Changer d'édition

Face aux variants, l'Allemagne coupe certaines liaisons
International 28.01.2021

Face aux variants, l'Allemagne coupe certaines liaisons

Face aux variants, l'Allemagne coupe certaines liaisons

Photo: Fabrizio Bensch/Reuters/Pool/dpa
International 28.01.2021

Face aux variants, l'Allemagne coupe certaines liaisons

Le gouvernement fédéral envisage une réduction drastique du trafic aérien avec le Royaume-Uni, le Brésil, l'Afrique du Sud et le Portugal, pays qu'elle considère comme les plus affectés, a indiqué jeudi le ministre de l'Intérieur.

(AFP) - «Nous nous concentrons sur les zones de mutation (du virus, ndlr) pour cette proposition de restriction de voyage», a déclaré jeudi le ministre de l'Intérieur Horst Seehofer à la presse, citant le Royaume-Uni, le Brésil, l'Afrique du Sud et le Portugal. Un projet de règlement en ce sens sera présenté vendredi par le gouvernement allemand, a-t-il ajouté précisant qu'il ne prévoira que peu d'exceptions à cette suspension des liaisons avec ces destinations. 


German Chancellor Angela Merkel puts on a face mask after a press conference following talks via video conference with Germany's state premiers on the extension of the current lockdown due to the coronavirus COVID-19 pandemic, at the Chancellery in Berlin on January 19, 2021. (Photo by Hannibal HANSCHKE / POOL / AFP)
L'Allemagne renforce son arsenal anti-covid
Jusqu'au 14 février, l'Allemagne imposera le port des masques médicaux dans les transports, la fermeture des écoles, le télétravail obligatoire. Berlin craint une propagation de nouveaux variants plus contagieux.

«Je suis pour une règle très restrictive», a expliqué le ministre. «La décision de base est que nous ne voulons pas de trafic, pas d'entrée de zones de mutation sur notre territoire et nous examinons du point de vue de la proportionnalité quelles exceptions sont indispensables», a observé M. Seehofer, citant notamment le maintien des chaînes d'approvisionnement. 

D'autres pays pourraient s'ajouter à la liste des restrictions de vols en fonction des développements des variants sur leur territoire. «Nous nous efforçons de définir quel pays est une zone de mutation, ce qui est moins une décision politique qu'une décision technique» confiée aux autorités sanitaires allemandes. 


A medic collects a swab sample from a traveller at a booth at the COVID-19 coronavirus rapid testing centre in Israel's Ben-Gurion Airport in Lod, near Tel Aviv, on January 19, 2021. (Photo by JACK GUEZ / AFP)
«Voyageurs, vos papiers, vaccins, certificats, masques…»
L'apparition ici ou là de variants du covid pousse les Etats à se refermer sanitairement. Si le Luxembourg n'entend pas bloquer ses frontières, il se donne quelques jours pour réfléchir à de nouvelles exigences pour les voyageurs.

Le nombre quotidien de nouvelles infections en Allemagne a eu tendance à baisser ces dernier jours, sous le seuil des 10.000, suite à de nouvelles mesures de restriction prévues jusqu'à mi-février. Le taux moyen d'incidence sur sept jours est passé jeudi sous la barre des 100 cas pour 100.000 habitants au niveau national, une première depuis trois mois. Le gouvernement souhaite, par la restriction des vols, protéger cette tendance. 

Par ailleurs, le nombre des décès reste élevé et les autorités s'inquiètent d'une recrudescence à venir en raison des diverses mutations du virus, déjà présentes dans plusieurs régions allemandes.



Sur le même sujet

L'Allemagne renforce son arsenal anti-covid
Jusqu'au 14 février, l'Allemagne imposera le port des masques médicaux dans les transports, la fermeture des écoles, le télétravail obligatoire. Berlin craint une propagation de nouveaux variants plus contagieux.
German Chancellor Angela Merkel puts on a face mask after a press conference following talks via video conference with Germany's state premiers on the extension of the current lockdown due to the coronavirus COVID-19 pandemic, at the Chancellery in Berlin on January 19, 2021. (Photo by Hannibal HANSCHKE / POOL / AFP)