Changer d'édition

Cinq ans de travail pour Nicolas Schmit
International 9 min. 27.11.2019

Cinq ans de travail pour Nicolas Schmit

Nicolas Schmit a été officiellement élu, commissaire européen en charge de l'Emploi.

Cinq ans de travail pour Nicolas Schmit

Nicolas Schmit a été officiellement élu, commissaire européen en charge de l'Emploi.
Photo : AFP
International 9 min. 27.11.2019

Cinq ans de travail pour Nicolas Schmit

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Depuis ce mercredi matin, c'est officiel: le socialiste luxembourgeois est bien commissaire européen en charge de l'Emploi aux côtés de la présidente von der Leyen. Son mandat le place au cœur d'une des préoccupations centrales des citoyens de l'Union.

Il a manqué la première photo officielle de la nouvelle équipe de la Commission européenne. Mais Nicolas Schmit ne s'en offusque pas, il en rirait plutôt : «Cela va devenir LE cliché historique, celui de l'équipe tout entière sauf moi». La faute aux parlementaires qui ont retardé, par leurs félicitations, le nouveau commissaire européen en charge de l'Emploi. Et là, le Luxembourgeois retrouve son sérieux : «C'est l'un des enjeux majeurs de la nouvelle Union européenne qui se profile».

Une charge importante attend donc celui qui, en 2009 puis en 2013, avait été désigné au Grand-Duché pour devenir déjà ministre du Travail. «La présidente Ursula von der Leyen l'a redit: les trois principaux piliers de son action seront de répondre au défi climatique, agir pour une meilleure protection sociale et veiller à la qualité de l'emploi et à son accès. Me voilà donc bien occupé pour cinq ans!»

L'Union s'est trouvée une cheffe

Pour Nicolas Schmit, l'Europe de demain se voudra donc «plus sociale et protectrice». Et de se satisfaire que sur cette ligne, la présidente von der Leyen ait obtenu une confortable majorité, ce mercredi, lors du vote du Parlement européen: avec 461 votes en sa faveur.«C'est un signe de confiance dans la personne et le projet porté. Dans ces temps où l'Europe est tellement bousculée, l'Union s'est trouvée une cheffe capable -je le crois- de la diriger fermement.» 


European Commission president-elect Ursula von der Leyen speaks as European Commission Executive Vice President-Designate Frans Timmermans (R) listens during the presentation of the College of Commissioners and their programme at the European Parliament on November 27, 2019 in Strasbourg, eastern France. (Photo by FREDERICK FLORIN / AFP)
Von der Leyen obtient le feu vert du Parlement
A Strasbourg, la présidente de la Commission européenne a obtenu mercredi un large soutien du Parlement pour donner «un nouveau départ» à l'Europe. Le vote d'investiture des députés a de quoi la rassurer.

Et si la tête de la Commission, jusqu'alors tenue par Jean-Claude Juncker, passe à une femme, la féminisation de l'instance ne s'arrête pas là. En effet, la nouvelle assemblée comporte un nombre record de femmes (12 sur 27). Mais aussi un commissaire âgé de 29 ans, huit anciens et dix-neuf nouveaux élus. 


Sur le même sujet

Thierry Breton proposé comme commissaire européen
Deux semaines après le rejet de Sylvie Goulard, Emmanuel Macron vient de proposer l'actuel PDG du groupe Atos et ex-ministre de l'Économie, comme nouveau membre français à la Commission européenne. Un choix déjà contesté.
Thierry Breton a déjà travaillé par le passé avec celle qui assumera la présidence de la Commission européenne.
Sylvie Goulard ne sera pas commissaire européen
La Française a vu sa candidature rejetée à une forte majorité par les eurodéputés qui l'auditionnaient pour la seconde fois ce jeudi. Un revers pour le président Macron qui l'avait lui-même choisie.
Sylvie Goulard se voir reprocher une possible implication dans une affaire d'emploi fictif au sein du Parlement européen.
Nicolas Schmit attend les autres commissaires
Si pour le futur commissaire européen à l'Emploi, «l'examen de passage» s'est bien déroulé au Parlement européen, d'autres prétendants pour de hautes fonctions auprès d'Ursula von der Leyen ont déjà été retoqués. Les candidats roumains et hongrois doivent ainsi être remplacés.