Changer d'édition

Juncker opéré en urgence au Luxembourg
International 19.08.2019

Juncker opéré en urgence au Luxembourg

Jean-Claude Juncker, âgé de 64 ans, doit quitter ses fonctions à la Commission européenne le 1er novembre 2019.

Juncker opéré en urgence au Luxembourg

Jean-Claude Juncker, âgé de 64 ans, doit quitter ses fonctions à la Commission européenne le 1er novembre 2019.
Photo: AFP
International 19.08.2019

Juncker opéré en urgence au Luxembourg

Le président de la Commission européenne est rentré précipitamment au Grand-Duché pour y subir «l'ablation urgente de la vésicule biliaire», a annoncé samedi l'exécutif européen.

(AFP) - Jean-Claude Juncker, 64 ans, a dû abréger ses vacances en Autriche et a été rapatrié au Luxembourg pour y subir l'ablation urgente de la vésicule biliaire. Sans doute ne pourra-t-il pas se rendre à la réunion du G7 à Biarritz, les 24 et 25 août, qui figurait à son agenda de rentrée. 

La vésicule biliaire est un organe en forme de poire située en dessous du foie, qui stocke la bile. L'ablation, ou cholécystectomie, est une opération assez courante, pratiquée pour le traitement des calculs.

Un quinquennat lourd

A l'approche de la fin de son mandat -qui doit intervenir le même jour que la date prévue du Brexit-, Jean-Claude Juncker a dans de récents entretiens à la presse européenne évoqué un quinquennat lourd, traversé de nombreuses crises, comme la dette grecque, la question migratoire ou la décision des Britanniques de quitter l'UE. 


(FILES) In this file photo taken on July 23, 2019 outgoing president of the European Commission Jean-Claude Juncker (L) welcomes German Defence Minister and newly-appointed EU Commission Chief Ursula von der Leyen, in Brussels. - While others spend August on the beach, EU president-elect Ursula von der Leyen works on the "delicate" task of building a team to run the bloc's executive for the next five years. After she was only narrowly approved by the European Parliament, the former German defence minister faces a tricky balancing act. She is trying to accommodate the competing demands of different political parties to make sure her team survives a confirmation vote by MEPs in October. (Photo by JOHN THYS / AFP)
Ursula von der Leyen peine à former sa Commission
Confirmée de justesse par le Parlement européen, la première présidente de l'exécutif européen travaille à la composition de sa future équipe, un exercice «délicat» au vu de la nécessité de composer avec les exigences des partis politiques pour obtenir leur investiture en octobre.

On lui connaît par ailleurs de sérieux problèmes de dos, qui l'empêchent parfois de se mouvoir normalement. C'est l'Allemande Ursula von der Leyen qui va lui succéder le 1er novembre. 


Sur le même sujet