Changer d'édition

Joe Biden cède temporairement ses pouvoirs
International 19.11.2021
Etats-Unis

Joe Biden cède temporairement ses pouvoirs

Même si Joe Biden est le plus vieux président de l'histoire des Etats-Unis (79 ans), il a fait savoir publiquement qu'il comptait postuler à sa propre succession en 2024.
Etats-Unis

Joe Biden cède temporairement ses pouvoirs

Même si Joe Biden est le plus vieux président de l'histoire des Etats-Unis (79 ans), il a fait savoir publiquement qu'il comptait postuler à sa propre succession en 2024.
Photo : AFP
International 19.11.2021
Etats-Unis

Joe Biden cède temporairement ses pouvoirs

Le chef de l'Etat américain transférera dans la journée la présidence à sa vice-présidente Kamala Harris pour des raisons de santé.

(AFP) - Le président américain Joe Biden va subir vendredi une coloscopie «de routine», un examen sous anesthésie générale, et transférer temporairement ses pouvoirs à sa vice-présidente, Kamala Harris, a annoncé la Maison Blanche. Les détails du bilan de santé du président, qui fête ses 79 ans samedi, seront publiés dans l'après-midi, a précisé l'exécutif américain.

«Le président va subir une coloscopie de routine» au centre médical Walter Reed, près de Washington, a dit la Maison Blanche. Ce n'est pas la première fois qu'un président américain transfère ses pouvoirs à la vice-présidence. 

«Le président George W. Bush a subi la même intervention en 2002 et 2007, et conformément à la procédure prévue par la Constitution, le président Biden transférera ses pouvoirs à la vice-présidente pour une courte période, pendant qu'il est sous anesthésie», a ajouté l'exécutif.

Le 47ème président des Etats-Unis, qui ne fume pas et ne boit pas, est entièrement vacciné contre le Covid-19, et a reçu sa troisième dose fin septembre.

A l'âge de 79 ans, il est le plus vieux président de l'histoire des Etats-Unis. Il a pourtant fait savoir publiquement qu'il comptait postuler à sa propre succession en 2024, mais son âge alimente les spéculations sur le fait qu'il pourrait renoncer.


Sur le même sujet

Le démocrate, devenu mercredi le 46e président des Etats-Unis sur un appel à «l'unité», a immédiatement pris une série de décisions marquant une nette rupture avec le mandat de son prédécesseur, qui aura déchiré les Américains et bousculé le monde.
US President Joe Biden prepares before he addresses the nation at the "Celebrating America" event at the Lincoln Memorial after his inauguration as the 46th President of the United States in Washington, DC, January 20, 2021. (Photo by JOSHUA ROBERTS / POOL / AFP)
Donald Trump, nouveau président des Etats-Unis, a signé vendredi un premier décret contre l'emblématique loi «Obamacare» de son prédécesseur, engageant la politique de rupture présentée plus tôt au monde dans un discours aux accents populistes et nationalistes.
Le premier décret signé par Trump ordonne à son administration d'accorder le plus d'exemptions possibles à la réforme du système de santé de 2010, le fameux «Obamacare».
Immobile, les yeux rivés vers le sol où s'entremêlent des bougies, des drapeaux, des fleurs et des dessins, Barack Obama ne dit pas un mot. Le président des Etats-Unis s'est recueilli, dans la nuit de dimanche à lundi, devant le Bataclan.
Le président américain, Barack Obama, le président français, Francois Hollande, et la maire de Paris, Anne Hidalgo, se sont rendus cette nuit devant le mémorial du Bataclan à Paris.