Changer d'édition

Le Portugal rétablit un couvre-feu dans 45 communes
International 3 min. 02.07.2021
Covid-19

Le Portugal rétablit un couvre-feu dans 45 communes

Dans 16 nouvelles villes, les cafés et restaurants devront également fermer plus tôt, dès 22h30 en semaine et à 15h30 le weekend.
Covid-19

Le Portugal rétablit un couvre-feu dans 45 communes

Dans 16 nouvelles villes, les cafés et restaurants devront également fermer plus tôt, dès 22h30 en semaine et à 15h30 le weekend.
Photo:AFP
International 3 min. 02.07.2021
Covid-19

Le Portugal rétablit un couvre-feu dans 45 communes

Face à la hausse des nouvelles infections, le gouvernement portugais a interdit les déplacements non essentiels entre 23h et 5h du matin dans les villes les plus touchées. L'OMS Europe redoute de son côté une troisième vague à l'échelle de l'UE, liée au variant Delta.

(AFP) - Comme il le redoutait, le gouvernement portugais s'est vu contraint de faire marche arrière jeudi, en ce qui concerne les restrictions sanitaires. Face à la recrudescence des nouveaux cas, le couvre-feu entre de nouveau en vigueur dans 45 communes du pays ce vendredi, dont Lisbonne et Porto.


L'Allemagne met le Portugal sur liste rouge
En raison de la prolifération du variant Delta, la république fédérale a mis en place de nouvelles mesures, restreignant considérablement les conditions d'entrée sur son territoire. Une décision que la Commission européenne a jugé «non conforme à l'approche européenne», mardi soir.

«Nous constatons que la semaine dernière, la situation s'est à nouveau détériorée», a déclaré la ministre de la Présidence Mariana Vieira da Silva lors d'une conférence de presse, ajoutant que «les conditions ne sont pas remplies pour dire que la pandémie est sous contrôle». Cette «interdiction de circuler sur la voie publique» s'appliquera aux municipalités les plus touchées en taux d'incidence au covid, tous les jours de 23h à 5h du matin.

La réduction des horaires des cafés et restaurants, déjà en place à Lisbonne et dans deux autres communes, va également être élargie à 16 nouvelles villes. Ces établissements devront fermer leurs portes à 22h30 en semaine et 15h30 le week-end.


Tourists walk on the promenade at Magaluf Beach in Calvia, on the Balearic Island of Mallorca, on June 28, 2021. - British holidaymakers heading to the Balearic Islands will need to show a negative PCR test or proof of vaccination due to a rise in UK Covid infections, Spain said, reversing a free-entry policy. (Photo by JAIME REINA / AFP)
Les Baléares se transforment en cluster géant
Des centaines d'étudiants reclus dans des hôtels, des parents en colère réclamant leur libération, des milliers de jeunes en quarantaine: un foyer géant d'infection covid ne cesse d'enfler en Espagne, comme la polémique qui en découle.

Le Portugal a franchi mercredi la barre des 2.000 nouveaux cas en 24 heures, selon le bilan des autorités sanitaires. Il s'agit du plus haut niveau enregistré depuis la mi-février, quand le pays de 10 millions d'habitants se trouvait soumis à un confinement général. Le variant Delta du coronavirus, qui a provoqué un rebond des contagions au Portugal ces dernières semaines, est devenu prédominant dans le pays, selon les données rendues publiques par la Direction Générale de Santé (DGS).

Une situation à laquelle d'autres pays européens pourraient être confrontés dans les prochains mois. La branche européenne de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a fait savoir que le nombre des cas de Covid-19 s'était accru de 10% la semaine dernière dans cette région qui compte 53 territoires. 


Wort.lu. ITV Dr Jean-Claude Schmit-Direction de la Santé. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Un risque «faible mais pas nul» de nouvelle vague
Bien que la pandémie marque le pas au Luxembourg, les questions restent nombreuses quant à l'évolution de la situation sanitaire, notamment en raison des mutations du virus. Etat des lieux avec le Dr Jean-Claude Schmit, directeur de la Santé.

