Changer d'édition

L'Europe déconfine, près de 100.000 morts aux Etats-Unis
International 5 min. 25.05.2020

L'Europe déconfine, près de 100.000 morts aux Etats-Unis

En Grèce, un tiers des bars et restaurants - ceux qui peuvent servir à l'extérieur - accueilleront à nouveau des clients ce lundi

L'Europe déconfine, près de 100.000 morts aux Etats-Unis

En Grèce, un tiers des bars et restaurants - ceux qui peuvent servir à l'extérieur - accueilleront à nouveau des clients ce lundi
Photo: AFP
International 5 min. 25.05.2020

L'Europe déconfine, près de 100.000 morts aux Etats-Unis

Le Vieux Continent, où plus de 173.000 personnes ont été tuées par le coronavirus, poursuit avec prudence son retour à la normale, tandis que les USA frôlent les 100.000 morts et que plus de 40.000 personnes ont péri en Amérique latine et dans les Caraïbes.

(AFP) -  La Chine, où est apparue en décembre la maladie qui a fait plus de 343.000 morts à travers le monde, a averti que les critiques incessantes des Etats-Unis sur sa gestion de la crise sanitaire risquent d'entraîner les deux pays dans «une nouvelle Guerre froide». En Europe, où la pandémie semble sous contrôle, de plus en plus de pays lèvent une à une les restrictions imposées au plus fort de la crise, tout en multipliant les précautions.

En Espagne, certaines plages sont à nouveau autorisées lundi, ainsi que les terrasses à Madrid et à Barcelone. En Italie, les sportifs pourront à nouveau se rendre aux piscines et centres de sport à partir de lundi. En Grèce, un tiers des bars et restaurants - ceux qui peuvent servir à l'extérieur - accueilleront des clients lundi après plus de deux mois de fermeture. Les autorités grecques devraient aussi annoncer la réouverture des écoles primaires le 1er juin.

En Allemagne, certains hôtels dans des zones touristiques pourront ouvrir ce lundi, comme ici sur l'île de Ruegen
En Allemagne, certains hôtels dans des zones touristiques pourront ouvrir ce lundi, comme ici sur l'île de Ruegen
Photo: AFP

Le Royaume-Uni a confirmé dimanche son plan de déconfinement progressif, avec une réouverture partielle des écoles au 1er juin. En Islande, les discothèques, bars et salles de sport pourront rouvrir lundi. Le pays avait déjà assoupli une première fois ses restrictions le 4 mai en rouvrant ses lycées et universités, ses musées et salons de coiffure. Les piscines ont également été autorisées à rouvrir le 18 mai. En République tchèque, c'est la réouverture pour les restaurants, bars, hôtels, zoos, piscines et tatoueurs, et les écoles primaires accueilleront des élèves sur la base du volontariat. Le port du masque ne sera plus obligatoire sauf dans les magasins et les transports publics.

En Allemagne, la plupart des restaurants pourront ouvrir lundi, comme certains hôtels dans des zones touristiques, mais presque tous les bars restent fermés. Les contacts rapprochés restent limités aux membres de deux foyers à la fois.

Les New-Yorkais redécouvrent la plage

Aux Etats-Unis, les bilans quotidiens restent lourds. Selon le dernier comptage de l'université américaine Johns Hopkins publié dimanche, 638 décès ont été enregistrés au cours des précédentes 24 heures. Avec un total de 97.686 morts depuis l'arrivée de la pandémie, les Etats-Unis sont sur le point de franchir la barre des 100.000 morts. Pour anticiper ce moment tragique et honorer la mémoire des victimes, les drapeaux américains ont été mis en berne pendant trois jours sur ordre du président Donald Trump. Et le New York Times a consacré toute sa Une à une liste des noms de 1.000 de ces victimes.

Des mesures de déconfinement sont toutefois déjà en cours à travers les Etats-Unis, avec la volonté de relancer au plus tôt une économie qui a été pratiquement arrêtée par l'épidémie. Les New-Yorkais ont ainsi pu redécouvrir la plage dimanche. «C'est juste super d'entendre le bruit des vagues. C'est une belle forme de méditation, de pouvoir regarder l'océan, aller dans l'eau», dit Brittany Neiss, 25 ans, en marchant pieds nus avec son ami sur la plage de Jones Beach, à Long Island. Mais, signe que la vigilance est toujours de mise, M. Trump a interdit dimanche l'entrée aux Etats-Unis aux voyageurs en provenance du Brésil. Les non-Américains s'étant rendus au Brésil durant les 14 jours précédant leur demande d'entrée aux Etats-Unis n'y seront pas acceptés, a annoncé la Maison Blanche.

