Changer d'édition

Ce qu'il faut retenir de l'ultime débat Trump-Biden
International 3 min. 23.10.2020

Ce qu'il faut retenir de l'ultime débat Trump-Biden

Le candidat démocrate à la Maison Blanche Joe Biden a accusé jeudi Donald Trump d'avoir mené une politique «criminelle» vis-à-vis des enfants migrants.

Ce qu'il faut retenir de l'ultime débat Trump-Biden

Le candidat démocrate à la Maison Blanche Joe Biden a accusé jeudi Donald Trump d'avoir mené une politique «criminelle» vis-à-vis des enfants migrants.
Photo: AFP
International 3 min. 23.10.2020

Ce qu'il faut retenir de l'ultime débat Trump-Biden

Pandémie, immigration, changement climatique... Donald Trump et Joe Biden ont abordé les sujets de fond pour leur dernier face-à-face avant la présidentielle américaine du 3 novembre.

(AFP) - Voici les principaux points à retenir du dernier duel Trump-Biden.

Coronavirus

«Quelqu'un qui est responsable d'autant de morts ne devrait pas pouvoir rester président des Etats-Unis d'Amérique». En ouverture de leur ultime débat télévisé, à 12 jours du scrutin, Joe Biden a étrillé Donald Trump sur sa gestion de la crise du coronavirus, qui le disqualifie selon lui pour rester au pouvoir. Le candidat démocrate a prédit «un hiver sombre» pour le pays le plus endeuillé au monde, avec plus de 222.000 décès dus au coronavirus.

Donald Trump, lui-même diagnostiqué positif au covid-19 il y a trois semaines, a assuré que son administration combattait «très fermement» la pandémie et a accusé son opposant de vouloir «reconfiner» les Etats-Unis.

«Bébé innocent»

Comme il l'avait annoncé, le président républicain a demandé à Joe Biden de «s'expliquer» sur des allégations de corruption au sujet des activités de son fils Hunter en Chine et en Ukraine, quand le candidat démocrate était vice-président de Barack Obama (2009-2017). «Jamais de ma vie je n'ai pris un centime d'une source étrangère», a protesté le démocrate, qui a jusqu'ici esquivé les questions sur ce sujet en se montrant ultra-protecteur de sa famille.

«N'essayez pas de vous présenter en bébé innocent!», a dénoncé Donald Trump.

Kim Jong Un... et Hitler

Le débat a aussi consacré une part importante à la diplomatie, l'occasion pour M. Biden de dénoncer la relation entre Kim Jong Un et son rival. «Qu'est-ce qu'il a fait? Il a légitimé la Corée du Nord», a assuré l'ancien vice-président d'Obama. «Il en a parlé comme de son bon ami, qui est un voyou».

Donald Trump, qui a rencontré le leader nord-coréen à trois reprises, s'est vanté d'avoir éloigné la menace d'une «guerre nucléaire» et de sa «très bonne relation» avec la Corée du Nord. «C'est comme dire que nous avions une bonne relation avec Hitler avant qu'il n'envahisse l'Europe», a tancé Joe Biden.

Immigration «criminelle»

Le démocrate a aussi attaqué Donald Trump sur l'immigration, l'accusant d'avoir mené une politique «criminelle» vis-à-vis des enfants migrants. Selon une association américaine de défense des droits humains, les parents de quelque 545 enfants de migrants qui avaient été séparés aux Etats-Unis après avoir illégalement traversé la frontière, n'ont pas pu être localisés.

«Ces enfants sont seuls, nulle part où aller (...) c'est criminel», a fustigé l'ancien vice-président.

Pétrole et Etats-clés

Le candidat démocrate a enfin pris un risque en assurant que s'il était élu, il se «détournerait progressivement de l'industrie pétrolière». «C'est une sacrée déclaration», s'est moqué le républicain «Vous vous rappellerez de ça, le Texas?, l'Ohio?, la Pennsylvanie?», a lancé Donald Trump en direction des électeurs de ces Etats-clés, où Joe Biden apparaît en mesure de disputer la victoire au milliardaire républicain.

En face, Donald Trump, qui tient régulièrement des propos climatosceptiques a assuré que les Etats-Unis n'avaient pas bénéficié d'un air et d'une eau aussi «propres» depuis des années. Et a balayé d'un revers de manche l'utilisation d'énergies renouvelables, assurant à propos de l'éolien: «Ça tue tous les oiseaux.»

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Trump et Biden opposent leurs visions
Lors d'un curieux duel télévisé à distance, les deux candidats à la Maison Blanche ont affiché jeudi soir, sur deux chaînes différentes, leurs styles radicalement opposés et leurs profonds désaccords sur la gestion de l'épidémie du covid-19.
(COMBO) This combination of file photos created on October 15, 2020 shows
Democratic presidential candidate Joe Biden(L) speaking in Tampa, Florida on September 15, 2020 and US President Donald Trump speaking to reporters as he makes his way to board Marine One from the South Lawn of the White House in Washington, DC on September 26, 2020. - Hollywood stars from Barbra Streisand and Ben Stiller to Julia Louis-Dreyfus and J.J. Abrams have slammed NBC for scheduling a Donald Trump town hall at the same time as challenger Joe Biden's own event. The US president and Biden will participate in simultaneous, dueling televised talks on October 15, 2020 after a head-to-head debate was scrapped in the aftermath of Trump's Covid-19 diagnosis. (Photos by JIM WATSON and Olivier DOULIERY / AFP)
Les démocrates se ruent sur le vote par anticipation
A Philadelphie, des centaines de personnes font chaque jour la queue pour voter pour le démocrate Joe Biden. A moins d'un mois de la présidentielle américaine, ces images ont de quoi énerver Donald Trump, qui ne cesse de présenter ce bastion démocrate comme une source de fraude potentielle.
Lisa O. wears an "I Voted Today!" sticker after casting her vote during early voting at City Hall in Philadelphia, Pennsylvania on October 7, 2020. (Photo by GABRIELLA AUDI / AFP)
Donald Trump refuse un débat virtuel
Une semaine après avoir été testé positif, le président américain considère les conditions du prochain débat, prévu le 15 octobre, «pas acceptables».
Eindrücke vom ersten TV-Duell zwischen Donald Trump und Joe Biden
Donald Trump sort de l'hôpital
Hospitalisé depuis vendredi soir après avoir été diagnostiqué positif au covid-19, le président américain est ressorti lundi. A moins d'un mois des élections, sa lutte contre le virus est brandie comme un symbole par ses partisans.
TOPSHOT - US President Donald Trump gives the thumbs-up as he leaves Walter Reed Medical Center in Bethesda, Maryland heading towards Marine One on October 5, 2020, to return to the White House after being discharged. - Trump announced Monday he would be "back on the campaign trail soon", just before returning to the White House from a hospital where he was being treated for Covid-19. (Photo by SAUL LOEB / AFP)
Le débat Trump-Biden vire au chaos
Invectives, railleries, attaques personnelles: le premier débat entre Donald Trump et Joe Biden a offert la nuit dernière un spectacle particulièrement chaotique à 35 jours d'une élection présidentielle américaine sous haute tension.
WEST HOLLYWOOD, CALIFORNIA - SEPTEMBER 29: A broadcast of the first debate between President Donald Trump and Democratic presidential nominee Joe Biden is played on a TV at The Abbey, which seated patrons at socially distanced outdoor tables, on September 29, 2020 in West Hollywood, California. The debate being held in Cleveland, Ohio is the first of three scheduled debates between Trump and Biden.   Mario Tama/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==