Changer d'édition

Colère des frontaliers: Toujours pas de train entre Virton et Rodange
International 3 min. 11.11.2016

Colère des frontaliers: Toujours pas de train entre Virton et Rodange

«Depuis le 6 juin 2016, les CFL ne disposent plus de suffisamment de rames non équipées de l'ETCS pour exploiter les trains entre Virton et Rodange.

Colère des frontaliers: Toujours pas de train entre Virton et Rodange

«Depuis le 6 juin 2016, les CFL ne disposent plus de suffisamment de rames non équipées de l'ETCS pour exploiter les trains entre Virton et Rodange.
Archives LW/S. Waldbillig
International 3 min. 11.11.2016

Colère des frontaliers: Toujours pas de train entre Virton et Rodange

Les travailleurs frontaliers qui se rendent chaque jour de Virton à Rodange (GDL) sont en colère. En cause ? Les trains ne circulent toujours pas sur la ligne 165 entre ces deux villes.

PAR NADIA LALLEMANT

Les travailleurs frontaliers qui se rendent chaque jour de Virton à Rodange (GDL) sont en colère. En cause ? Les trains ne circulent toujours pas sur la ligne 165 entre ces deux villes. Ils sont remplacés par des bus. «Une vingtaine de kilomètres séparent ces deux localités», explique Michaël Jacquemin, porte-parole des Amis du Rail.

«Habituellement, ce trajet dure trente minutes. Le bus allonge la durée du trajet d’une dizaine de minutes et pose des problèmes de correspondance.» La députée fédérale belge, Véronique Caprasse (DeFI), vient de réinterroger le ministre belge de la mobilité, François Bellot, en Commission de l'Infrastructure de la Chambre, sur les problèmes rencontrés sur la ligne 165. 

Sa première interpellation remonte au 15 juin dernier. «A  l'époque, vous nous aviez assuré que, selon les prévisions des Chemins de Fer Luxembourgeois, l'homologation de leur matériel pour les liaisons entre Virton et Luxembourg, via Rodange, devait être en ordre fin juin», a-t-elle rappelé. 

«Depuis le 6 juin 2016, les CFL ne disposent plus de suffisamment de rames non équipées de l'ETCS pour exploiter les trains entre Virton et Rodange et retour, la desserte de ce fait étant temporairement remplacée par les bus pour assurer la liaison. 

Or, de source bien informée, il me revient qu'Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire en Belgique, doit toujours délivrer l'autorisation permettant aux trains CFL de circuler à nouveau. Vous conviendrez que cette situation met dans l'embarras de nombreux voyageurs et hypothèque l'avenir même de la ligne 165.» 

Selon le ministre belge, il ne s’agit plus d’un problème d’homologation. «Si la circulation sur la ligne 165, dans le sens Luxembourg – Belgique, ne pose aucun problème particulier, il n'en va pas de même lorsque le matériel luxembourgeois circule dans le sens Belgique – Luxembourg », a-t-il indiqué. 

«En effet, il me revient que les automotrices luxembourgeoises de la série 2200 équipées de l'ETCS niveau 1 et de TBL1+, pour circuler en Belgique, ne sont pas autorisées à rentrer à nouveau sur le réseau des CFL et ce, dès l'arrivée au premier signal luxembourgeois A 610. Pour être clair, le matériel luxembourgeois peut passer du Luxembourg en Belgique et rouler en Belgique mais, dès qu'il rentre au Luxembourg, parce qu'il était au départ en TBL1+, il ne peut y être reconnu ni y circuler.»

Le ministre affirme que les soucis actuels pour la circulation des automotrices dans le sens Aubange–Rodange seraient liés aux fichiers chargés dans les balises de transition sur le réseau luxembourgeois. «Nous sommes donc face à un problème de circulation du matériel CFL sur le réseau CFL», affirme-t-il. 

«En vue de solutionner ces difficultés, les contacts ont depuis longtemps été pris entre les gestionnaires d'infrastructures. La dernière réunion s'est tenue le 11 octobre. Les deux gestionnaires d'infrastructures, belge et luxembourgeois, confirment leur volonté d'atteindre l'objectif fixé en matière de planning de mise en service ETCS du tronçon frontière, fin 2016.» 

Le ministre belge conclut en disant que cette mise en service résoudra par ailleurs la problématique de la circulation des automotrices luxembourgeoises. En attendant, les bus de substitution mis en service par les CFL continueront à circuler entre Rodange et Virton aussi longtemps que nécessaire afin d'offrir une alternative aux voyageurs concernés.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les CFL ont acheté 34 nouveaux trains
C'est Noël! La Société nationale des Chemins de Fer luxembourgeois (CFL) a signé ce mardi avec Alstom la livraison de 34 trains régionaux Coradia à grande capacité et à 2 niveaux. Les usagers peuvent se réjouir.
Dans sa version longue de 160 mètres, le train Coradia offre 692 places assises et 334 places assises pour sa version plus courte (80 mètres).
Incident à Bettembourg vendredi soir: «Toutes les lignes» ferroviaires touchées: «c'est le chaos à Luxembourg!»
Grosse pagaille sur le réseau ferroviaire luxembourgeois, vendredi soir. Une panne intervenue vers 18h20 au poste directeur de Bettembourg (le même qui avait été inondé) bloque la liaison ferroviaire entre la France et le Luxembourg mais aussi en direction du Nord. Près de 1.000 usagers de retour à la gare de Luxembourg ont longtemps attendu leurs bus de substitution. Peu avant 21 heures seulement, les CFL annonçaient la reprise progressive de la circulation.
19h50: plus de 1.000 personnes se retrouvent à la gare centrale de Luxembourg où elles sont bloquées: pas de bus comme annoncé par les CFL.