Changer d'édition

Commission et Conseil de l'UE signent l'accord de Brexit
International 2 min. 24.01.2020 Cet article est archivé

Commission et Conseil de l'UE signent l'accord de Brexit

Commission et Conseil de l'UE signent l'accord de Brexit

Photo: Twitter
International 2 min. 24.01.2020 Cet article est archivé

Commission et Conseil de l'UE signent l'accord de Brexit

Ursula von der Leyen et Charles Michel ont signé vendredi l'accord de Brexit approuvé par le Royaume-Uni pour permettre sa ratification par le Parlement européen, a annoncé la présidente de la Commission européenne.

(AFP) - «Nous avons avec Charles Michel signé l'accord pour la sortie du Royaume-Uni, ouvrant la voie à sa ratification par le Parlement européen», a annoncé la présidente de la Commission européenne dans un message sur son compte tweeter.

Avec l'aval formel d'Ursula von der Leyen et de Charles Michel, le texte va maintenant être soumis au Parlement européen le 29 janvier pour ratification. Puis, jeudi prochain, les diplomates des États membres de l'UE approuveront par écrit l'accord, assurant ainsi le départ en bon ordre de la Grande-Bretagne le 31 janvier à minuit. «Les choses vont inévitablement changer, mais notre amitié restera. Nous entamons un nouveau chapitre en tant que partenaires et alliés», a souligné le président du Conseil dans un tweet sur son compte officiel. Et il a ajouté, en français: «Je tiens à écrire cette nouvelle page ensemble».

Le négociateur de l'UE, le Français Michel Barnier, a assisté à cette signature organisée tôt au siège de la Commission européenne à Bruxelles car le président du Conseil européen se rend ensuite à Tirana. L'accord doit être envoyé à Londres pour être paraphé par le Premier ministre Boris Johnson. Elizabeth II a donné jeudi son consentement royal au texte réglant les modalités de la rupture après 47 ans d'un mariage tumultueux avec l'Union européenne. Le texte avait été adopté définitivement mercredi soir par le Parlement britannique.

Le Parlement européen sera la dernière instance à se prononcer. Les élus membres de la commission des Affaires constitutionnelles ont recommandé jeudi soir à une très large majorité de 23 voix contre 3 de l'approuver lors du vote en plénière le 29 janvier. Le travailliste britannique Richard Corbett, un des trois élus européens ayant voté contre la recommandation en faveur du vote de l'accord par le Parlement européen, a dénoncé un «Brexit qui n'est plus depuis longtemps la volonté du peuple britannique». Il a assuré qu'il voterait à nouveau contre lors du vote le 29 janvier.


A video grab from footage broadcast by the UK Parliament's Parliamentary Recording Unit (PRU) shows tellers announcing the result of a vote on the third reading of the European Union (Withdrawal Agreement) Bill, in the House of Commons in London on January 9, 2020. - The European Union (Withdrawal Agreement) Bill has cleared the House of Commons after getting its third reading by 330 votes to 231. (Photo by HO / PRU / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - NO USE FOR ENTERTAINMENT, SATIRICAL, ADVERTISING PURPOSES - MANDATORY CREDIT " AFP PHOTO / PRU "
Le Brexit approuvé après trois ans de crise
Cette fois, «it's done»: les députés britanniques ont donné leur feu vert au grand saut. Londres va enfin pouvoir quitter l'Union européenne, même si les négociations à venir s'annoncent délicates à mener même pour un Boris Johnson conforté par ce vote.

Le départ officiel s'accompagne d'une période de transition jusqu'à la fin de l'année 2020. Le Royaume-Uni continuera d'appliquer les règles de l'UE durant cette période, sans toutefois prendre part aux décisions communautaires. Il s'agit de permettre une sortie en douceur. Ce laps de temps doit aussi permettre aux deux parties de négocier leur future relation, en particulier un accord de commerce. Mais il est jugé particulièrement court pour une telle négociation.    


Sur le même sujet

L'Irlande retourne aux urnes à cause du Brexit
Le Premier ministre irlandais Leo Varadkar a convoqué des législatives anticipées pour le 8 février. Selon lui, il s'agit du «meilleur moment» juste après le Brexit et au moment où s'ouvrent les négociations sur la relation future entre Royaume-Uni et Union européenne.
Ireland's Prime Minister Leo Varadkar (R) walks with Britain's Prime Minister Boris Johnson during their meeting inside Parliament Buildings, the seat of the of the Northern Ireland Assembly, on the Stormont Estate in Belfast on January 13, 2020. - British Prime Minister Boris Johnson promised a "bright future" for Northern Ireland Monday as he visited Belfast to mark the reopening of its power-sharing devolved government after a three-year hiatus. (Photo by HO / IRISH GOVERNMENT / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / Irish Government / HANDOUT  " - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
Le Brexit approuvé après trois ans de crise
Cette fois, «it's done»: les députés britanniques ont donné leur feu vert au grand saut. Londres va enfin pouvoir quitter l'Union européenne, même si les négociations à venir s'annoncent délicates à mener même pour un Boris Johnson conforté par ce vote.
A video grab from footage broadcast by the UK Parliament's Parliamentary Recording Unit (PRU) shows tellers announcing the result of a vote on the third reading of the European Union (Withdrawal Agreement) Bill, in the House of Commons in London on January 9, 2020. - The European Union (Withdrawal Agreement) Bill has cleared the House of Commons after getting its third reading by 330 votes to 231. (Photo by HO / PRU / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - NO USE FOR ENTERTAINMENT, SATIRICAL, ADVERTISING PURPOSES - MANDATORY CREDIT " AFP PHOTO / PRU "
Von der Leyen prédit un dialogue «dur» avec Londres
La présidente de la Commission européenne a déclaré ce mercredi s'attendre à des discussions «longues et difficiles» avec le Royaume-Uni sur la relation post-Brexit. Selon elle, il serait impossible de s'accorder sur «tous les aspects» d'ici à fin 2020, le délai actuellement imparti.
European Commission President Ursula von der Leyen delivers a keynote speech at the London School of Economics in London on January 8, 2020. - The EU's top official on Wednesday predicted "tough talks" with Britain on the sides' future relations after Brexit enters force after years of delays at the end of the month. "There will be tough talks ahead and each side will do what is best for them," European Council president Ursula von der Leyen said ahead of her first official meeting with Prime Minister Boris Johnson. (Photo by Adrian DENNIS / AFP)
Le Brexit revient devant le Parlement britannique
Après trois ans et demi de crise politique et deux élections, les députés britanniques entament vendredi l'adoption de l'accord de sortie de l'Union européenne négocié par Boris Johnson. Le divorce entre les deux parties devraient être acté à la fin du mois de janvier.
Gulls sit on a roof top neat the Houses of Parliament in central London on December 16, 2019. - Prime Minister Boris Johnson vowed Saturday to repay the trust of former opposition voters who gave his Conservatives a mandate to take Britain out of the European Union next month. Johnson toured a leftist bastion once represented by former Labour leader Tony Blair in a bid to show his intent to unite the country after years of divisions over Brexit. (Photo by Tolga AKMEN / AFP)
Que changera le Brexit au Luxembourg?
Programmé le 29 mars, le Brexit est dans l'impasse. Ce lundi, Michel Barnier, négociateur de l'Union européenne pour le Brexit, sera au Luxembourg pour un échange de vues avec Xavier Bettel, puis les députés. Que sait-on, à ce stade, sur les effets du Brexit au Luxembourg?