Changer d'édition

Donald Trump positif au covid-19
International 2 min. 02.10.2020 Cet article est archivé

Donald Trump positif au covid-19

Deux jours après son débat pour la présidentielle US, Donald Trump doit cesser toute activité publique.

Donald Trump positif au covid-19

Deux jours après son débat pour la présidentielle US, Donald Trump doit cesser toute activité publique.
Photo : AFP
International 2 min. 02.10.2020 Cet article est archivé

Donald Trump positif au covid-19

Après son homologue britannique, voilà le président américain infecté par l'épidémie de coronavirus. Il l'a confirmé ce vendredi matin, après avoir annoncé devoir se placer en quarantaine en tant que malade. Tout comme son épouse.

(AFP) - Le président américain Donald Trump a annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi qu'il avait été testé positif au Covid-19, tout comme sa femme Melania, et qu'il se mettait en quarantaine. «Ce soir, la Première dame et moi-même avons été testés positifs au Covid-19», a tweeté le président de la première puissance mondiale. «Nous allons entamer notre quarantaine et le processus de rétablissement immédiatement. Nous nous en sortirons ENSEMBLE!», a-t-il ajouté.

Le médecin de la Maison Blanche a assuré que le président «continuera à assumer ses fonctions». Il n'empêche que son déplacement en Floride du jour, prévu dans le cadre de la campagne présidentielle a bien entendu été annulé.

Quelques heures plus tôt, Donald Trump avait annoncé qu'il se plaçait en quarantaine dans l'attente de ses résultats Covid-19 après le test positif d'une proche collaboratrice. «La Première dame et moi-même attendons les résultats de notre test», avait alors informé le locataire de la Maison Blanche. 

Ironie du sort, selon son agenda officiel, le responsable politique (âgé de 74 ans) devait participer vendredi en milieu de journée à une conférence téléphonique sur le Covid-19 portant sur «le soutien aux personnes âgées vulnérables». Il devait ensuite quitter Washington en milieu d'après-midi pour participer dans la soirée à un meeting de campagne en Floride.

Une gestion critiquée

Le président américain se soumet régulièrement à des tests Covid-19 même si la fréquence exacte de ces derniers n'est pas connue. Les collaborateurs qui travaillent au sein de la «West Wing» du bureau ovale sont testés quotidiennement, tout comme les journalistes qui se rendent sur place ou voyagent avec le président. 

La pandémie a fait à ce jour plus de 207.000 morts aux Etats-Unis, de loin le pays le plus endeuillé au monde. La gestion de l'épidémie vaut à Donald Trump de très vives critiques, de la part de ses adversaires mais aussi de scientifiques et de certains élus de son propre camp. Il est accusé d'avoir envoyé des signaux contradictoires et confus, mais aussi d'avoir manqué de compassion face aux ravages provoqués par ce virus. Sondage après sondage, une très large majorité d'Américains jugent sévèrement son action sur ce front.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Trois nouvelles victimes viennent s'ajouter au bilan du covid au Grand-Duché au dernier bilan officiel. Plus réconfortant : moins de 200 malades infectés sont actuellement pris en charge.
Healthcare workers listen as Chief of Staff Doctor Joseph Varon talks to them in the Covid-19 ward at United Memorial Medical Center in Houston, Texas on December 4, 2020. - Joseph Varon, a doctor treating coronavirus patients at a Texas hospital, was working his 252nd day in a row when he spotted a distraught elderly man in the Covid-19 intensive care unit (ICU). Varon's comforting embrace of the white-haired man on Thanksgiving Day was captured by a photographer for Getty Images and has gone viral around the world. (Photo by Mark Felix / AFP)
Le covid-19 a fini par affecter l'activité professionnelle au Luxembourg, avec un fléchissement de 0,7% enregistré au deuxième trimestre de 2020. Toutefois, les données publiées par le Statec révèlent une progression de 1,3% sur un an.
Restaurant Bazaar - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Le Statec envisage un rebond de l'activité au Luxembourg pour ce troisième trimestre, après six premiers mois bien moroses. Mais la situation à venir du pays reste intimement liée à l'évolution de la crise covid.
Claude Turmes ne retournera pas à son bureau avant le 8 octobre. Le ministre Déi Gréng doit en effet se retirer de la sphère publique, après avoir été identifié comme sujet positif au covid-19.
Politik, Unterwegs mit Claude Turmes, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Le chef de fraction LSAP a dû se mettre en retrait de ses activités parlementaires après avoir été contaminé. Il s'agit du second cas de quarantaine officiellement reconnu dans le milieu politique luxembourgeois.
IPO , PK LSAP Fraktion Chamber , Georges Engel , Fraktionschef , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort