Changer d'édition

Brèves International 3 min. 06.08.2022

(AFP) - Elon Musk assure que Twitter a «fraudé», en majorant volontairement le nombre de comptes monétisables, selon ses arguments déposés jeudi soir devant la justice, et consultés vendredi par l'AFP.

Le patron de Tesla avait déposé une plainte contre Twitter fin juillet, après avoir été lui-même attaqué en justice par la plateforme, qui veut qu'il respecte son engagement d'achat.

Ses avocats, dans ce document de 165 pages, accusent Twitter d'avoir «masqué la vérité», en revendiquant 238 millions d'utilisateurs quotidiens monétisables, mais il y en aurait en réalité 65 millions de moins.

Par ailleurs, «la majorité des annonces publicitaires» ne seraient diffusées qu'«auprès de moins de 16 millions d'utilisateurs, soit une fraction» de ce que prétend Twitter.

La plainte, qui qualifie «les représentations faussées» du réseau social de «péchés», affirme que «Twitter a empêché frénétiquement l'information de circuler dans une tentative désespérée d'empêcher (Elon Musk) de découvrir la fraude».

Bataille judiciaire

Elon Musk avait démarché Twitter en avril puis signé un accord d'achat pour 54,20 dollars par action du réseau social. Il a rompu cet engagement unilatéralement début juillet, arguant que la société aurait menti sur la proportion de comptes automatisés et de spams sur sa plateforme.

Une bataille judiciaire est désormais engagée.

En effet, Twitter a, début juillet, attaqué Elon Musk en justice devant la Delaware Court of Chancery, un tribunal spécialisé en droit des affaires, pour le contraindre à honorer sa promesse.

Deux semaines plus tard, Elon Musk a contre-attaqué avec une plainte «confidentielle» déposée devant la même juridiction. Il demande au tribunal de le libérer de l'accord et de condamner Twitter à lui verser des dommages et intérêts.

Un procès doit s'ouvrir le 17 octobre, et durer cinq jours.

Auparavant, les actionnaires de Twitter se réuniront le 13 septembre pour autoriser ou non cette acquisition, qui représenterait une plus-value conséquente pour les actionnaires.

«La contre-attaque de Musk contre Twitter a soulevé des points intéressants, mais Wall Street y voit plutôt un signe de faiblesse que de force pour Musk qui se dirige vers les tribunaux du Delaware», a jugé auprès de l'AFP l'analyste Dan Ives de Wedbush Securities.

Selon lui, Twitter est en bonne position pour remporter la bataille face au milliardaire.

«Echapper à un contrat»

Twitter avait déposé jeudi au tribunal sa réponse à la plainte d'Elon Musk. D'après ce document, le patron de Tesla accuse le conseil d'administration d'avoir dissimulé la vraie proportion de comptes inauthentiques, quand Twitter assure qu'elle est inférieure à 5%.

La plateforme répond que l'homme d'affaires a précipité les négociations et que l'accord n'a jamais mentionné les faux comptes.

Les avocats du réseau social dénoncent une «tentative d'échapper à un contrat que Musk ne trouve plus intéressant depuis que le marché des actions a baissé».

Entre la baisse générale du marché boursier ces derniers mois, la baisse des recettes publicitaires des réseaux sociaux liée à la conjoncture économique et les critiques publiques d'Elon Musk, le titre de Twitter s'était effondré à environ 32 dollars le 11 juillet.

Il valait vendredi à la clôture 42,52 dollars, en hausse de 3,56%. Le titre de Tesla perdait 6,63% à 864,51 dollars.

Elon Musk avait été interrogé jeudi soir lors de l'assemblée générale des actionnaires de Tesla sur la situation avec Twitter.

Prudent, alors qu'il est en plein bras de fer juridique, l'entrepreneur s'était contenté d'affirmer: «J'utilise beaucoup Twitter (...) et comme je comprends très bien ce produit, j'ai une bonne d'idée de comment guider l'équipe d'ingénieurs chez Twitter pour rendre le produit radicalement meilleur».

