Changer d'édition

Fusillades à Paris: Obama: «Une attaque contre toute l'humanité»
International 1 14.11.2015 Cet article est archivé

Fusillades à Paris: Obama: «Une attaque contre toute l'humanité»

International 1 14.11.2015 Cet article est archivé

Fusillades à Paris: Obama: «Une attaque contre toute l'humanité»

Les attentats qui ont frappé la capitale française vendredi soir "ne sont pas seulement une attaque contre Paris", mais "une attaque contre toute l'humanité et nos valeurs universelles", a déclaré Barack Obama lors d'une brève allocution à la Maison Blanche.

(AFP / VO) - Les attentats qui ont frappé la capitale française vendredi soir "ne sont pas seulement une attaque contre Paris", mais "une attaque contre toute l'humanité et nos valeurs universelles", a déclaré Barack Obama lors d'une brève allocution à la Maison Blanche.

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

Briefé sur les événements en cours à Paris, le président américain a ajouté que les Etats-Unis allaient aider la France à "traduire les terroristes en justice", tout en notant qu'il était encore trop tôt pour savoir qui avait fomenté ces attaques, destinées à "terroriser des civils innocents".

"Il semble qu'il y ait toujours des activités et des dangers en cours alors que nous discutons. Et jusqu'à ce que nous ayons la confirmation des autorités françaises que la situation est sous contrôle et que nous ayons de plus amples informations je ne veux pas spéculer", a ajouté M. Obama.

Plusieurs attaques à Paris et dans le secteur du Stade de France au nord de la ville ont fait vendredi soir au moins 39 morts, et une prise d'otages était en cours dans la salle de spectacle du Bataclan dans le centre de la capitale, dix mois après les attentats de janvier.


Sur le même sujet

Paris: Obama devant le Bataclan au cœur de la nuit
Immobile, les yeux rivés vers le sol où s'entremêlent des bougies, des drapeaux, des fleurs et des dessins, Barack Obama ne dit pas un mot. Le président des Etats-Unis s'est recueilli, dans la nuit de dimanche à lundi, devant le Bataclan.
Le président américain, Barack Obama, le président français, Francois Hollande, et la maire de Paris, Anne Hidalgo, se sont rendus cette nuit devant le mémorial du Bataclan à Paris.