Changer d'édition

Brèves International 13.07.2022

(AFP) - L'euro, plombé par les perspectives moroses de l'économie européenne, avec la possibilité d'un arrêt des approvisionnements de gaz russe, a plongé brièvement mercredi sous le seuil symbolique d'un dollar, qui n'avait plus été franchi depuis décembre 2002.

L'euro a reculé à 0,9998 dollar vers 12h45 GMT, dans le sillage de la publication des données sur l'inflation aux Etats-Unis, avant de rebondir.

Les inquiétudes sur un arrêt complet des exportations russes de gaz vers l'Europe sont de plus en plus vives: le gouvernement français a évoqué ce week-end une «probable» coupure des approvisionnements.

«Jusqu'où la descente de l'euro peut-elle aller? Cela dépend probablement de la volonté de la Russie d'aggraver la guerre économique avec l'Europe», a commenté Jane Foley, analyste chez Rabobank, qui remarque que «deviner les intentions du président Poutine n'est pas facile».

Compte tenu de la croissance économique maigre dans la zone euro, la Banque centrale européenne (BCE) peut difficilement remonter ses taux pour combattre l'inflation, qui a atteint en juin 5,8% en France et 7,6% en Allemagne, selon les données publiées mercredi matin.

Cette faible rémunération pour les détenteurs d'euros pèse sur la monnaie européenne, qui a perdu près de 12% de sa valeur depuis le début de l'année.

«La BCE ne vise pas de taux de change particulier. Cependant, nous surveillons toujours l'effet du marché des changes sur l'inflation», a affirmé mercredi un porte-parole de la BCE.