Changer d'édition

Grève SNCF: nouveau geste commercial pour les usagers des TER
International 2 min. 11.06.2018 Cet article est archivé

Grève SNCF: nouveau geste commercial pour les usagers des TER

La SNCF met en place un nouveau remboursement pour les usagers des TER.

Grève SNCF: nouveau geste commercial pour les usagers des TER

La SNCF met en place un nouveau remboursement pour les usagers des TER.
Photo: Sophie Wiessler
International 2 min. 11.06.2018 Cet article est archivé

Grève SNCF: nouveau geste commercial pour les usagers des TER

La SNCF fait un nouveau geste commercial. Elle a annoncé ce lundi qu'elle rembourserait, sous forme de bon d'achat, 50% du prix des abonnements de mai pour les usagers des TER.

(NK) - Alors que la grève se poursuit - avec deux journées de mobilisation prévues mardi et mercredi - la SNCF a annoncé ce lundi le remboursement, en bon d'achat, de 50% du prix des abonnements de mai pour les usagers. Alors qu'un premier remboursement avait été fait pour les voyageurs au mois d'avril, en plus de la mise en place du tarif unique de 29€ pour les cartes de réduction, la SNCF poursuit son geste commercial.

Ce remboursement est valable dans toute la France. Les 12.000 frontaliers français empruntant la ligne sont donc concernés. Mais attention, cette remise est valable uniquement pour les usagers détenteurs d'un abonnement TER et ne fonctionne que sur la partie française. Les 50% de réduction peuvent être utilisés sur l'achat d'un abonnement TER ou sur l'achat d'un ticket. Les conditions de remboursement sont à retrouver sur ce site

Concernant les usagers bénéficiant d'un abonnement annuel, la réduction se fera de manière automatique, comme pour le mois d'avril. Pour un abonnement annuel Metz-Luxembourg par exemple, d'ordinaire à 120 euros par mois, vous ne payerez que 79 euros.

La compagnie a également prévu une durée d'utilisation assez large du bon d'achat. Les usagers pourront l'utiliser entre août et décembre 2018, sur n'importe quelle ligne TER.

Un geste commercial nécessaire

Les mesures facilitant la suspension des abonnements sont également reconduites jusqu'à la fin du mouvement. «C'est une mesure nationale, simple, lisible et homogène», a indiqué à l'AFP Frank Lacroix, directeur général TER. «La remise de 50% est supérieure à la baisse de l'offre, qui était de 28% en mai» (et de 52% les jours de grève), a remarqué le responsable. «On veut s'assurer de ne pas laisser de côté des voyageurs qui auraient été, pour des raisons particulières, moins bien traités que les autres. On s'est engagé à faire un bilan à la fin de la grève, et le cas échéant, prendre des mesures adaptées pour les voyageurs qui mériteraient des mesures complémentaires», a-t-il ajouté.

La SNCF a reconnu avoir perdu le tiers de ses voyageurs TER en mai. Pour les reconquérir, la compagnie va mettre en vente cet été 1,6 million de billets à petit prix et offrira la presse sur son application SNCF e-livre jusqu'au 31 août.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Suite à la grève qui a affecté l'offre de trains pour les frontaliers français, la SNCF a décidé de rembourser l'abonnement mensuel de décembre. A l'exception de la part revenant à la société de chemins de fer luxembourgeoise.
Auswirkungen durch Streik der französischen Zuggesellschaft.Gare de Luxembourg. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Perturbations sur la ligne Luxembourg-Metz
La SNCF a annoncé jeudi que les clients titulaires d'un abonnement du 14 au 28 février seront remboursés à hauteur de 50%. Une mesure que les frontaliers jugent largement insuffisante au vu du préjudice subi.
Depuis le 14 février, difficile pour les voyageurs de supporter les fortes perturbations sur leur ligne
30% de réduction pour le mois de septembre
C'est officiel: suite aux nombreux problèmes survenus durant les mois de mai et de juin sur les lignes ferroviaires, la SNCF assure faire un geste commercial pour les abonnements du mois de septembre.
Votre abonnement coûtera 30% moins cher pour le mois de septembre.
La SNCF va durcir à compter du 1er mai les conditions d'échange et de remboursement des billets TGV et Intercités en rendant ces opérations payantes, tout en prévoyant en contrepartie de nouveaux avantages pour les titulaires de cartes de réduction.
 La retenue pourra atteindre jusqu'à 30 euros par personne, y compris pour un simple échange, pour un billet aller-retour.