Changer d'édition

L'ombre du variant Mu plane sur l'Europe
International 09.09.2021
Covid-19

L'ombre du variant Mu plane sur l'Europe

Selon les experts de l'EMA, le variant Mu «pourrait montrer un risque potentiel d'échappement immunitaire». En clair, être résistant aux vaccins actuels.
Covid-19

L'ombre du variant Mu plane sur l'Europe

Selon les experts de l'EMA, le variant Mu «pourrait montrer un risque potentiel d'échappement immunitaire». En clair, être résistant aux vaccins actuels.
Photo: AFP
International 09.09.2021
Covid-19

L'ombre du variant Mu plane sur l'Europe

Identifiée pour la première fois en Colombie en janvier, la mutation du Sars Cov 2 est «potentiellement préoccupante», même s'il n'y a pas encore de données suggérant qu'elle puisse dépasser le variant Delta en tant que souche dominante, déclare jeudi le régulateur européen.

Si l'Agence européenne des médicaments (EMA) se concentre principalement sur le variant Delta, elle assure qu'elle «surveille également d'autres variants qui pourraient se répandre, comme le Lambda - identifié au Pérou-  et plus récemment le Mu», a déclaré jeudi Marco Cavaleri, responsable de la stratégie sur les vaccins.

Le variant «Mu pourrait être potentiellement plus préoccupant car il pourrait montrer un risque potentiel d'échappement immunitaire - résistance aux vaccins, ndlr -», a-t-il précisé lors d'une conférence de presse. L'EMA discutera avec des développeurs de vaccins de l'efficacité des sérums contre cette nouvelle déclinaison.


Le variant Delta frôle les 100%
La mutation indienne du covid apparaît dans 99,1% des cas analysés par le Laboratoire national de santé entre le 16 et le 22 août. Un taux notamment lié à sa forte contagiosité.

«Mais nous n'avons pas de données montrant que le variant Mu se propage tellement ou qu'il y a des risques qu'il dépasse le variant Delta en tant que souche dominante», a-t-il toutefois souligné. Tous les virus, y compris le SARS-CoV-2 responsable du covid-19, mutent avec le temps. La plupart des mutations n'ont que peu ou pas d'incidence sur les propriétés du virus.

Cependant, certaines mutations peuvent affecter les propriétés du virus et influer, par exemple, sur la facilité avec laquelle il se propage, la gravité de la maladie qu'il entraîne ou l'efficacité des vaccins, des médicaments, des outils de diagnostic ou des autres mesures sociales et de santé publique.


Un nouvel effet secondaire «très rare» pour AstraZeneca
L'Agence européenne du médicament a répertorié mercredi le syndrome de Guillain-Barré parmi les effets indésirables du vaccin produit par le laboratoire anglo-suédois. Mais seuls 833 cas étaient répertoriés dans le monde en juillet dernier.

L'apparition, fin 2020, de variants qui présentaient un risque accru pour la santé publique mondiale a conduit l'Organisation mondiale de la santé à caractériser des variants à suivre et des variants préoccupants, afin de hiérarchiser les activités de surveillance et de recherche au niveau mondial.

Actuellement, l'OMS considère que quatre variants sont préoccupants, dont les variants Alpha, présent dans 193 pays, et Delta, présent dans 170 pays, tandis que cinq autres variants sont à suivre (y compris Mu). Détecté pour la première fois en Colombie en janvier, le variant Mu a depuis été signalé dans d'autres pays d'Amérique du Sud et en Europe.

La prévalence mondiale du variant Mu parmi les cas séquencés était début septembre inférieure à 0,1%, mais sa prévalence en Colombie (39%) et en Equateur (13%) a constamment augmenté, selon l'OMS.


Sur le même sujet

L'Agence européenne du médicament a répertorié mercredi le syndrome de Guillain-Barré parmi les effets indésirables du vaccin produit par le laboratoire anglo-suédois. Mais seuls 833 cas étaient répertoriés dans le monde en juillet dernier.
La mutation indienne du covid apparaît dans 99,1% des cas analysés par le Laboratoire national de santé entre le 16 et le 22 août. Un taux notamment lié à sa forte contagiosité.
Quitte à facturer maintenant le dépistage PCR payant, le gouvernement veut voir encore progresser le nombre de citoyens vaccinés contre le coronavirus. Histoire de gagner la course contre-la-montre face au virus.
Politik, briefing Lenert/Bettel, Xavier Bettel, Paulette Lenert Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Dans 60% des nouveaux cas d'infection, la souche P1 a été repérée par le Laboratoire national de santé sur les derniers échantillons analysés.
LOS ANGELES, CALIFORNIA - JULY 14: A medical assistant administers a COVID-19 test to a person at Sameday Testing on July 14, 2021 in Los Angeles, California. COVID-19 cases are on the rise in most states as the highly transmissible Delta variant has become the dominant strain in the United States.   Mario Tama/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==