Changer d'édition

Johnson & Johnson repêché par l'Agence des médicaments
International 20.04.2021

Johnson & Johnson repêché par l'Agence des médicaments

Johnson & Johnson avait démarré les livraisons de son vaccin en Europe le 19 avril, avant de les interrompre la semaine dernière.

Johnson & Johnson repêché par l'Agence des médicaments

Johnson & Johnson avait démarré les livraisons de son vaccin en Europe le 19 avril, avant de les interrompre la semaine dernière.
Photo : AFP
International 20.04.2021

Johnson & Johnson repêché par l'Agence des médicaments

L'Agence européenne des médicaments a annoncé que les caillots sanguins devraient être répertoriés comme «effet secondaire très rare» du vaccin américain. La distribution des flacons de Johnson & Johnson devrait donc reprendre.

(pj avec AFP) - Du côté des instances européennes en charge des commandes de vaccin pour les Etats membres, certains ont dû souffler un grand coup à l'annonce de l'Agence européenne des médicaments (EMA) ce mardi après-midi. Oui, le vaccin Johnson et Johnson a toujours le feu vert pour être employé au sein de l'UE. Ouf, l'Europe en a commandé 200 millions de doses. Et le Luxembourg doit recevoir 276.156 doses sur ce lot.


07.04.2021, Sachsen-Anhalt, Schönebeck: Apothekerin Futschedshiew nimmt in einer Hausarztpraxis eine Lieferung des Corona-Impfstoffs Comirnaty von Biontech/Pfizer aus einer Transportbox. In Sachsen-Anhalt werden die niedergelassenen Ärzte in die Impfstrategie einbezogen. Foto: Ronny Hartmann/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le Luxembourg attend 69.000 doses de Pfizer en plus
Conséquence logique de la hausse de la commande de la Commission européenne, les autorités sanitaires pourront s'appuyer sur des livraisons supérieures à celles espérées.

Cependant, l'EMA a déclaré avoir établi un «lien possible» entre le vaccin du laboratoire américain et de «très rares cas de caillots sanguins inhabituels associés à des plaquettes sanguines basses». Des caillots qui, aux yeux du régulateur européen, devraient «être répertoriés comme des effets secondaires très rares du vaccin». Mais le message principal reste la confirmation que «le rapport bénéfice-risque global reste positif» aux vaccins dont les Etats-Unis avaient suspendu l'emploi en fin de semaine dernière avant que le laboratoire ne cesse la distribution en Europe.

Le directeur financier de Johnson & Johnson a affirmé que le laboratoire restait «entièrement confiant» concernant son vaccin contre le covid-19. Une confiance qu'avait continué à accorder le Luxembourg, même après que le Danemark à son tour eut décidé de suspendre la vaccination avec le sérum développé aux Etats-Unis. A ce jour, 165.515 doses anti-covid ont été injectées au Grand-Duché (tous laboratoires confondus).


Sur le même sujet

Pas question pour le Luxembourg de se priver du vaccin AstraZeneca. Xavier Bettel estime toujours que la balance bénéfice/risques plaide en faveur du sérum. A compter de la semaine prochaine, ce vaccin sera d'ailleurs proposé aux 30-54 ans qui en feront la demande.
15.04.2021, Rheinland-Pfalz, Ludwigshafen: Zwei Mitarbeiter sind im BASF-Impfzentrum mit der Aufbereitung des Corona-Impfstoffs beschäftigt. Foto: Uwe Anspach/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Même si sa distribution en Europe a été stoppée par le laboratoire, le Grand-Duché poursuit sa campagne de vaccination avec les 2.400 doses déjà livrées. A défaut d'un contrordre de l'Agence européenne des médicaments.
(FILES) This file photograph taken on April 9, 2021, shows vials of the Pfizer/BioNTech Covid-19 vaccine at a vaccination centre set up at an exhibition hall in Nantes, western France. - The EU is turning more heavily to BioNTech/Pfizer to make up for suspended Johnson & Johnson vaccine doses and for longer-term needs to fight the mutating coronavirus, European Commission chief Ursula von der Leyen said April 14, 2021. (Photo by LOIC VENANCE / AFP)