Changer d'édition

L'efficacité d'AstraZeneca revue à la baisse
International 2 min. 25.03.2021

L'efficacité d'AstraZeneca revue à la baisse

Annoncé efficace à 79% pour prévenir les cas symptomatiques, le vaccin ne le serait en réalité qu'à 76%. Contre les cas graves, ce taux resterait néanmoins inchangé, à savoir 100%.

L'efficacité d'AstraZeneca revue à la baisse

Annoncé efficace à 79% pour prévenir les cas symptomatiques, le vaccin ne le serait en réalité qu'à 76%. Contre les cas graves, ce taux resterait néanmoins inchangé, à savoir 100%.
Photo: AFP
International 2 min. 25.03.2021

L'efficacité d'AstraZeneca revue à la baisse

Le vaccin contre le covid-19 est efficace à 76% contre les cas symptomatiques, a annoncé jeudi le laboratoire suédo-britannique, après une mise à jour de ses données issues d'un essai clinique aux Etats-Unis, au Pérou, et au Chili.

(AFP) - Le vaccin AstraZeneca continue de faire parler de lui. Deux jours après avoir été suspecté d'utiliser des données «obsolètes», le laboratoire suédo-britannique revoit à la baisse l'efficacité de son sérum anti-covid. Après mise à jour des données, le vaccin ne serait ainsi efficace qu'à 76% contre les cas symptomatiques, révèle le laboratoire ce jeudi. 


(FILES) In this file photo taken on February 12, 2021 a healthcare worker fills a syringe with the AstraZeneca Covid-19 vaccine at the university hospital in Halle/Saale, eastern Germany. - Germany's vaccine commission has now recommended the AstraZeneca/Oxford vaccine against Covid-19 for people over the age of 65, the health ministry said Wednesday.
Germany had previously said it lacked sufficient data to greenlight the jab for older people, but has changed its position following recent studies. (Photo by JENS SCHLUETER / AFP)
AstraZeneca suspecté d'utiliser des données «obsolètes»
Le laboratoire aurait basé ses essais cliniques sur des informations dépassées, révélait lundi soir l'institut national des maladies infectieuses des Etats-Unis. Son efficacité et les conclusions de l'EMA pourraient être remises en cause.

Néanmoins, les résultats de «l'analyse primaire des essais de phase III (du vaccin) aux Etats-Unis ont confirmé que (son) efficacité était cohérente» avec les données annoncées lundi, a affirmé AstraZeneca dans un communiqué. Le laboratoire a également annoncé que l'efficacité de son vaccin était de 100% pour prévenir les cas graves de covid-19, un chiffre similaire à celui annoncé précédemment.

AstraZeneca s'était engagé mardi à fournir sous 48 heures des données récentes au régulateur américain supervisant les essais cliniques, qui avait critiqué des données potentiellement «obsolètes» sur son vaccin anti-Covid, annoncé alors efficace à 79% pour prévenir les cas symptomatiques.


Réservées aux personnels soignants et aux personnes de plus de 75 ans pour le moment, des doses de vaccin ont été inoculées aux membres du conseil d'administration des HRS, en contradiction avec les consignes officielles.
La confiance chute dans le vaccin d'AstraZeneca
Les Européens restent méfiants envers le sérum développé par le laboratoire britannique, révèle une étude d'opinion YouGov publiée lundi.

Utilisé dans de nombreux pays dont l'Union européenne, le vaccin développé par AstraZeneca et l'université d'Oxford n'est pas encore approuvé aux Etats-Unis, où les autorités avaient demandé plus de données sur des essais de phase III menés sur le territoire américain.

Après la publication de résultats de ces essais lundi, l'Institut national des maladies infectieuses et des allergies (NIAID), qui supervise des essais cliniques de vaccins aux Etats-Unis, avait exprimé sa «préoccupation» quant au fait que le laboratoire suédo-britannique ait pu «utiliser des informations obsolètes» dans le cadre de ses essais. Cela pourrait, selon le NIAID, aboutir à «une estimation incomplète de l'efficacité» du vaccin.


Le vaccin AstraZeneca jugé «sûr et efficace»
Le sérum du laboratoire suédo-britannique «n'est pas associé» à un risque plus élevé de caillots sanguins, a annoncé jeudi l'Agence européenne des médicaments (EMA).

Ce mois-ci, plusieurs pays avaient suspendu l'utilisation du vaccin d'AstraZeneca par crainte qu'il ne provoque des caillots sanguins, parfois mortels. Jeudi dernier, l'Agence européenne des médicaments (EMA) l'a pourtant jugé «sûr et efficace» et l'utilisation du vaccin a repris dans certains pays.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Ce qu'implique la suspension du vaccin AstraZeneca
Annoncé lundi soir par le gouvernement, le retrait temporaire de l'utilisation du sérum créé par le laboratoire suédo-britannique est suspendu à la conclusion de l'agence européenne du médicament (EMA) qui doit se prononcer jeudi. Ce qui pousse le gouvernement à prévoir une possible «adaptation».
Plus de soupçons que de preuves autour d'AstraZeneca
Le vaccin anti-covid du laboratoire suédo-britannique est-il dangereux? De nombreux pays (Luxembourg, France et Allemagne notamment) l'ont suspendu après de graves problèmes sanguins chez quelques vaccinés en Europe.
ARCHIV - 10.03.2021, Sachsen-Anhalt, Magdeburg: Eine Ärztin präpariert eine Spritze mit dem Impfstoff AstraZeneca im Impfzentrum des polizeiärztlichen Dienstes Sachsen-Anhalt. Auch Deutschland setzt Corona-Impfungen mit dem Präparat des Herstellers Astrazeneca vorsorglich aus. Das teilte das Bundesgesundheitsministerium am Montag mit und verwies auf eine aktuelle Empfehlung des Paul-Ehrlich-Instituts zu notwendigen weiteren Untersuchungen. Foto: Ronny Hartmann/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Les déconvenues s'accumulent autour d'AstraZeneca
Alors que les Pays-Bas ont suspendu dimanche par précaution l'utilisation du vaccin contre le covid-19, le laboratoire suédo-britannique multiplie les déboires en Europe où il ne parvient déjà pas à honorer ses commandes.
A bottle of the AstraZeneca Covid-19 vaccine sits on a table next to syringes during a mass vaccination campaign for people between ages of 50 to 55 in Vigo, northwestern Spain, on March 13, 2021. (Photo by MIGUEL RIOPA / AFP)