Changer d'édition

Le déconfinement freiné à Lisbonne
International 2 min. 10.06.2021
Covid-19

Le déconfinement freiné à Lisbonne

Contrairement au reste du pays, le télétravail restera notamment obligatoire là où il est possible, et les restaurants fermeront toujours à 22h30.
Covid-19

Le déconfinement freiné à Lisbonne

Contrairement au reste du pays, le télétravail restera notamment obligatoire là où il est possible, et les restaurants fermeront toujours à 22h30.
Photo: AFP
International 2 min. 10.06.2021
Covid-19

Le déconfinement freiné à Lisbonne

En raison d'un regain des nouvelles infections, le gouvernement portugais a décidé mercredi de ralentir la levée des restrictions dans la capitale, mais également dans trois autres villes du pays.

(AFP) - Alors que le Portugal doit entamer le 14 juin la quatrième étape de son déconfinement, le gouvernement portugais a décidé mercredi de freiner le processus à Lisbonne, Odemira (dans le sud du pays), Braga et Vale de Cambra (au nord). Contrairement au reste du pays, le télétravail restera notamment obligatoire là où il est possible, et les restaurants fermeront toujours à 22h30, contre une heure du matin dans les autres parties du territoire.


Le Portugal rouvre ses portes aux touristes européens
A partir de ce lundi, la majorité des ressortissants de l'Union européenne peuvent se rendre à Lisbonne, Porto ou Faro sans motif impérieux, à condition de présenter un test PCR négatif. La quarantaine n'est également pas obligatoire, une première dans l'UE.

«La situation de ces municipalités ne nous permet pas de poursuivre le déconfinement», a indiqué Mariana Vieira da Silva, porte-parole du gouvernement à l'issue d'un conseil des ministres, précisant que le nombre de cas avait augmenté à Lisbonne, surtout chez «les plus jeunes». 

A l'échelle nationale, les autorités sanitaires portugaises ont enregistré mercredi 890 nouveaux cas de covid. Et si aucun décès n'est à déplorer en 24 heures, la majorité de ces nouvelles infections a été comptabilisée dans la capitale et les trois autres communes. Il s'agit du plus grand nombre de nouvelles contaminations sur une journée dans le pays de 10 millions d'habitants depuis le début du déconfinement, le 15 mars. 


Le Portugal rouvre terrasses, cafés, musées, collèges
Plus de deux mois après leur fermeture, ces établissements font partie de la deuxième étape d'un plan de déconfinement progressif prévu par Lisbonne. Mais le pays sort meurtri de la deuxième vague covid.

Dans le reste du pays, le processus de déconfinement se poursuivra selon les modalités dévoilées début juin par le gouvernement. Ces nouvelles mesures prévoient en outre l'élargissement des horaires pour un large ensemble d'activités, et le retour du public dans les enceintes sportives avec une limite fixée à un tiers de leur capacité, à destination du sport amateur dans un premier temps. 

Le gouvernement a également annoncé des tests covid obligatoires pour les entreprises de plus de 150 salariés, et à l'occasion de certains rassemblements publics comme «les événements sportifs, culturels ou familiaux» dont les modalités seront précisées par les autorités sanitaires, selon la porte-parole du gouvernement.

Frappé par une violente vague de covid cet hiver, le Portugal a connu un confinement strict entre la mi-janvier et la mi-mars, avant d'entamer un déconfinement graduel. Après la phase du 14 juin, l'étape suivante se poursuivra à partir du 28. Les bars et discothèques resteront toutefois fermés jusqu'à fin août.


Sur le même sujet

A partir de ce lundi, la majorité des ressortissants de l'Union européenne peuvent se rendre à Lisbonne, Porto ou Faro sans motif impérieux, à condition de présenter un test PCR négatif. La quarantaine n'est également pas obligatoire, une première dans l'UE.
En début de semaine prochaine, restaurants, centres commerciaux ou encore lycées et universités rouvriront leurs portes, a annoncé jeudi le gouvernement. A l'exception toutefois d'une dizaine de municipalités.
Alors que le pays se déconfine prudemment, le Premier ministre portugais a souligné dimanche l'«aide importante» apportée par les équipes médicales françaises et luxembourgeoises, envoyées mi-février pour aider son pays à lutter contre le regain épidémique du covid-19.
Deux mois après le début d'un confinement total, le gouvernement va présenter jeudi un plan de retour à la vie normale. Ecoles et crèches s'apprêtent à rouvrir leurs portes. Quant aux commerces, ils devraient retrouver leurs clients pour Pâques.
La capitale portugaise s'est retrouvée privée des fêtes de la Saint-Antoine en raison d'une recrudescence de la pandémie du covid-19.
ARCHIV - 17.09.2019, Portugal, Lissabon: Eine Straßenbahn der Linie 28 fährt einen Berg hoch durch ein Wohnviertel. (zu dpa-Korr "Vor Urlaubsstart: Wie sich Europas Reiseziele für Touristen wappnen") Foto: Jan Woitas/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++