Changer d'édition

Juncker et von der Leyen à «bras grands ouverts»
International 9 2 min. 04.07.2019

Juncker et von der Leyen à «bras grands ouverts»

Juncker et von der Leyen à «bras grands ouverts»

Photo: AFP
International 9 2 min. 04.07.2019

Juncker et von der Leyen à «bras grands ouverts»

La ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, candidate des 28 dirigeants de l'UE pour prendre la tête de la Commission européenne, a rencontré ce jeudi matin à Bruxelles le président sortant Jean-Claude Juncker.

(AFP) – Les deux responsables ont échangé une accolade chaleureuse sous les flashs des photographes à la Commission, deux jours après l'annonce du choix des Etats membres qui doit encore être entériné par le Parlement européen. «Ravi d'accueillir les bras grands ouverts une vraie Européenne. Nous sommes sur la même longueur d'onde quand il s'agit de défendre les intérêts européens», a annoncé Jean-Claude Juncker sur Twitter peu après le début de la rencontre. Il quittera ses fonctions le 31 octobre.

«La rencontre a été amicale. Tous deux se connaissent depuis des années», a indiqué le porte-parole de la Commission Margaritis Schinas. Il a précisé que l'entretien s'était déroulé en «tête-à-tête» et qu'il ne pouvait pas dire si Jean-Claude Juncker avait prodigué des conseils à Mme von der Leyen pour remporter le vote du Parlement européen prévu le 16 juillet. Elle devra obtenir la majorité absolue, c'est-à-dire au moins 376 voix.


German Defence Minister Ursula von der Leyen speaks to journalists during the first plenary session of the newly elected European Assembly at the European Parliament on July 03, 2019 in Strasbourg, eastern France. (Photo by FREDERICK FLORIN / AFP)
Von der Leyen présentera sa «vision» courant juillet
La ministre allemande, candidate des États membres pour prendre la tête de la Commission européenne, a déclaré mercredi qu'elle se donnait deux semaines pour dévoiler les grandes lignes souhaitées pour l'UE au cours des cinq prochaines années. Elle rencontrera ce jeudi Jean-Claude Juncker.

Pour son élection en juillet 2014, Jean-Claude Juncker avait obtenu 422 voix, mais il n'avait pas fait le plein des 480 élus de la grande coalition formée par sa formation, le Parti Populaire européen (PPE-droite), et les socialistes. 

Pour être élue, Mme von der Leyen va devoir rallier les suffrages des trois grands groupes PPE (182 élus), socialistes (154 élus) et libéro-centristes de Renew Europe (108 élus). Ce résultat n'est pas à l'heure actuelle garanti. Le Parlement a été frustré par le choix des Etats des postes de pouvoir de l'UE, qui a ignoré les chefs de file des partis désignés pour le scrutin européen.

Davantage impliquer les Verts


FILE - In this July 16, 2013 file picture labor minister, Ursula von der Leyen , poses for the media in Berlin.   Germany will get its first female defense minister in Chancellor Angela Merkel's new government, while the country's influential finance minister will stay in his job. Merkel confirmed Sunday  Dec. 15, 2013 that Ursula von der Leyen, currently labor minister, will become defense chief. The 55-year-old mother of seven inherits the job of modernizing the German military and overseeing its deployment in Afghanistan. Finance Minister Wolfgang Schaeuble, Merkel's co-pilot in fighting Europe's debt crisis, will stay on.  (AP Photo/dpa, Victoria Bonn-Meuser,file(
Parité respectée aux commandes de l'UE
Les 28 chefs d'Etat européens auront mis trois jours pour trouver un accord.

Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a estimé devant les eurodéputés jeudi que les Verts (74 élus au Parlement européen) devaient être davantage impliqués dans les nominations à venir dans l'Union européenne, même si ce parti est le perdant du jeu de la répartition des hautes fonctions.

Mme von der Leyen, qui était dès mercredi au Parlement de Strasbourg, doit rencontrer jeudi Donald Tusk. Elle a indiqué mercredi qu'elle se donnait deux semaines pour présenter sa «vision» de l'Europe pour les cinq prochaines années, la durée de son mandat.


Sur le même sujet

David Sassoli prend la tête du Parlement européen
Le social-démocrate italien a été élu mercredi à la présidence du Parlement européen, au lendemain de l'accord au forceps conclu par les dirigeants des 28 à Bruxelles pour répartir les postes clés de l'UE.
David-Maria Sassoliwurde am Mittwoch mehrheitlich zum neuen EU-Parlamentsvorsitzenden gewählt.
Qui va succéder à Juncker?
Les dirigeants de l'UE vont tenter de s'entendre durant leur sommet jeudi à Bruxelles sur le nom d'une personnalité acceptable par le Parlement européen pour la présidence de la Commission, car aucun des prétendants en lice ne fait consensus.
Lutte de pouvoir à la tête de l'UE
Les tractations pour désigner les nouveaux dirigeants des institutions européennes vont commencer mardi entre les chefs d'Etat et le Parlement européen, engagés dans une lutte de pouvoir à l'issue incertaine.
Les chefs d'Etat européens se réunissent ce mardi pour tirer les leçons du scrutin du 26 mai dernier.