Changer d'édition

«Des centaines de kilos» de TNT responsables des fuites
International 2 min. 30.09.2022
Nord Stream

«Des centaines de kilos» de TNT responsables des fuites

La source et l'auteur des explosions restent mystérieux, Washington et Moscou rejetant tous deux toute responsabilité.
Nord Stream

«Des centaines de kilos» de TNT responsables des fuites

La source et l'auteur des explosions restent mystérieux, Washington et Moscou rejetant tous deux toute responsabilité.
Photo: AFP
International 2 min. 30.09.2022
Nord Stream

«Des centaines de kilos» de TNT responsables des fuites

Le rapport officiel de la Suède et du Danemark remis ce vendredi à l'ONU indique que les quatre fuites repérées cette semaine sur les gazoducs Nord Stream sont à attribuer à des explosions sous-marines.

(AFP) - Les quatre fuites touchant les gazoducs Nord Stream en mer Baltique sont dues à des explosions sous-marines correspondant «à des centaines de kilos» de TNT, a indiqué vendredi un rapport officiel de la Suède et du Danemark remis aux Nations Unies.


TOPSHOT - This handout picture released on September 27, 2022 by the Danish Defence Command shows the gas leak at the Nord Stream 2 gas pipeline as it is seen from the Danish Defence's F-16 rejection response off the Danish Baltic island of Bornholm, south of Dueodde. - The two Nord Stream gas pipelines linking Russia and Europe have been hit by unexplained leaks, Scandinavian authorities said on September 27, 2022, raising suspicions of sabotage. The pipelines have been at the centre of geopolitical tensions in recent months as Russia cut gas supplies to Europe in suspected retaliation against Western sanctions following its invasion of Ukraine. (Photo by Handout / DANISH DEFENCE / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO /  DANISH DEFENCE " - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
Fuites spectaculaires sur les gazoducs Nord Stream
Les deux pipelines exploités par un consortium dépendant du géant russe Gazprom ne sont pas opérationnels à cause des conséquences de la guerre en Ukraine. Mais tous les deux étaient encore remplis de gaz.

«La magnitude des explosions a été mesurée respectivement à 2,3 et 2,1 sur l'échelle de Richter, soit probablement l'équivalent d'une charge explosive de centaines de kilos», indiquent les deux pays scandinaves dans une communication au Conseil de sécurité de l'ONU.

Celui-ci se réunit sur le sujet vendredi à New York à la demande de la Russie.

«Toutes les informations disponibles indiquent que ces explosions sont la conséquence d'un acte délibéré», écrivent la Suède et le Danemark dans leur lettre adressée au secrétaire général de l'ONU, sans pointer un responsable éventuel.

D'impressionnants bouillonnements 

La source et l'auteur des explosions restent mystérieux, Washington et Moscou rejetant tous deux toute responsabilité.


(FILES) This file photo taken on November 8, 2011 shows a view of the Nord Stream 1 gas pipeline terminal prior to an inaugural ceremony for the first of Nord Stream's twin 1,224 kilometre gas pipeline through the Baltic Sea, in Lubmin, northeastern Germany. - Two leaks have been identified on the Nord Stream 1 Russia-to-Europe gas pipeline in the Baltic Sea, hours after a similar incident on its twin pipeline Nord Stream 2, Scandinavian authorities said on September 27, 2022. (Photo by John MACDOUGALL / AFP)
L'UE promet une «réponse ferme» au «sabotage» des gazoducs
À l'image des autorités danoises et suédoises, Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, estime que les fuites des gazoducs Nord Stream sont l'œuvre d'un acte de sabotage.

Les fuites ont été découvertes lundi dans les eaux internationales à l'est de l'île danoise de Bornholm. Deux se situent sur les zones économiques exclusives de la Suède et les deux autres sur celles du Danemark.

Sur fond de conflit en Ukraine et de tensions entre la Russie et les Occidentaux, les dégâts provoqués sur les gazoducs - installations stratégiques entre la Russie et l'Allemagne - sont à l'origine d'impressionnants bouillonnements à la surface allant de 200 à 900 mètres de diamètre.

La navigation dans les zones ainsi que leur survol sont interdits.


This photograph taken on September 1, 2022 shows a logo of Russia's energy giant Gazprom at a petrol station in Moscow. - Russian energy giant Gazprom had said that it would stop deliveries for three days for maintenance work, further raising tensions on an already taut electricity market. (Photo by Kirill KUDRYAVTSEV / AFP)
Quand la Russie préfère brûler son gaz que le livrer
Après avoir suspendu la livraison de gaz à l’Union européenne (UE) par le gazoduc Nord Stream et à défaut d'autres marchés, le Kremlin torche du gaz à perte, car ses réservoirs sont pleins.

D'après le document dano-suédois, les deux fuites sur le gazoduc Nord Stream 1 devraient s'arrêter dimanche. La date de la fin des fuites sur Nord Stream 2 demeure, elle, incertaine.

Le consortium Nord Stream AG qui opère les gazoducs a indiqué dans un communiqué jeudi soir qu'il pourrait «commencer à évaluer les dommages causés au gazoduc dès qu'il aura reçu les autorisations officielles nécessaires», soit «lorsque la pression dans le gazoduc se sera stabilisée et la fuite de gaz aura cessé».


Sur le même sujet