shows a general view of a border crossing between Slovenia and Italy. (Photo by Jure Makovec / AFP)
L'UE dévoile ses choix pour la réouverture des frontières
Bruxelles a recommandé ce jeudi la levée de toutes les restrictions de voyage au sein de l'Union européenne et de l'espace Schengen au lundi 15 juin. Quant à la réouverture des frontières extérieures, la date du mercredi 1er juillet est avancée.

Premier pays européen touché, l'Italie qui déplore plus de 34.000 morts et a rouvert ses frontières le 3 juin, deux nouveaux foyers ont été détectés ces derniers jours à Rome: cinq décès et 109 cas de contamination dans un hôpital, et neuf cas dans un immeuble squatté.


La Grande-Bretagne n'a jamais fermé ses frontières mais, en revanche, impose depuis le 8 juin une quatorzaine à tous les voyageurs arrivant de l'étranger, y compris les Britanniques, de quoi décourager bon nombre de potentiels touristes.

Un rebond en Chine?

Selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles, la pandémie a fait plus de 430.000 morts et contaminé plus de 7,85 millions de personnes dans le monde, et continue à faire rage en Amérique latine, en Iran et en Asie du Sud.

La pandémie a mis à l'épreuve les systèmes de santé à travers le monde, notamment en Inde où, selon les médias, de nombreux malades décèdent après avoir été refusés par les hôpitaux, faute de lits. Plus de 1.000 nouveaux cas de contamination sont enregistrés chaque jour à New Delhi.

Enfin en Chine, si l'heure n'est pas encore à l'inquiétude mais les autorités ont rapporté 49 nouveaux cas de coronavirus, dont 36 à Pékin, où un nouveau foyer lié à un marché alimentaire a été détecté. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Situation «extrêmement grave» à Pékin
Reculant en Europe, où les frontières intérieures ont été rouvertes, le nouveau coronavirus resurgit en Chine. La situation épidémique dans la capitale chinoise alerte les autorités après la contamination de plus d'une centaine de personnes.
Passengers wearing face masks walk through a subway station in Beijing on June 15, 2020. (Photo by Noel Celis / AFP)
Les arrivants au Royaume-Uni soumis à quarantaine
Toute personne arrivant de l'étranger doit observer à partir de ce lundi une quarantaine de 14 jours afin d'éviter l'importation de nouveaux cas de coronavirus dans le pays. Une mesure à l'efficacité contestée qui affole les secteurs aérien et du tourisme.
Les plages de Méditerranée n'attendent plus que vous
Si le déconfinement s'est amorcé un peu partout sur le Vieux Continent, la question des destinations de vacances autorisées reste d'actualité. Tour d'horizon des points de chute possibles durant les mois de juillet et août alors que l'accès aux pays situés hors UE sera exclu.
People enjoy the sunshine on the beach near Bournemouth Pier in Bournemouth, southern England on May 25, 2020, after some lockdown restrictions put in place to slow the spread of COVID-19 were eased earlier this month. - The British prime minister backed his top aide despite mounting pressure from within his own party to sack him over claims he broke coronavirus lockdown regulations. The prime minister faces the threat of his government's authority being undermined in the heat of a health crisis that has claimed nearly 37,000 lives in Britain and thrown one of the world's top 10 economies into its biggest downturn of modern times. (Photo by Glyn KIRK / AFP)
Appel franco-allemand à la réouverture des frontières
Le président de l'Assemblée nationale française et son homologue allemand appellent à une réouverture le plus vite possible des frontières entre pays européens, après plusieurs semaines de fermeture due à la pandémie de coronavirus.
Spanish Civil Guard officers stand guard in a checkpoint at the Spanish-Portuguese border between Tui and Valenca, on March 16, 2020. - Portugal will close its border with Spain to tourists for at least a month to curb the spread of coronavirus, Portuguese Prime Minister Antonio Costa said yesterday. Goods and people travelling for work will still be allowed to cross the border but not those on leisure trips, he told a news conference after speaking by videoconference with his Spanish counterpart Pedro Sanchez. (Photo by MIGUEL RIOPA / AFP)
Un nombre de morts plus important en Europe qu'en Asie
Le Vieux continent est devenu mercredi le continent avec le plus de mort dus au coronavirus, selon un comptage réalisé par l'AFP à partir de données officielles. Une donnée qui a poussé la présidente de la Commission européenne à juger que les responsables politiques avaient «sous-estimé» l'ampleur du danger.
Casal Palocco hospital Chief Doctor and cardiac surgeon, Antonino Marchese tours on March 18, 2020 the new COVID 3 level intensive care unit for coronavirus COVID-19 cases at the Casal Palocco hospital near Rome, that is to open later March 18. (Photo by ANDREAS SOLARO / AFP)
Les mesures drastiques se multiplient contre le coronavirus
Les mesures drastiques se multiplient dans le monde pour combattre la propagation du nouveau coronavirus qui fait plonger les Bourses. Le Japon décide de fermer ses écoles et l'Arabie saoudite d'arrêter d'accueillir les pèlerins à La Mecque. L'Italie est devenue un nouveau foyer de diffusion.
Mask-clad commuters make their way to work during morning rush hour at the Shinagawa train station in Tokyo on February 28, 2020. - Tokyo's key Nikkei index plunged nearly three percent at the open on February 28 after US and European sell-offs with investors worried about the economic impact of the coronavirus outbreak. (Photo by CHARLY TRIBALLEAU / AFP)