Changer d'édition

L'autorité de la concurrence allemande enquête sur Google Maps
International 21.06.2022
Pratiques restrictives

L'autorité de la concurrence allemande enquête sur Google Maps

L'ouverture de cette enquête est permise par une loi qui renforce les pouvoirs du gendarme de la concurrence allemand face aux grandes entreprises numériques.
Pratiques restrictives

L'autorité de la concurrence allemande enquête sur Google Maps

L'ouverture de cette enquête est permise par une loi qui renforce les pouvoirs du gendarme de la concurrence allemand face aux grandes entreprises numériques.
Photo: dpa-tmn
International 21.06.2022
Pratiques restrictives

L'autorité de la concurrence allemande enquête sur Google Maps

Le groupe américain Alphabet, maison mère de Google, est visé en Allemagne par une enquête du gendarme de la concurrence, en raison de «pratiques restrictives» présumées sur son service de cartographie Google Maps, a annoncé mardi l'office fédéral allemand anti-cartel.

(AFP) - L'autorité de la concurrence allemande a indiqué dans un communiqué avoir «engagé une procédure contre Google Germany et Alphabet (...) concernant d'éventuelles pratiques restrictives à la concurrence au détriment de services de cartographie alternatifs sur sa plateforme Google Maps».


Google une nouvelle fois dans le viseur de Bruxelles
La Commission a annoncé mardi l'ouverture d'une enquête contre le géant américain pour des pratiques anticoncurrentielles dans les technologies d'affichage publicitaire en ligne.

Concrètement, il est reproché au géant américain de «limiter la possibilité de combiner le service de cartographie de Google avec des cartes (réalisées) par des tiers», a détaillé l'institut. Cette pratique «risque d'entraver la concurrence dans le domaine des services de cartographie», ajoute-t-il.

L'office anti-cartel compte donc dans le cadre de son enquête examiner «si cette pratique permet à Google d'étendre sa position de force» sur le marché de la cartographie en ligne. Des «clients et concurrents de Google» seront interrogés «dans les prochaines semaines», ajoute l'agence.

Une nouvelle loi

«Google, en tant qu'entreprise exerçant une position dominante sur les marchés, est soumise à une surveillance renforcée en matière d'abus», commente Andreas Mundt, son président.


Apple store in New York Photo: AFP
Des piétons Apple pour cartographier tout le Luxembourg
La firme de Cupertino souhaite rattraper le retard conséquent accumulé face à Google Maps et consorts.

L'ouverture de cette enquête est permise par une loi entrée en vigueur l'an dernier, qui renforce les pouvoirs du gendarme de la concurrence allemand face aux grandes entreprises numériques. Cette législation lui permet notamment de prendre des mesures immédiates, ou ouvrir des enquêtes, pour empêcher certaines pratiques anticoncurrentielles.

Seule condition : que l'entreprise soit considérée en situation de «position dominante sur le marché», une qualification appréciée par l'office.

Alphabet, la maison mère de Google, et Meta, qui gère Facebook, ont tous deux été mis sous surveillance renforcée par l'office après avoir été rangés dans cette catégorie.

Amazon et Apple sont également visés, mais n'ont pour le moment pas reçu cette qualification.


Sur le même sujet

Le tribunal de l'Union européenne a rejeté le recours du géant américain de l'internet. Confirmant, mercredi, une amende de 2,4 milliards d'euros pour pratiques anticoncurrentielles sur le marché des comparateurs de prix.
ARCHIV - 10.09.2019, China, Shanghai: Ein großes Google-Logo steht beim Google Developers Day. Das Gericht der EU entscheidet am Mittwoch über eine milliardenschwere Wettbewerbsstrafe zulasten von Google. (zu dpa «Gericht der EU urteilt zu Milliarden-Strafe für Google») Foto: Lu Liang/Imaginechina via ZUMA Press/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
La Commission européenne s'apprête à infliger la semaine prochaine une nouvelle sanction au géant américain pour abus de position dominante, cette fois-ci concernant sa régie publicitaire AdSense.
Margrethe Vestager, Member  of the EC in charge of Competition,  read out of the college meeting