Changer d'édition

Canons à eau et lacrymogènes à Paris pour les "gilets jaunes"
International 10 24.11.2018

Canons à eau et lacrymogènes à Paris pour les "gilets jaunes"

Manifestation des gilets jaunes sur les Champs-Elysées à Paris ce samedi.

Canons à eau et lacrymogènes à Paris pour les "gilets jaunes"

Manifestation des gilets jaunes sur les Champs-Elysées à Paris ce samedi.
Photo: AFP
International 10 24.11.2018

Canons à eau et lacrymogènes à Paris pour les "gilets jaunes"

Les forces de l'ordre ont tiré des gaz lacrymogènes et utilisé un camion lanceur d'eau pour éloigner des «gilets jaunes» qui tentaient de forcer un barrage installé au rond-point des Champs-Elysées à Paris, a constaté une journaliste de l'AFP.

(AFP) - Plusieurs milliers de manifestants convergeaient samedi matin vers la célèbre avenue dans le cadre d'une journée de mobilisation des «gilets jaunes» contre la hausse des prix du carburant, les taxes et la baisse du pouvoir d'achat. 

Selon la Préfecture de police, les incidents sont liés à la présence «à l'avant du cortège d'une centaine de membres de l'ultradroite qui harcèlent les forces de l'ordre». Des «gilets jaunes» ont notamment été vus en train de desceller des pavés ou de mettre à terre des barrières de chantier. Mais «aucun manifestant n'est dans la zone interdite par arrêté», incluant notamment les abords de l'Élysée, la partie basse des Champs-Elysées et la place de la Concorde, assurait la Préfecture de police. 

Certains «gilets jaunes» dénonçaient les violences, comme Christophe, 49 ans, venu de l'Isère avec sa femme, en train de rejoindre une rue adjacente des Champs-Elysées pour éviter les gaz lacrymogènes. «On vient juste manifester pacifiquement et on se fait gazer. On voit comment on est reçu à Paris», peste-t-il en s'éloignant. 


Sur le même sujet

La mobilisation des «gilets jaunes» s'essouffle
Une mobilisation en net recul, des échauffourées dans quelques villes mais pas de casse: le mouvement des «gilets jaunes» s'est essoufflé samedi en France, contrastant avec les violents heurts des semaines précédentes pour réclamer à Emmanuel Macron plus de pouvoir d'achat.
TOPSHOT - A protester wearing a yellow vest (gilet jaune) waves the French national flag during a demonstration against rising costs of living blamed on high taxes on the Champs-Elysees in Paris, on December 15, 2018. - The "Yellow Vests" (Gilets Jaunes) movement in France originally started as a protest about planned fuel hikes but has morphed into a mass protest against President's policies and top-down style of governing. (Photo by Valery HACHE / AFP)
Gilets jaunes: Macron dit sa «honte» des violences à Paris
Un «acte 2» moins mobilisateur au niveau national, mais avec des incidents violents à Paris: la manifestation des «gilets jaunes» samedi sur les Champs-Elysées a donné lieu à des échauffourées et des interpellations, violences condamnées par Emmanuel Macron.
TOPSHOT - Yellow vests (Gilets jaunes) protestors stand behind a burning barricade during a protest against rising oil prices and living costs as night falls on the Champs Elysees in Paris, on November 24, 2018. - Security forces in Paris fired tear gas and water cannon on November 24 to disperse protesters. Several thousand demonstrators, wearing high-visibility yellow jackets, had gathered on the avenue as part of protests which began on November 17, 2018. (Photo by Bertrand GUAY / AFP)