Changer d'édition

Contrôles aux frontières: des dispositions spéciales frontaliers
International 1 06.11.2015 Cet article est archivé
France

Contrôles aux frontières: des dispositions spéciales frontaliers

Douanes, police et gendarmerie seront mobilisées
France

Contrôles aux frontières: des dispositions spéciales frontaliers

Douanes, police et gendarmerie seront mobilisées
Photo: AFP
International 1 06.11.2015 Cet article est archivé
France

Contrôles aux frontières: des dispositions spéciales frontaliers

Le ministre français de l'Intérieur a annoncé vendredi matin que la libre circulation des personnes serait suspendue le temps de la COP21 à Paris, et le contrôle aux frontières rétabli durant un mois.

Par Christelle Raineri

Le ministre français de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé vendredi matin que la libre circulation des personnes serait suspendue le temps de la COP21 à Paris, et le contrôle aux frontières rétabli durant un mois.

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

Nous avons contacté le cabinet du préfet de la région Lorraine, Nacer Meddah, qui a confirmé que le trafic des travailleurs frontaliers vers et depuis le Luxembourg serait pris en compte.

Le rétablissement temporaire des contrôles aux frontières intérieures a été signifié par la France pour la période du 13 novembre au 13 décembre 2015 avec l'objectif d'éviter tout trouble à l'ordre public voire des actes terroristes durant la tenue de la COP21 au Bourget.

"Il s'agit de détecter et d'interdire l'accès au territoire national aux ressortissants étrangers susceptibles de perturber ou de constituer une menace au bon déroulement de la conférence et des manifestations tenues en marge", explique la préfecture.

Les contrôles seront donc orientés spécifiquement vers de potentiels perturbateurs, aux points d'entrée du territoire tant routiers que ferroviaires, à savoir les gares internationales qui se trouvent près des frontières.

En Moselle, la préfecture indique que les grands axes en provenance d'Allemagne et du Luxembourg seront concernés exclusivement en flux entrants, et en s'attachant à préserver la fluidité des mouvements transfrontaliers habituels.

Ces informations ne peuvent être reprises sans mentionner le Luxemburger Wort.


Sur le même sujet

La France va une nouvelle fois prolonger de six mois les contrôles à ses frontières, rétablis au soir des attentats du 13 novembre 2015, jugeant que la menace terroriste restait «très prégnante» sur son territoire, selon un document consulté par l'AFP.
Dès 5 heures mardi matin, les hommes de la police aux frontières (PAF) ont filtré les véhicules à hauteur de l'aire d'Entrange sur l'A31, direction Luxembourg.
Prolongement des contrôles aux frontières
Les contrôles aux frontières dans l'UE sont indispensables face à la menace terroriste, selon plusieurs pays qui vont une nouvelle fois les prolonger, mais leurs voisins s'inquiètent des dérogations de plus en plus longues à la libre-circulation dans l'espace Schengen.
 Dimitris Avramopoulos, commissaire européen en charge des affaires intérieures a fait écho aux Etats membres s'inquiétant de voir les contrôles aux frontières, normalement exceptionnels et temporaires, se prolonger sans cesse.
Suite aux attentats de Paris, des contrôles renforcés ont lieu aux frontières franco-luxembourgeoises. Résultat: les travailleurs frontaliers doivent compter entre 2 et 3 heures pour rejoindre leur lieu de travail le matin. Et rebelote le soir.
Police officers and border police (PAF - Police aux fronti�res) control the A31 motorway at the France-Luxembourg border, on November 19, 2015 in Entrange, eastern France. France revealed on November 19 it will spend an extra 600 million euros (USD 641 million) next year to ramp up security after the Paris attacks. President Francois Hollande announced this week that France is freezing plans to cut troop numbers through 2019. At the same time, the country will add 8,500 law enforcement jobs including 5,000 new police. AFP PHOTO / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN
Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé vendredi que la France maintiendrait le contrôle à ses frontières, rétabli il y a une semaine, «aussi longtemps que la menace terroriste le nécessitera». Les contrôles renforcés sur l'A31 «seront maintenus au cours du week-end et se poursuivront la semaine à venir», prévient la Préfecture de Moselle.
Vendredi 20 novembre. Un dispositif des policiers de la PAF de Thionville est toujours en place sur l'A31 à hauteur de l'aire d'Entrange à 7 km de la frontière.