Changer d'édition

Début de la vaccination «le même jour» dans l'UE
International 16.12.2020

Début de la vaccination «le même jour» dans l'UE

«Commençons donc aussi tôt que possible cette (campagne) de vaccination tous ensemble à vingt-sept, avec un début le même jour», annonce mercredi Ursula von der Leyen.

Début de la vaccination «le même jour» dans l'UE

«Commençons donc aussi tôt que possible cette (campagne) de vaccination tous ensemble à vingt-sept, avec un début le même jour», annonce mercredi Ursula von der Leyen.
Photo: AFP
International 16.12.2020

Début de la vaccination «le même jour» dans l'UE

Les 27 Etats membres pourront débuter leurs campagnes d'injection du sérum anti-covid, dès notification du feu vert du régulateur européen au traitement développé par Pfizer-BioNTech, a annoncé mercredi la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

(Jmh avec AFP) -«Enfin, d'ici une semaine, le premier vaccin sera autorisé, donc les vaccinations pourront commencer immédiatement (...) C'est une tâche immense», a affirmé la dirigeante allemande devant le Parlement européen. «Commençons donc aussi tôt que possible cette (campagne) de vaccination tous ensemble à vingt-sept, avec un début le même jour», a-t-elle ajouté. 


A healthcare worker prepares to administer a Pfizer/BioNTEch coronavirus disease (Covid-19) vaccine at The Michener Institute, in Toronto, Ontario on December 14, 2020. - Ontario, Canada's most populous province and one of the hardest hit by the pandemic, had 1,940 new cases and 23 deaths on Monday.  The province is expected to give its next doses to nursing home workers as a priority, according to media reports. (Photo by CARLOS OSORIO / POOL / AFP)
Un vaccin anti-covid validé dès le 21 décembre?
En tout cas, l'Agence européenne du médicament a indiqué qu'elle se réunirait à cette date pour statuer sur le sort du vaccin développé par les laboratoires Pfizer-BioNTech.

Cette déclaration intervient au lendemain de l'annonce de la réunion avancée de l'Agence européenne du médicament qui doit décider, lundi prochain, si elle donne ou non le feu vert aux vaccins anti-covid qui ont été commandés pour les Etats membres. Cette annonce fait suite à de nombreuses pressions d'Etats européens, notamment de l'Allemagne, souhaitant déployer rapidement le vaccin dans leur lutte contre le nouveau coronavirus. 

Selon les indications fournies la semaine dernière par le Premier ministre, la vaccination au Luxembourg devrait débuter «dans la première quinzaine de janvier». Et ce, au sein de cinq centres dédiés, même si la vaccination ne sera pas obligatoire. Conformément aux recommandations du Conseil national d'éthique, les premières doses seront réservées aux personnels soignants. 

Contacté mercredi, le ministère d'Etat n'a pas encore été en mesure de préciser si une date avait d'ores et déjà trouvée pour faire débuter la vaccination à grande échelle. Les dernières données du ministère de la Santé, publiées lundi, indiquent que le virus se trouve à l'origine du nombre record de 299 hospitalisations, dont 50 en soins intensifs. Le nombre de victimes, lui, s'élève à 418 personnes depuis la mi-mars. 


Sur le même sujet

Une vaccination réalisée au compte-goutte
Si la campagne officielle a bel et bien démarré ce lundi au Luxembourg, seule une petite partie de la population sera immunisée d'ici la fin du mois de mars. Environ 6%, selon les données du ministère de la Santé.
(de g. à dr.) Kettami Mohand, infirmier au Centre de vaccination ; Dr Pedro Matos, médecin au Centre de vaccination
L'employeur ne doit pas se mêler de vaccination
Choisir ou non de se faire vacciner relève de la vie privée et ne constitue nullement une obligation professionnelle. «Cela même pour les professions de santé», indique la Chambre des salariés.
A medical professional prepares a syringe with a dose of the Pfizer/BioNTech Covid-19 vaccine, before it is administered to a patient at Croydon University Hospital in south London on December 8, 2020. - Britain on December 8 hailed a turning point in the fight against the coronavirus pandemic, as it begins the biggest vaccination programme in the country's history with a new Covid-19 jab. (Photo by Dan CHARITY / POOL / AFP)
D'abord vacciner les soignants
Le Luxembourg réservera ses premières doses de vaccin anti-covid aux personnels de santé, résidents comme frontaliers. Dans l'espoir de créer un premier «bouclier sanitaire» face à l'infection.
Nurse Care Coordinator, Silvana Di Florio (C), wearing protective gear, prepares to enter in the COVID-19 Intensive Care Unit (ICU) of the Tor Vergata hospital on November 24, 2020 in Rome. - Italy, the first European country to be hit by the global coronavirus pandemic, on November 23, 2020 passed the threshold of 50,000 deaths from Covid-19. Most took place earlier this year, but around 15,000 deaths have been reported since the beginning of September. (Photo by ANDREAS SOLARO / AFP)
Le vaccin voué à créer «un bouclier sanitaire»
Xavier Bettel indique que les doses qui arriveront au Luxembourg seront mises gratuitement à disposition de la population, mais à partir du mois de janvier. Une décision basée sur la volonté de garantir «une vaccination sûre».
Politik, Xavier Bettel DP und Paulette Lenert LSAP, Regierung, Col Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort