Changer d'édition

Le variant Delta Plus menace les vacances d'été
International 3 min. 05.07.2021
Covid-19

Le variant Delta Plus menace les vacances d'été

Alors que huit cas de ce sous-variant ont été repérés en France, le Portugal en a recensé 46. Une occurrence qui a doublé en l'espace d'une semaine.
Covid-19

Le variant Delta Plus menace les vacances d'été

Alors que huit cas de ce sous-variant ont été repérés en France, le Portugal en a recensé 46. Une occurrence qui a doublé en l'espace d'une semaine.
Photo:AFP
International 3 min. 05.07.2021
Covid-19

Le variant Delta Plus menace les vacances d'été

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
Le sous-variant est soupçonné d'être plus résistant aux anticorps que les autres mutations du covid. Si l'OMS se veut rassurante sur sa contagiosité, ce nouveau variant a été détecté dans onze pays et pourrait signer la fin des assouplissements sanitaires.

Après le variant Delta, c'est autour de sa propre mutation, le «Delta Plus», de faire trembler les autorités sanitaires mondiales. Découvert en avril, ce sous-variant présenterait les mêmes caractéristiques que le Sud-Africain, «connu pour sa propension à l’évasion immunitaire», indique le ministère de la Santé à Delhi. Autrement dit, il se pourrait que le Delta Plus soit plus résistant aux anticorps développés suite à une infection.


Un variant trois fois plus contagieux que le covid
Plusieurs scientifiques ont observé que la mutation indienne du virus s'insérait plus facilement dans l'organisme, et engendrait plus de risques d'hospitalisation que la version initiale. Mais l'arrivée des beaux jours pourrait faire reculer cette souche.

C'est du moins ce que pensent les scientifiques indiens: le ministère de la Santé le décrit comme présentant «une contagiosité accrue» et a ordonné le reconfinement «immédiat» des districts les plus touchés, rapporte le quotidien Le Monde. Mais si le gouvernement indien a classé le 25 juin dernier le Delta Plus comme «préoccupant», à l'instar des variants Alpha, Beta ou Delta, ce n'est pas le cas de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui souligne que le sous-variant ne représentait actuellement «qu’une petite fraction des séquences Delta».

Alors que 85 pays ont recensé le variant Delta parmi les nouvelles infections, douze ont repéré quelques dizaines de cas Delta Plus dans leurs analyses: l’Inde, mais aussi les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la Suisse, le Portugal, le Japon, la France, la Pologne, le Népal, la Russie, le Canada, et la Turquie.


TOPSHOT - A pedestrian walks past a wall mural depicting a frontline medical staff stopping the Covid-19 coronavirus, in Navi Mumbai on June 7, 2021. (Photo by Indranil MUKHERJEE / AFP)
Le variant Delta fait trembler l'Europe
La mutation indienne du covid a fait basculer le Portugal dans le rouge cette semaine, au point que les autorités n'excluent plus un nouveau confinement. Du côté du Royaume-Uni, la souche très contagieuse du virus pourrait avoir raison de la finale de l'Euro de foot au stade de Wembley.

Si le voisin français du Luxembourg ne fait état que de huit infections au «Delta AY.1», le Portugal de son côté en a déjà repéré 46 sur les 766 affiliés à la mutation indienne du covid, indique un rapport de  l'Institut national de santé portugais (INSA).  Si sa prévalence est estimée à 2,3% des nouveaux cas dans le pays, les scientifiques attestent que les chiffres «ont doublé en une semaine».

Selon l'INSA, les anticorps développés suite à une infection du covid seraient neutralisés par le Delta Plus: les personnes ayant été malades puis guéries du covid ne serait donc plus immunisées et pourraient être réinfectées. D'autant que ces anciens malades ne reçoivent pas de deuxième dose de vaccin, laquelle reste à priori «efficace contre les formes graves du covid», même face au sous-variant.

Si ces conclusions viennent à être confirmées par les autorités sanitaires internationales, cela signifierait que ces individus pourraient être amenés à recevoir une seconde dose vaccinale. Mais la communauté scientifique s'inquiète surtout des chaînes de transmission: si elles ne sont pas interrompues, l'INSA craint que «le nombre de personnes pouvant développer une forme grave de la maladie augmente».

Une crainte qui pourrait amener les Etats à revenir en arrière, alors que les assouplissements sanitaires entrent en vigueur un peu partout en Europe. A l'heure où le pass sanitaire permet aux ressortissants européens de voyager plus librement dans l'Union européenne, certains pays pourraient par exemple revoir leurs conditions d'entrée, comme l'Allemagne l'a fait à l'instar du Portugal. Lequel s'est lui-même vu contraint de placer 45 de ses communes sous couvre-feu. Le ministre de la Santé français, Olivier Véran, a quant à lui alerté ce lundi sur une probable reprise de l'épidémie déclarant «qu'une vague est possible dès fin juillet».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Face à la hausse des nouvelles infections, le gouvernement portugais a interdit les déplacements non essentiels entre 23h et 5h du matin dans les villes les plus touchées. L'OMS Europe redoute de son côté une troisième vague à l'échelle de l'UE, liée au variant Delta.
People wearing facemaks walk next to a tram in downtown Lisbon on June 18, 2021. - The Portuguese government will limit travel to and from the greater Lisbon area during the weekend following an increase in coronavirus cases in the region. (Photo by PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP)
Le certificat sanitaire européen entre en vigueur jeudi pour faciliter les déplacements et relancer le tourisme au sein de l'Union européenne cet été, sous la menace toutefois de nouvelles perturbations liées au variant Delta.
En raison de la prolifération du variant Delta, la république fédérale a mis en place de nouvelles mesures, restreignant considérablement les conditions d'entrée sur son territoire. Une décision que la Commission européenne a jugé «non conforme à l'approche européenne», mardi soir.
Plusieurs scientifiques ont observé que la mutation indienne du virus s'insérait plus facilement dans l'organisme, et engendrait plus de risques d'hospitalisation que la version initiale. Mais l'arrivée des beaux jours pourrait faire reculer cette souche.
La mutation indienne du covid a fait basculer le Portugal dans le rouge cette semaine, au point que les autorités n'excluent plus un nouveau confinement. Du côté du Royaume-Uni, la souche très contagieuse du virus pourrait avoir raison de la finale de l'Euro de foot au stade de Wembley.
TOPSHOT - A pedestrian walks past a wall mural depicting a frontline medical staff stopping the Covid-19 coronavirus, in Navi Mumbai on June 7, 2021. (Photo by Indranil MUKHERJEE / AFP)
Les vacances approchant, mieux vaut prendre les devants si vous souhaitez changer d'air pendant la période estivale. Dans la Grande Région, au Portugal, ou sur les îles grecques, les conditions d'entrée des voyageurs varient au sein de l'Union européenne. Petit tour d'horizon avant de boucler les valises.