Mais «je n'ai pas besoin d'avoir Twitter pour cela», avait-il ajouté.

Hier

Brèves Luxembourg 05.10.2022

(tom) - Suite à un accident sur l'A1 à la hauteur de Senningerberg, l'autoroute est fermée en direction de Trèves jusqu'à nouvel ordre, entre la sortie Sandweiler/Hamm et la sortie Senningerberg. Une déviation est mise en place via la N1.

Conséquence de cette fermeture : la circulation est bloquée jusqu'à l'échangeur de Gasperich. Les automobilistes sont priés de contourner largement la zone et de respecter les feux de signalisation au tunnel de Howald.

Brèves Luxembourg 05.10.2022

L'asbl qui vient en aide aux sans-abri a lancé, mardi, un appel aux dons afin de se préparer au mieux à l'hiver. Elle cherche ainsi des vêtements chauds.

Pulls, chaussures, sacs de couchage mais également produits d'hygiène... Les étagères de ses Kleederstuff à Hollerich et à Esch-sur-Alzette sont actuellement vides. 

Cet appel s'adresse à tous : particuliers comme professionnels. Les dons de vêtements peuvent être déposés du lundi au vendredi sans rendez-vous au :
- 7, rue de la Fonderie à Luxembourg (de 8 h 30 à 16 h 15),
- 32 ,Grand-Rue à Esch-sur-Alzette (de 8 h 30 à 16 h 15),
- 1, rue du Village à Schoenfels (24 h/24).

Avant-hier

Brèves Luxembourg 04.10.2022

(AFP) - La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) s'est prononcée mardi pour la «première fois» sur une législation autorisant l'euthanasie, validant la procédure belge menant à l'acte d'euthanasie, mais condamnant Bruxelles pour des «défaillances» dans le contrôle a posteriori.

Dans son arrêt de chambre, la Cour précise que sa décision «ne porte pas sur l'existence ou non d'un droit à l'euthanasie» en général mais sur «la compatibilité» avec la Convention européenne des droits de l'homme d'une euthanasie pratiquée sur la mère d'un requérant belge, profondément dépressive depuis une quarantaine d'années et qui souhaitait en finir.

Le requérant affirmait ne pas avoir été prévenu de l'euthanasie de sa mère, qu'il avait apprise le lendemain de sa mort, en avril 2012. Il avait notamment déposé une plainte au pénal, finalement classée par le parquet, celui-ci estimant que l'euthanasie «s'était déroulée selon les prescrits légaux» belges, rappelle la Cour.

Une indépendance remise en cause

Examinant les dispositions de la loi sur l'euthanasie belge, en vigueur depuis 2002, la Cour a jugé que celles encadrant «les actes et la procédure préalables à l'euthanasie» constituaient «en principe un cadre législatif propre à assurer la protection du droit à la vie des patients tel qu'exigé par l'article 2 de la Convention» (droit à la vie).

En revanche, les juges européens ont pointé des «défaillances» dans l'examen «a posteriori de l'euthanasie pratiquée», opéré par la Commission fédérale de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie: selon la CEDH, la législation ne garantit pas à cet organe une indépendance suffisante. L'institution a condamné Bruxelles à payer 2.211,30 euros pour frais et dépens au requérant.

Brèves International 04.10.2022

(AFP) - L'ex-chancelière allemande Angela Merkel (2005-2021) a gagné le prix Nansen du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), pour sa détermination à accueillir des demandeurs d'asile lorsqu'elle était en fonction.

«En aidant plus d'un million de réfugiés à survivre et se reconstruire, Angela Merkel a montré un grand courage moral et politique», a déclaré le chef du HCR, Filippo Grandi, dans un communiqué.

