Changer d'édition

La Wallonie trace les axes de sa reconstruction
International 4 3 min. 29.07.2021
Inondations

La Wallonie trace les axes de sa reconstruction

Le relogement de plusieurs milliers de sinistrés s’annonce compliqué notamment en raison de la pénurie de matières premières.
Inondations

La Wallonie trace les axes de sa reconstruction

Le relogement de plusieurs milliers de sinistrés s’annonce compliqué notamment en raison de la pénurie de matières premières.
Photo: AFP
International 4 3 min. 29.07.2021
Inondations

La Wallonie trace les axes de sa reconstruction

Des experts plaident pour ne pas rebâtir à l’identique les fonds de vallée en raison du changement climatique.

De notre correspondant Max Helleff (Bruxelles)- La tâche est énorme et la Région wallonne veut se donner les moyens de la réaliser. Un commissariat spécial à la reconstruction est ainsi créé pour sortir la Wallonie du marasme dans lequel l’ont plongée les inondations de la mi-juillet.


This photograph taken on July 17, 2021 shows a bulldozer clearing rubble in a street following heavy rainfall that caused severe flooding in the area, in Chaudfontaine. - The death toll from flooding in eastern Belgium hit 24 on July 17, as police went door-to-door seeking news of at risk residents and the prime minister toured devastated towns. (Photo by Fran�ois WALSCHAERTS / AFP)
Les inondations portent un nouveau coup dur à la Wallonie
La catastrophe ruine une partie de la région au moment même où elle annonce une dette lourde de 31 milliards d’euros.

Deux commissaires spéciales «reconstruction» ont été nommées. Catherine Delcourt est spécialisée en planification d’urgence et en gestion de crise. Sylvie Marique devra coordonner les différentes administrations régionales. «Toutes les compétences wallonnes doivent se mobiliser, afin qu’à chaque problème, une solution soit trouvée», insiste cette dernière.

Le coût de ce colossal chantier n’est pas encore connu. Mais il est évident que les deux milliards d’euros mis sur la table par la Région ne suffiront pas à réparer tout ce qui a été détruit par les rivières liégeoises, et dans une moindre mesure par la Meuse à Namur et à Dinant le week-end dernier. Le commissariat spécial est mis en place pour un an, mais sa mission sera prolongée en cas de nécessité.

En tout, 262 communes de Wallonie ont été touchées et 202 sont admises au fonds des calamités – lequel doit être revu au regard de l’ampleur de la catastrophe. Toute la partie sud de la Belgique est ainsi concernée, de près ou de loin. Les habitants des localités touchées par les inondations peuvent espérer bénéficier d’une indemnisation financière régionale. 

Les communes liégeoises les plus sinistrées reçoivent une avance. Quant au Premier ministre Alexander De Croo, il encourage les grandes entreprises à y aller de leur poche pour aider les quartiers dévastés, troquant leurs apports financiers contre une augmentation de la déductibilité fiscale.


L'impossible lutte contre le tourisme de catastrophe
Indigné par les badauds venus photographier les zones sinistrées sans apporter leur aide, le gouverneur de la province de Luxembourg a appelé la police à les sanctionner vendredi dernier. Une consigne inapplicable puisque cette pratique n'existe pas dans la loi belge.

Le relogement de plusieurs milliers de sinistrés s’annonce compliqué en raison des problèmes inhérents au secteur de la construction. A l’ampleur du chantier qui s’ouvre s’ajoute en effet une pénurie de matières premières et de main-d’œuvre qualifiée annonciatrice d’importants retards. D’où l’idée de mettre à la disposition des sinistrés des conteneurs qui leur permettront de passer les mois à venir au sec. Le besoin maximal est évalué à environ 750 conteneurs pour une période de trois mois. Dans Le Soir de ce jeudi, le bourgmestre de Chaudfontaine et ancien ministre des Pensions Daniel Bacquelaine fixe à 500 logements en conteneurs les besoins de sa seule commune.

D’importants travaux doivent également être menés pour l’évacuation des impressionnants monceaux de déchets charriés par les crues et pour assurer la dépollution causée par les hydrocarbures.