Et ce «en raison de l'augmentation des brassages, des voyages, des rassemblements et de l'assouplissement des restrictions sociales», faisant notamment référence au cluster repéré dans les Baléares, qui a conduit à la propagation du virus dans certains pays européens, dont le Luxembourg.

Hans Kluge, le directeur de l'OMS Europe, a fait état d'«une situation qui évolue rapidement» face à «un nouveau variant préoccupant», la mutation indienne du covid, sur «un continent où, malgré les efforts considérables des Etats membres, des millions de personnes ne sont toujours pas vaccinées».


Un variant trois fois plus contagieux que le covid
Plusieurs scientifiques ont observé que la mutation indienne du virus s'insérait plus facilement dans l'organisme, et engendrait plus de risques d'hospitalisation que la version initiale. Mais l'arrivée des beaux jours pourrait faire reculer cette souche.

«Il y aura une nouvelle vague dans la région européenne, sauf si nous restons disciplinés», a-t-il prévenu. L'OMS Europe s'attend à ce que le variant Delta, particulièrement contagieux, y devienne «dominant» d'ici à août.

Ces préoccupations pour l'Europe s'expriment dans le contexte de l'entrée en vigueur jeudi pour les voyageurs de l'UE d'un «pass sanitaire», désormais indispensable en vue de se rendre dans 33 pays du continent. L'Agence européenne des médicaments a cependant apporté une note rassurante, en se rangeant à l'avis de l'OMS concernant les vaccins: deux doses semblent protéger contre le variant Delta, a-t-elle précisé jeudi.


Sur le même sujet

Bien que la pandémie marque le pas au Luxembourg, les questions restent nombreuses quant à l'évolution de la situation sanitaire, notamment en raison des mutations du virus. Etat des lieux avec le Dr Jean-Claude Schmit, directeur de la Santé.
Wort.lu. ITV Dr Jean-Claude Schmit-Direction de la Santé. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Au moins onze étudiants de l'Ecole européenne de Luxembourg ont été testés positif au covid-19 suite à un voyage à Majorque, île espagnole où les autorités sanitaires ont signalé un foyer majeur de contamination.
Zwei Polizisten stehen im Einsatz vor dem Hotel in Palma de Mallorca, in dem mehr als 200 Schüler in Corona-Zwangsquarantäne gesetzt wurden.
Le certificat sanitaire européen entre en vigueur jeudi pour faciliter les déplacements et relancer le tourisme au sein de l'Union européenne cet été, sous la menace toutefois de nouvelles perturbations liées au variant Delta.
Des centaines d'étudiants reclus dans des hôtels, des parents en colère réclamant leur libération, des milliers de jeunes en quarantaine: un foyer géant d'infection covid ne cesse d'enfler en Espagne, comme la polémique qui en découle.
Tourists walk on the promenade at Magaluf Beach in Calvia, on the Balearic Island of Mallorca, on June 28, 2021. - British holidaymakers heading to the Balearic Islands will need to show a negative PCR test or proof of vaccination due to a rise in UK Covid infections, Spain said, reversing a free-entry policy. (Photo by JAIME REINA / AFP)
En raison de la prolifération du variant Delta, la république fédérale a mis en place de nouvelles mesures, restreignant considérablement les conditions d'entrée sur son territoire. Une décision que la Commission européenne a jugé «non conforme à l'approche européenne», mardi soir.
Plusieurs scientifiques ont observé que la mutation indienne du virus s'insérait plus facilement dans l'organisme, et engendrait plus de risques d'hospitalisation que la version initiale. Mais l'arrivée des beaux jours pourrait faire reculer cette souche.
La mutation indienne du covid a fait basculer le Portugal dans le rouge cette semaine, au point que les autorités n'excluent plus un nouveau confinement. Du côté du Royaume-Uni, la souche très contagieuse du virus pourrait avoir raison de la finale de l'Euro de foot au stade de Wembley.
TOPSHOT - A pedestrian walks past a wall mural depicting a frontline medical staff stopping the Covid-19 coronavirus, in Navi Mumbai on June 7, 2021. (Photo by Indranil MUKHERJEE / AFP)