Changer d'édition

Carnage au Bataclan: Trois terroristes tués dans l'assaut, des dizaines de morts
International 4 1 3 min. 14.11.2015 Cet article est archivé

Carnage au Bataclan: Trois terroristes tués dans l'assaut, des dizaines de morts

International 4 1 3 min. 14.11.2015 Cet article est archivé

Carnage au Bataclan: Trois terroristes tués dans l'assaut, des dizaines de morts

Trois terroristes ont été abattus au Bataclan lors de l'assaut des forces de l'ordre. Il y aurait plusieurs dizaines de morts alors qu'un concert se déroulait ce vendredi soir dans la salle de spectacle. 1.500 personnes y assistaient.

(AFP / VO / CR) - Trois terroristes ont été abattus au Bataclan lors de l'assaut des forces de l'ordre. Il y aurait plusieurs dizaines de morts alors qu'un concert se déroulait ce vendredi soir dans la salle de spectacle. 1.500 personnes y assistaient.

Le président Hollande s'est rendu sur les lieux vers 1h00 du matin. Il a affirmé que la France allait mener un combat "impitoyable" contre les terroristes, après les attentats qui ont fait au moins 120 morts vendredi soir à Paris.

"Nous voulions être là, parmi ceux qui ont vu ces choses atroces, pour dire que nous allons mener le combat, qu'il sera impitoyable", a affirmé le chef de l'Etat.

Francois Hollande, Bernard Cazeneuve, Manuel Valls et Claude Bartolone, sur les lieux de l'attaque terroriste au Bataclan
Francois Hollande, Bernard Cazeneuve, Manuel Valls et Claude Bartolone, sur les lieux de l'attaque terroriste au Bataclan
AFP

Les assaillants de la salle de spectacle Le Bataclan à Paris vendredi soir "ont tiré en plein dans la foule en criant "Allah Akbar" ("Dieu est le plus grand"), a rapporté un témoin de la scène interrogé sur France Info.

"Avec ma mère on a réussi à s'enfuir du Bataclan (...), on a évité les coups de feu, il y avait plein de gens partout par terre", a raconté le jeune homme, prénommé Louis selon la radio, alors qu'un assaut de la police était en cours au Bataclan.

Le Bataclan affichait complet ce vendredi soir pour le concert du groupe de rock américain Eagles of Death Metal.

Selon les sites de réservation en ligne et des témoins, le concert de vendredi soir était complet, soit 1.500 spectateurs.

"Nous sommes encore en train de déterminer si notre groupe et l'équipe sont sains et sauf et où ils se trouvent. Notre pensée va à tous les gens victimes de cette tragique situation", a indiqué le groupe sur sa page Facebook.

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

"Ils ont tiré en plein dans la foule en criant Allah Akbar"

"En plein concert on a entendu comme des pétards, des étincelles, ça tirait énormément, je pense qu'ils étaient deux ou trois, ça tirait dans le tas, le groupe ne s'en est pas rendu compte sur le coup mais seulement après quelques secondes", a témoigné une spectatrice sur BFMTV.

Les assaillants "ont tiré en plein dans la foule en criant "Allah Akbar" ("Dieu est le plus grand"), a rapporté un autre témoin sur France Info.

Julien Tierce, un journaliste d'Europe 1 présent dans la salle du Bataclan, a lui aussi témoigné de la fusillade.

"Je me trouvais à l'intérieur de la salle de concert quand plusieurs individus armés sont rentrés en plein concert", a-t-il rapporté au micro d'Europe 1.

"Deux ou trois individus non masqués sont rentrés avec des armes automatiques de type kalachnikov et ont commencé à tirer à l'aveugle sur la foule", explique-t-il.

"Il y a eu des scènes de piétinement"

"Ca a duré une dizaine, une quinzaine de minutes. Ça a été extrêmement violent et il y a eu un vent de panique, tout le monde a couru vers la scène, il y a eu des scènes de piétinement, je me suis moi même fait piétiner".

Il raconte avoir vu "beaucoup de personnes blessées par balles". "Les assaillants ont eu tout le temps de recharger à au moins trois reprises", décrit-il. "Ils n'étaient pas masqués, maîtres d'eux-mêmes. Ils étaient très jeunes", ajoute-t-il.


Sur le même sujet