Changer d'édition

Indonésie: crash en mer avec 189 personnes dans l'avion
International 11 4 min. 29.10.2018 Cet article est archivé

Indonésie: crash en mer avec 189 personnes dans l'avion

Indonésie: crash en mer avec 189 personnes dans l'avion

AFP
International 11 4 min. 29.10.2018 Cet article est archivé

Indonésie: crash en mer avec 189 personnes dans l'avion

Un Boeing 737 de la compagnie indonésienne Lion Air qui transportait 189 personnes s'est abîmé lundi matin au large des côtes peu après son décollage de Jakarta, ont annoncé les autorités.

AFP - L'appareil avait demandé à revenir à l'aéroport de la capitale peu avant que le contact ne soit rompu avec le contrôle aérien vers 6h30 (23h30 GMT dimanche). L'avion était à destination de Pangkal Pinang, une ville de l'île de Bangka, au large de Sumatra.

«L'avion s'est écrasé dans l'eau», a déclaré à l'AFP Yusuf Latif, porte-parole de l'agence chargée des recherches. «Nous sommes toujours en train de chercher les restes de l'appareil», a-t-il ajouté en précisant que le Boeing était dans une zone d'une profondeur de 30 à 40 mètres. 

Sindu Rahayu, directeur général de l'aviation civile au ministère des Transports, a annoncé dans un autre communiqué que l'avion transportait 178 passagers adultes, un enfant et deux bébés ainsi que deux pilotes et cinq personnels de cabine. «L'avion avait demandé à revenir à sa base avant de finalement disparaître des radars», a-t-il ajouté.

Des images de débris de l'appareil, dont un toboggan d'évacuation, et des morceaux de téléphone mobile, ont été publiées sur Twitter par le porte-parole de l'agence de gestion des catastrophes Sutopo Purwo Nugroho. Sur d'autres images, filmées à l'aéroport de Pangkal Pinang, on pouvait voir des familles pleurer, parler dans leurs téléphones mobile avec angoisse et se prendre dans les bras. Certaines se lamentaient en disant "Oh mon dieu".

L'avion transportait au total 189 personnes selon un dernier décompte du Comité de sécurité des transports nationaux (NTSC): 178 passagers adultes, un enfant, deux bébés ainsi que deux pilotes et six personnels de cabine. Le ministère des Transports avait fourni précédemment un bilan de 188 personnes disparues. Une vingtaine de passagers sont des employés du ministère des Finances qui revenaient d'une réunion à Jakarta, a confirmé la ministre de tutelle.

Trajectoire interrompue

Le site de suivi des vols Flightradar montre sur une carte la trajectoire de l'appareil, un Boeing 737 Max 8, qui après son décollage sur un cap sud-ouest vire largement par le sud sur 180 degrés avant de mettre le cap au nord-est. Le tracé s'interrompt soudainement au-dessus de la mer de Java, non loin de la côte.

Il n'y avait pas d'information dans l'immédiat sur la présence d'étrangers à bord de l'avion, un nouvel appareil qui était entré en service en août, selon Lion Air. Le transporteur aérien a précisé que le pilote et le copilote avaient plus de 11.000 heures de vol à eux deux.

Boeing, qui a livré l'appareil, s'est déclaré "profondément peiné", dans un communiqué, après l'annonce de cet accident et a fait part de "toute sa sollicitude pour ceux qui sont à bord", ainsi que pour leurs familles et leur proches. "Boeing est prêt à fournir une assistance technique à l'enquête sur l'accident", a noté le constructeur américain.

Collision

L'Indonésie, un archipel d'Asie du Sud-Est de 17.000 îles et îlots, est très dépendante des liaisons aériennes, et les accidents sont fréquents. Un adolescent de 12 ans avait en août survécu à l'accident d'un avion qui avait fait huit morts dans une zone montagneuse de la province très reculée de Papouasie (est).

En décembre 2016, 13 personnes avaient péri dans l'accident d'un avion militaire près de Timika, autre région montagneuse de Papouasie. En août 2015, un ATR 42-300 de la compagnie indonésienne Trigana Air, qui transportait 44 passagers adultes, cinq enfants et cinq membres d'équipage, tous indonésiens, s'était écrasé par mauvais temps dans les montagnes Bintang. Aucun survivant n'avait été retrouvé.

Lion Air, une compagnie à bas coût, avait elle-même été impliquée dans plusieurs incidents. En août 2017, un Boeing de la compagnie avait heurté peu après son atterrissage à l'aéroport international de Kualanamu, à Medan, troisième ville du pays dans le nord de l'île de Sumatra, une aile d'un ATR-72 de la compagnie Wings Air, elle aussi indonésienne, qui attendait son décollage. La collision n'avait fait aucun blessé.

En mai 2016, deux avions du groupe Lion Air étaient entrés en collision sur le tarmac de l'aéroport de Soekarno-Hatta, à la périphérie de Jakarta. En avril 2013, un des Boeing de la compagnie avait manqué la piste d'atterrissage à l'aéroport international de Denpasar, sur l'île indonésienne de Bali, s'abîmant dans la mer toute proche.

Les 108 personnes à bord, dont 101 passagers, avaient survécu mais une quarantaine d'entre elles avaient été blessées, dont une femme grièvement.

Lion Air est une filiale de Lion Group, qui possède quatre autres compagnies: Wings Air et Batik Air en Indonésie, Malindo Air en Malaisie et Thai Lion Air en Thaïlande.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Un avion de ligne a plongé, ce vendredi 28 septembre, dans un lagon sur une île reculée du Pacifique. Passagers et équipage ont été sauvés de l'appareil à moitié submergé par des habitants, arrivés à bord d'une flottille de petits esquifs.
This picture taken by James Yaingeluo on September 28, 2018 shows locals approaching to rescue passengers of the crashed Air Niugini aircraft on the remote Island of Weno, in Micronesia. - An Air Niugini aircraft ditched into a lagoon after overshooting the runway on the remote island of Weno but there were no serious injuries, local media reports said. (Photo by JAMES YAINGELUO / AFP) / -----EDITORS NOTE --- RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / JAMES YAINGELUO" - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS - NO ARCHIVE
Un homme vraisemblablement "déséquilibré" a détourné mardi pendant huit heures à Chypre un avion de la compagnie nationale égyptienne avant de se rendre tandis que tous les passagers étaient libérés sains et saufs.
Passengers disembark an Egypt Air Airbus A-320 sitting on the tarmac of Larnaca aiport after it was hijacked and diverted to Cyprus on March 29, 2016. 
A hijacker seized the Egyptian airliner and diverted it to Cyprus, before releasing all the passengers except four foreigners and the crew, officials and the airline said. / AFP PHOTO / GEORGE MICHAEL
L'avion disparu dimanche dans une région montagneuse de l'est de l'Indonésie a été retrouvé mardi par les secours qui ont aussi retrouvé les corps des 54 occupants de l'appareil entièrement détruit sur le site du crash dans la jungle, selon les autorités.
Cette photo, prise le 17 août, montre le lieu du crash de l'avion Trigana Air ATR 42-300 dans la jungle près d'Oksibil
Des villageois de la province orientale de Papouasie en Indonésie assurent avoir trouvé l'épave de l'avion de ligne qui a disparu dimanche avec 54 personnes à son bord pendant qu'il survolait par gros temps une région montagneuse.
Indonesia's National Search and Rescue personnel view a terrain map in Jayapura in the eastern Indonesian province of Papua on August 16, 2015, as they search for a crashed passenger plane. Indonesia's transport ministry have announced that a missing plane carrying 54 people has crashed into a mountain in eastern Indonesian province of Papua. A passenger plane of Trigana Air carrying 54 people went missing on August 16 during a flight in bad weather in rugged eastern Indonesia, officials said, in what could be the latest accident to hit the country's aviation sector.  AFP PHOTO / INDRAYADI