This picture taken in Namur on July 25, 2021 shows the mud covering a street after the heavy rainfall of July 24. - In mid-July western Europe was hit by devastating floods after torrential rains that ravaged entire villages and left at least 209 people dead in Germany and Belgium, as well as dozens missing. The flooding also caused damage in Luxembourg, the Netherlands and Switzerland. (Photo by NICOLAS MAETERLINCK / BELGA / AFP) / Belgium OUT
L’administration wallonne rejette toute faute
Après deux épisodes diluviens, les autorités affirment que les avertissements reçus étaient trop imprécis pour augurer de la catastrophe qui se préparait en région liégeoise.

Parallèlement à l’urgence, une réflexion sur la reconstruction des zones sinistrées est en cours. Des experts en aménagement du territoire estiment que les vallées ont payé chèrement le tort fait aux rivières depuis la révolution industrielle. Il faut leur rendre de la place, estiment-ils, quitte à exproprier et à démolir des maisons pour permettre aux crues de se dérouler sans nuire à l’homme. Le changement climatique l’imposerait…

Cette perspective a de quoi donner des cauchemars aux bourgmestres belges qui sont en permanence assaillis par les candidats bâtisseurs, à la recherche d’un appui local pour contourner ou assouplir les règles mises en place par la Région. La «bétonisation» des sols due à la politique de lotissements qui a longtemps été menée contribue aujourd’hui à la répétition des inondations en Wallonie.

Mardi, le bilan de la catastrophe en région liégeoise a été porté à 41 morts et deux disparus.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le parquet de Liège a ouvert ce mercredi une instruction pour «homicides involontaires» suite aux intempéries qui ont fait 41 morts en Wallonie. L'objectif: éclaircir le déroulé des évènements précédant la catastrophe.
A picture taken on July 26, 2021 shows piles of rubble collected from the flooded areas in the Belgian town of Trooz, a week after heavy rains and floods lashed western Europe. - In mid-July western Europe was hit by devastating floods after torrential rains that ravaged entire villages and left at least 209 people dead in Germany and Belgium, as well as dozens missing. Up to two months' worth of rainfall came down in two days in some parts of the region, waterlogging soil that was already near saturation. (Photo by Fran�ois WALSCHAERTS / AFP)
Après deux épisodes diluviens, les autorités affirment que les avertissements reçus étaient trop imprécis pour augurer de la catastrophe qui se préparait en région liégeoise.
This picture taken in Namur on July 25, 2021 shows the mud covering a street after the heavy rainfall of July 24. - In mid-July western Europe was hit by devastating floods after torrential rains that ravaged entire villages and left at least 209 people dead in Germany and Belgium, as well as dozens missing. The flooding also caused damage in Luxembourg, the Netherlands and Switzerland. (Photo by NICOLAS MAETERLINCK / BELGA / AFP) / Belgium OUT
Dix jours après les inondations qui ont fait 36 morts dans le pays, la province de Namur a subi, samedi, des averses torrentielles. Une nouvelle calamité qui a causé bien des dégâts au sud du royaume.
A picture taken on July 15, 2021 shows a view of a flooded street  in the Belgian city of Verviers, near Liege, after heavy rains and floods lashed western Europe. - The provincial disaster plan has been declared in Liege, Luxembourg and Namur provinces after large amounts of rainfall. Water in several rivers has reached alarming levels. (Photo by ANTHONY DEHEZ / BELGA / AFP) / Belgium OUT
La Belgique rend hommage, mardi, aux victimes des inondations d'une ampleur inédite qui ont dévasté la région de Liège (est) les 14 et 15 juillet, avec une journée de «deuil national». Le temps fort en sera une minute de silence que tout le pays est appelé à observer à midi.
A local resident exits his house facing the destroyed and flooded road in Trooz, near Liege, on July 16, 2021. - The death toll from devastating floods in Europe soared to at least 126 on July 16, 2021, most in western Germany where emergency responders were frantically searching for missing people. In Belgium, the government confirmed the death toll had jumped to 20 - earlier reports had said 23 dead - with more than 21,000 people left without electricity in one region. (Photo by JOHN THYS / AFP)