Aggravation en Amérique latine

Car le Brésil, et avec lui l'ensemble de l'Amérique latine et des Caraïbes, voient leur situation s'aggraver. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait déjà averti vendredi que la région était «un nouvel épicentre» de la pandémie, avec une situation particulièrement alarmante au Brésil. Dimanche, l'Amérique latine et les Caraïbes ont dépassé les 40.000 morts, selon la base de données officielles. Avec 22.666 morts, le Brésil est de loin le pays le plus touché dans la région, suivi par le Mexique (7.394 morts) et par le Pérou (3.456 décès). Ce qui n'a pas empêché dimanche le président brésilien Jair Bolsonaro, qui minimise la gravité de la pandémie, de prendre un bain de foule auprès de ses partisans à Brasilia, tombant le masque, serrant des mains et portant même un enfant sur ses épaules.

Au Mexique, le président Andres Manuel Lopez Obrador a prévenu la population que le pays se trouvait «au moment le plus douloureux de la pandémie». Il a estimé que la crise économique allait entraîner la perte d'un million d'emplois dans son pays en 2020. Son homologue chilien, Sebastian Piñera, a déclaré en inaugurant un hôpital de campagne installé en urgence à Santiago que le système de santé du Chili était saturé et «très proche de la limite». Le Pérou a prolongé le confinement jusqu'au 30 juin. En Argentine, l'isolement social obligatoire a été prolongé jusqu'au 7 juin, alors que les contaminations ont été multipliées par cinq à Buenos Aires en deux semaines.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Au Royaume-Uni, les voyageurs soumis à la quarantaine
14 jours d'isolement : voilà le sort qui pourrait être réservé aux personnes arrivant de l'étranger en Angleterre, Écosse, Pays de Galles et Irlande du Nord. Une mesure stricte afin de limiter la propagation du covid-19.
A model of a customs road sign is seen at the mock border of the United Kingdom and the European Union, with a model of Big Ben in the background, during the reopening of the 'Mini-Europe' theme park of small-scale models of European capitals and their landmarks, in Brussels on May 20, 2020. (Photo by JOHN THYS / AFP)
Le virus pourrait ne jamais disparaître
Le coronavirus pourrait devenir une maladie avec laquelle l'humanité devra apprendre à vivre, a averti l'Organisation mondiale de la santé, alors que le bilan mondial s'approche ce jeudi des 300.000 morts.
A medical worker takes a swab sample from a man to be tested for the COVID-19 novel coronavirus in Wuhan, in China�s central Hubei province on May 14, 2020. - China has largely brought the virus under control, but the emergence of new cases in Wuhan in recent days, after weeks without fresh infections, has prompted a campaign to test all 11 million residents in the city where COVID-19 first emerged late last year. (Photo by Hector RETAMAL / AFP)
Déconfinement prudent en Europe, rebond en Asie
Des dizaines de millions de personnes en France, au Luxembourg, en Belgique et en Espagne ont commencé lundi à retrouver une partie de leur liberté de mouvement mais la crainte d'une deuxième vague reste entière au moment où le coronavirus resurgit en Corée du Sud et à Wuhan.
A waiter serves customers at a cafe in Tarragona on May 11, 2020 as Spain moved towards easing its strict lockdown in certain regions. - One of the worst-hit countries, Spain plans a phased transition through to end-June, with around half of the 47 million population being allowed out to socialise to a limited degree from Monday and restaurants offering some outdoor service. (Photo by LLUIS GENE / AFP)
L'Italie franchit le seuil des 30.000 morts
La république transalpine a passé vendredi la barre des 30.000 morts causées par l'épidémie de covid-19 avec 30.201 décès. Ce chiffre représente une hausse de 243 sur 24 heures, a annoncé la protection civile dans son bilan quotidien.
A view shows the Verano cemetery on May 7, 2020 in Rome, during the country's lockdown aimed at curbing the spread of the COVID-19 infection, caused by the novel coronavirus. (Photo by Filippo MONTEFORTE / AFP)
Le Royaume-Uni dépasse les 30.000 morts
Le pays de Boris Johnson est devenu mardi le premier pays d'Europe à dépasser les 30.000 morts liés au nouveau coronavirus. Ce chiffre en fait le deuxième pays le plus touché par la pandémie dans le monde après les Etats-Unis, selon des statistiques officielles compilées mardi.
Radiologists are at work to treat a patient suffering from Covid-19, on May 5, 2020 at Jean Bernard hospital in Valenciennes, as the country is under lockdown to stop the spread of the Covid-19 pandemic caused by the novel coronavirus. (Photo by FRANCOIS LO PRESTI / AFP)