Changer d'édition

L'Allemagne met le Portugal sur liste rouge
International 2 min. 30.06.2021
Covid-19

L'Allemagne met le Portugal sur liste rouge

Les voyageurs en provenance du Portugal doivent à présent présenter un tests covid négatif et observer une quarantaine de deux semaines.
Covid-19

L'Allemagne met le Portugal sur liste rouge

Les voyageurs en provenance du Portugal doivent à présent présenter un tests covid négatif et observer une quarantaine de deux semaines.
Photo:dpa
International 2 min. 30.06.2021
Covid-19

L'Allemagne met le Portugal sur liste rouge

En raison de la prolifération du variant Delta, la république fédérale a mis en place de nouvelles mesures, restreignant considérablement les conditions d'entrée sur son territoire. Une décision que la Commission européenne a jugé «non conforme à l'approche européenne», mardi soir.

(m.d. avec AFP) - Après la Grande-Bretagne, l'Inde ou encore le Brésil, c'est au tour de la Russie et du Portugal de voir les frontières allemandes se refermer presque totalement. La république fédérale les a en effet ajoutés à sa liste des 14 pays «à variant», ce qui interdit pratiquement toutes les arrivées en provenance de ces deux États.


Les règles à connaître pour voyager dans l'UE cet été
Les vacances approchant, mieux vaut prendre les devants si vous souhaitez changer d'air pendant la période estivale. Dans la Grande Région, au Portugal, ou sur les îles grecques, les conditions d'entrée des voyageurs varient au sein de l'Union européenne. Petit tour d'horizon avant de boucler les valises.

Autrement dit depuis mardi, seuls les citoyens allemands ou les résidents permanents en Allemagne sont autorisés à entrer sur le territoire depuis la Russie ou le Portugal. Les entreprises de transport ferré, aérien, routier ou maritime ont même interdiction d’acheminer d’autres types de passagers. Ces voyageurs devront également présenter un test covid négatif, et observer quoi qu'il en soit une quarantaine de deux semaines.

Si elle n'a pas fait de commentaire en ce qui concerne la Russie, la Commission européenne a en revanche contesté l'application de ces restrictions aux voyageurs en provenance du Portugal, la jugeant «non conforme à l'approche européenne». «Les Etats membres doivent se consulter et coordonner leurs actions s’il faut instaurer des mesures de santé publique, et ils doivent éviter d’interdire les déplacements», a rappelé un porte-parole de l’institution.

Le Luxembourg garde ses frontières ouvertes

De son côté, le ministre des Affaires étrangères portugais, Augusto Santos Silva a confié «regretter» cette décision, estimant que dans certaines régions «la situation n'était pas préoccupante». Il a également assuré que le Portugal «n'a pas du tout été permissif» en rouvrant ses frontières aux touristes britanniques et européens dès la mi-mai, comme le sous-entendait la semaine dernière Angela Merkel. La chancelière allemande déplorait justement l'absence de règles communes dans l'Union européenne en matière de déplacements

A ce jour, aucun autre Etat membre de l'Union européenne n'a pris de pareille mesure. Du côté du Luxembourg par exemple, Jean-Claude Schmit a assuré que de telles restrictions «n'étaient pas envisagées», le Grand-Duché essayant «de garder ses frontières ouvertes autant que possible», a indiqué mardi le directeur de la Santé au micro de RTL. Les autorités sanitaires gardent toutefois un œil sur la situation au Portugal, où le variant Delta est devenu prédominant.


Un variant trois fois plus contagieux que le covid
Plusieurs scientifiques ont observé que la mutation indienne du virus s'insérait plus facilement dans l'organisme, et engendrait plus de risques d'hospitalisation que la version initiale. Mais l'arrivée des beaux jours pourrait faire reculer cette souche.

La direction générale de la Santé portugaise a en effet indiqué mardi que la mutation indienne du covid représentait à présent «plus de 51% des nouveaux cas au Portugal et plus de 70% dans la région de Lisbonne». Pour faire face à la situation, le Portugal a décidé de resserrer les restrictions dans les municipalités les plus touchées, comme à Lisbonne où les horaires et la capacité d'accueil des restaurants et des commerces ont de nouveau été réduits.


Sur le même sujet

Plusieurs scientifiques ont observé que la mutation indienne du virus s'insérait plus facilement dans l'organisme, et engendrait plus de risques d'hospitalisation que la version initiale. Mais l'arrivée des beaux jours pourrait faire reculer cette souche.
La mutation indienne du covid a fait basculer le Portugal dans le rouge cette semaine, au point que les autorités n'excluent plus un nouveau confinement. Du côté du Royaume-Uni, la souche très contagieuse du virus pourrait avoir raison de la finale de l'Euro de foot au stade de Wembley.
TOPSHOT - A pedestrian walks past a wall mural depicting a frontline medical staff stopping the Covid-19 coronavirus, in Navi Mumbai on June 7, 2021. (Photo by Indranil MUKHERJEE / AFP)
Les vacances approchant, mieux vaut prendre les devants si vous souhaitez changer d'air pendant la période estivale. Dans la Grande Région, au Portugal, ou sur les îles grecques, les conditions d'entrée des voyageurs varient au sein de l'Union européenne. Petit tour d'horizon avant de boucler les valises.
Alors que le déconfinement avait déjà été repoussé dans la capitale, le gouvernement a interdit les entrées et sorties dans la région pour cette fin de semaine. Une mesure justifiée par la hausse du taux d'incidence dans la zone.
En raison d'un regain des nouvelles infections, le gouvernement portugais a décidé mercredi de ralentir la levée des restrictions dans la capitale, mais également dans trois autres villes du pays.
A partir de ce lundi, la majorité des ressortissants de l'Union européenne peuvent se rendre à Lisbonne, Porto ou Faro sans motif impérieux, à condition de présenter un test PCR négatif. La quarantaine n'est également pas obligatoire, une première dans l'UE.