Changer d'édition

Interpol saisit 5.400 faux vaccins
International 3 03.03.2021 Cet article est archivé

Interpol saisit 5.400 faux vaccins

Les enquêtes se poursuivent et, outre les arrestations en Afrique du Sud et en Chine, INTERPOL reçoit également des informations supplémentaires concernant la distribution de faux vaccins et des tentatives d'escroquerie visant des organismes de santé, tels que des maisons de retraite.

Interpol saisit 5.400 faux vaccins

Les enquêtes se poursuivent et, outre les arrestations en Afrique du Sud et en Chine, INTERPOL reçoit également des informations supplémentaires concernant la distribution de faux vaccins et des tentatives d'escroquerie visant des organismes de santé, tels que des maisons de retraite.
Photo : AFP
International 3 03.03.2021 Cet article est archivé

Interpol saisit 5.400 faux vaccins

AFP
AFP
L'organisation internationale de lutte contre le crime a démantelé un réseau de contrefaçon en Chine, et participé à la saisie de 2.400 doses en Afrique du Sud. En tout, 83 personnes ont été interpellées.

(AFP) Ce n'est que «la face émergée de l'iceberg», estime Interpol. L'organisation internationale de lutte contre la criminalité a annoncé avoir démantelé un réseau de vaccins contrefaits en Chine, tout en saisissant 2.400 doses de faux vaccins à l'autre bout du monde, en Afrique du Sud. 

«Les autorités d'Afrique du Sud ont saisi des centaines de faux vaccins contre le covid-19 après une alerte d'Interpol, qui avait mis en garde sur le fait que les vaccins seraient la cible privilégiée des réseaux criminels», a précisé l'organisation internationale de coopération policière. Trois ressortissants Chinois et un Zambien ont été interpellés à cette occasion.

En Chine, la police a arrêté 80 autres personnes, suspectées d'appartenir à un réseau de contrefaçon. 3.000 doses ont également été saisies. «Bien que nous saluions ce résultat, il s'agit seulement de la face émergée de l'iceberg en ce qui concerne la criminalité liée au vaccin anti-Covid-19», a estimé le secrétaire général d'Interpol, Jürgen Stock.

Pour rappel, il y a 15 jours, les autorités sanitaires belges mettaient déjà en garde contre la circulation de contrefaçons a priori russes. 


Sur le même sujet

Gare aux contrefaçons! L'avertissement vaut aussi en matière de Santé. C'est ainsi que des faux vaccins ont été signalés en Belgique notamment, et que la Commission européenne lance un appel à la vigilance.
08.02.2021, Nordrhein-Westfalen, Bielefeld: Impfstoff des Herstellers Pfizer-BioNTech ist in einem Kühlschrank vom Impfzentrum der Stadt zu sehen. Am 8. Februar starten hier die Corona-Impfungen für Menschen im Alter von über 80 Jahren, die noch zu Hause leben. Foto: Friso Gentsch/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le pays où est apparu le coronavirus commence à tester sur les êtres humains un vaccin «efficace», indique ce mercredi le ministère de la Défense à Pékin. Il est développé sous la direction de l'épidémiologiste Chen Wei.