Brèves International 04.10.2022

(AFP) - Les abonnés au service Twitter Blue - cinq dollars par mois - d'Australie, du Canada et de Nouvelle-Zélande peuvent désormais corriger jusqu'à cinq fois un tweet dans les 30 minutes suivant sa publication, indique l'entreprise basée à San Francisco.

Le test lancé début septembre «s'est bien passé», et le déploiement de la fonctionnalité se fera «bientôt» aux Etats-Unis, a ajouté Twitter.

«Il faut le voir comme un bref moment pour corriger des coquilles, ajouter des tags et davantage», avait expliqué la firme à l'oiseau bleu début septembre sur son site internet.

Une petite icône en forme de stylo doit indiquer qu'un tweet a été modifié, et l'historique des modifications sera accessible.

Elon Musk, actuellement dans une bataille judiciaire avec Twitter sur le rachat de la plateforme, avait plusieurs fois appuyé cette requête, comme de nombreux autres utilisateurs.

Les abonnés à Twitter Blue, accessible uniquement en Australie, au Canada, en Nouvelle-Zélande et aux Etats-Unis «bénéficient de fonctionnalités en avance et nous aident à les tester» avant leur plus large diffusion, précise le réseau social.

Le but de ce nouveau bouton est de rendre le fait d'envoyer un tweet «plus accessible et moins stressant», avait déclaré Twitter.

Brèves International 04.10.2022

(AFP) - «Le 27 septembre 2022, le Centre national de microbiologie a confirmé un cas de grippe aviaire A(H5N1) chez un homme asymptomatique qui a déjà été testé négatif», indique le ministère dans un communiqué.

La personne infectée est l'employé d'un élevage de volailles à Guadalajara (centre) où des cas de la maladie ont été détectés parmi les volailles le 17 septembre.

Il a été placé à l'isolement à son domicile jusqu'à ce qu'il soit testé négatif le 28 septembre.

Son seul contact proche était négatif, selon le communiqué du ministère, qui souligne que «la transmission des oiseaux à l'homme est considérée comme un phénomène rare et la transmission inter-humaine est extrêmement peu fréquente».

En Espagne, «79 foyers ont été détectés chez des oiseaux sauvages et 36 dans des élevages de volailles», selon les chiffres du ministère de la Santé.

Brèves International 04.10.2022

(AFP) -Le vaccin «adapté» cible à la fois la souche originelle du coronavirus, et sous-variants BA.4 et BA.5 du variant Omicron, qui représentent la majorité des cas sur le continent européen.

«L'EMA a lancé un examen continu pour l'utilisation du vaccin adapté Comirnaty Original/Omicron BA.4-5, chez les enfants âgés de cinq à onze ans», a tweeté le régulateur européen, basé à Amsterdam.

Lors de «l'examen continu», l'EMA évalue alors les données d'une prochaine application attendue au fur et à mesure de leur disponibilité. Cela permet d'accélérer le processus d'évaluation des demandes d'autorisation.

Pfizer et BioNTech ont annoncé la semaine dernière avoir demandé aux autorités sanitaires américaines l'autorisation pour les enfants de cinq à onze ans d'une dose de rappel de dix microgrammes de leur vaccin anti-Covid visant spécifiquement les sous-variants d'Omicron, et indiqué qu'une demande similaire serait bientôt envoyée à l'EMA.

Le régulateur européen a approuvé le mois dernier ce vaccin ciblant les sous-variants d'Omicron BA.4 et BA.5, mais cette dose spécifique de rappel est destinée aux personnes âgées de douze ans.

Ce vaccin adapté est selon l'EMA plus efficace que sa version originale pour déclencher une réponse immunitaire contre les sous-variants BA.4 et BA.5, plus bénins mais plus aisément transmissibles.

Les autorités sanitaires européennes ont recommandé en septembre que les personnes âgées et à risque de forme grave du Covid-19 soient en première ligne pour l'administration de vaccins adaptés au variant Omicron.