Changer d'édition

Gilets jaunes: J-1 avant le blocage, la Belgique s'y met aussi
International 2 min. 16.11.2018

Gilets jaunes: J-1 avant le blocage, la Belgique s'y met aussi

Manifestation des gilets jaunes le 9 novembre dernier à Albert près d'Amiens

Gilets jaunes: J-1 avant le blocage, la Belgique s'y met aussi

Manifestation des gilets jaunes le 9 novembre dernier à Albert près d'Amiens
AFP
International 2 min. 16.11.2018

Gilets jaunes: J-1 avant le blocage, la Belgique s'y met aussi

La France n'a pas le monopole du gilet jaune: le mouvement de protestation né sur les réseaux sociaux qui promet de bloquer le pays samedi 17 novembre a déjà commencé ce vendredi en Belgique.

(AFP) - Plusieurs dépôts de carburants étaient bloqués vendredi matin en Belgique dans le cadre d'une action menées par des «gilets jaunes», mais aucune perturbation n'était encore constatée sur les routes.

«Nous avons été avisés d'un appel lancé en Belgique sur les réseaux sociaux à bloquer les autoroutes et les raffineries. Mais pour l'instant, il n'y a pas d'impact sur les autoroutes», a affirmé un porte-parole de la police fédérale.


«Des effectifs de police sont prêts à être mobilisés le cas échéant», a-t-il ajouté.

Selon l'agence Belga, plusieurs dizaines de gilets jaunes bloquaient dans la matinée une raffinerie Total Petrochemical à Feluy (centre) empêchant les poids lourds d'accéder au site.


Faire le plein au Luxembourg: un bon calcul?
Les Belges et les Français ont-ils raison de faire le déplacement au Luxembourg juste pour faire le plein? Nous avons fait quelques calculs pour voir à partir de quand cela est rentable. Nous vous expliquons aussi comment le prix du carburant est calculé en France, en Belgique et au Luxembourg.

Une action similaire était menée au dépôt de la société Proxifuel de Wierde (centre), toujours selon Belga, tandis que les médias belges RTBF et RTL-TVI rapportent un autre blocage à Wandre (est).

Les blocages concernent pour l'instant uniquement la région francophone de Wallonie.

Les manifestants entendent marquer leur mécontentement par rapport à l'augmentation du prix du carburant, un mouvement venu de France, où les «gilets jaunes» ont appelé à bloquer routes et points stratégiques samedi à travers le pays lors d'une «mobilisation générale».

Les manifestants se disent pacifistes et veulent se faire entendre également sur la politique d'austérité du gouvernement et les taxes. 

L'appel à la mobilisation diffusé sur les réseaux sociaux a été bien suivi selon nos confrères de la presse belge. Différents groupes Facebook se sont constitués dont le plus important rassemble plus de 11.000 membres.

J-1 pour la mobilisation en France

Face à un mouvement nouveau, protéiforme, émanant de collectifs de citoyens en colère contre les hausses de taxes sur les carburants, l'exécutif est sur ses gardes. Il avait déjà prévenu cette semaine, par la voix du ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, qu'il n'accepterait «aucun blocage total» samedi.

Quelque 1.500 actions sont attendues samedi dans l'ensemble du pays et seulement «un peu plus d'une centaine» auraient été déclarées, estimait jeudi une source policière.

Malgré la baisse des prix à la pompe ces derniers jours, les «gilets jaunes» comptent toujours perturber ou bloquer samedi les accès aux villes, aux aéroports ou aux dépôts de carburant, ainsi que les grands axes routiers. Une opération escargot doit également se déployer sur le périphérique parisien, avant de rejoindre l'Elysée.


Carburants trop chers en France: l'alternative Luxembourg
En France, les «gilets jaunes» promettent de bloquer le pays ce samedi 17 novembre pour défier le gouvernement Macron. A la station essence de Dudelange, juste après la frontière, Aurore, Christian, Tarek, Fabien et d'autres, expliquent pourquoi ils viennent faire leur plein au Luxembourg alors qu'ils n'y travaillent pas.

Face à l'incertitude, la société d'autoroutes Sanef a «invité ses clients à différer ou à éviter leurs déplacements» et va «renforcer» ses équipes, tandis qu'à Limoges, les transports en commun de la métropole «ne seront pas assurés» pour éviter les «risques importants de blocage de la circulation».

Le distributeur Carrefour va aussi suivre de près «l'impact du mouvement sur l'accès» à ses magasins et promet «un dispositif d'information par sms et mail» de ses clients «en temps réel».

Déstabilisés par la spontanéité du mouvement, les responsables politiques ont pour un grand nombre marqué leur soutien au mouvement, provoquant la critique du gouvernement, qui les accuse de «récupération».


Sur le même sujet

«Gilets jaunes»: manifestation surprise dans Paris
Une manifestation spontanée à Paris, quelques rassemblement en province, des péages bloqués: l'acte VI des «gilets jaunes» mobilise faiblement samedi, alors qu'un automobiliste a été tué dans la nuit en marge du mouvement.
Un manifestant s'est hissé sur un panneau indiquant la direction de l'Arc de Triomphe à Paris, devenu un symbole pour les "gilets jaunes".