Chine

Liu Xiaobo sans sépulture, ses cendres dispersées en mer

Marche en souvenir du Prix Nobel de la Paix, Liu Xiaobo, à Hong Kong le 15 juillet.
Marche en souvenir du Prix Nobel de la Paix, Liu Xiaobo, à Hong Kong le 15 juillet.
AFP

(AFP) - Il n'aura pas de sépulture. Les cendres du dissident chinois et prix Nobel de la paix 2010 Liu Xiaobo ont été dispersées en mer samedi, un choix dénoncé par des proches du Nobel de la paix, à l'heure où le sort de sa veuve reste incertain. 

Les autorités ont diffusé une vidéo montrant celle-ci, Liu Xia et d'autres personnes mettant à l'eau une urne blanche, deux jours après le décès de l'opposant de 61 ans des suites d'un cancer du foie.

La dépouille de Liu Xiaobo avait été incinérée à l'aube à Shenyang (nord-est), ville où il était hospitalisé, loin du regard des médias tenus à l'écart de ses proches.

"Les autorités ont peur que si quelqu'un d'aussi emblématique que Liu Xiaobo a une tombe, elle devienne un endroit où ses partisans se réuniront", a déclaré à l'AFP Ye Du, un dissident proche de la famille.

Les conditions du décès du prix Nobel ont été critiquées par plusieurs pays qui avaient appelé Pékin à ce qu'il puisse être soigné à l'étranger.

Les Etats-Unis et l'Union européenne ont demandé à Pékin de libérer sa veuve, en résidence surveillée depuis 2010, et de la laisser quitter la Chine si elle le souhaite.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.