Changer d'édition

La Belgique se recueille en hommage aux victimes
International 2 min. 20.07.2021
Inondations des 14-15 juillet

La Belgique se recueille en hommage aux victimes

Près de 70 personnes restent encore portées disparues en Belgique.
Inondations des 14-15 juillet

La Belgique se recueille en hommage aux victimes

Près de 70 personnes restent encore portées disparues en Belgique.
Photo : AFP
International 2 min. 20.07.2021
Inondations des 14-15 juillet

La Belgique se recueille en hommage aux victimes

La Belgique rend hommage, mardi, aux victimes des inondations d'une ampleur inédite qui ont dévasté la région de Liège (est) les 14 et 15 juillet, avec une journée de «deuil national». Le temps fort en sera une minute de silence que tout le pays est appelé à observer à midi.

(AFP) - Selon un bilan encore provisoire, lundi soir, les fortes crues dues à des pluies diluviennes, qui ont provoqué l'effondrement de dizaines de maisons, ont coûté la vie à 31 personnes en Belgique. Et 70 autres étaient «toujours portées disparues ou injoignables», selon le centre de crise. Un chiffre qui a, fort heureusement, diminué ces dernières 48 heures au fur et à mesure du rétablissement des contacts téléphoniques.


This photograph taken on July 17, 2021 shows a bulldozer clearing rubble in a street following heavy rainfall that caused severe flooding in the area, in Chaudfontaine. - The death toll from flooding in eastern Belgium hit 24 on July 17, as police went door-to-door seeking news of at risk residents and the prime minister toured devastated towns. (Photo by Fran�ois WALSCHAERTS / AFP)
Les inondations portent un nouveau coup dur à la Wallonie
La catastrophe ruine une partie de la région au moment même où elle annonce une dette lourde de 31 milliards d’euros.

Chaudfontaine, Trooz, Dison, Pepinster, Angleur ou Chênée (là où sont intervenus des pompiers luxembourgeois), près de Liège, comptent parmi les localités ravagées, où l'eau s'est infiltrée partout, parfois jusqu'à plusieurs mètres de hauteur. C'est le cas aussi de Verviers, où sont attendus mardi en fin de matinée le roi des Belges Philippe et le Premier ministre Alexander De Croo pour l'hommage officiel, en présence d'élus et responsables wallons.  

C'est la première fois depuis 2016 que la Belgique observe un deuil national. Trois jours de deuil avaient été décrétés cette année-là à la suite des attentats jihadistes qui avaient fait 32 morts et plus de 340 blessés à Bruxelles.  

Depuis vendredi, l'eau s'est progressivement retirée dévoilant un paysage de désolation: maisons éventrées, voitures empilées, branchages et détritus amoncelés contre des ponts. Les sinistrés s'emploient à nettoyer les habitations et les rues, aidés de bénévoles venus parfois de l'étranger. Ces inondations sont «sans aucun précédent dans notre pays», avait déclaré vendredi Alexander De Croo en annonçant ce jour de deuil, à la veille de la fête nationale du 21 juillet qui sera célébrée de manière restreinte.

Ainsi, la ville de Bruxelles a fait le choix d'annuler son bal national et celle de Namur, capitale de la Wallonie, son feu d'artifice.

Les athlètes belges présents à Tokyo pour les Jeux olympiques seront à l'unisson de leur pays, tandis qu'à Bruxelles, bus, métros et trams marqueront l'arrêt pendant une minute. 



Sur le même sujet

Particulièrement touchés par les intempéries des 14 et 15 juillet, les habitants du land allemand s'attèlent à présent à nettoyer leurs foyers, constatant l'ampleur des dégâts. Le dernier bilan officiel fait état de 156 morts à l'échelle nationale.
17.07.2021, Rheinland-Pfalz, Altenahr: Ein partiell zusammengefallenes Haus steht in Altenahr nahe dem Ufer der Ahr. Massive Regenfälle haben in Rheinland-Pfalz für verheerende Überschwemmungen gesorgt. Foto: Philipp von Ditfurth/dpa +++ dpa-Bildfunk +++