Changer d'édition

Bruxelles mise sur 70% d'adultes vaccinés cet été
International 2 min. 23.04.2021

Bruxelles mise sur 70% d'adultes vaccinés cet été

Au premier trimestre de 2021, AstraZeneca n'a livré que 30 millions de doses à l'UE sur les 120 millions promises contractuellement.

Bruxelles mise sur 70% d'adultes vaccinés cet été

Au premier trimestre de 2021, AstraZeneca n'a livré que 30 millions de doses à l'UE sur les 120 millions promises contractuellement.
Photo:AFP
International 2 min. 23.04.2021

Bruxelles mise sur 70% d'adultes vaccinés cet été

Se fixant juillet comme nouvel objectif, la présidente de la Commission européenne est optimiste ce vendredi quant au rythme de vaccination au sein de l'Union européenne. Mais les retards de livraison pourraient changer la donne.

(m.d. avec AFP) - Au cours de sa visite d'une usine Pfizer-BioNTech ce vendredi, Ursula von der Leyen s'est dite «confiante» quant à «l'accélération des livraisons de vaccins». La présidente de la Commission européenne a d'ailleurs déclaré que l'objectif fixé pour septembre de vacciner 70 % des adultes de l'Union européenne (UE), pourrait être atteint «dès juillet». Soit dans deux mois.


A woman receives a dose of the Pfizer-BioNTech vaccine against the coronavirus at the Clermont-Tonnerre military hospital (HIA) in Brest, western France, on April 6, 2021, during a vaccination campaign to fight the COVID-19 pandemic. (Photo by LOIC VENANCE / AFP)
L'UE mise sur une immunité collective d'ici l'été
Si aucun des Vingt-Sept n'avait atteint fin mars l'objectif de vacciner 80% des personnes de plus de 80 ans, l'accélération des livraisons de vaccins prévue au deuxième trimestre pourrait néanmoins changer la donne, a estimé mardi la Commission européenne.

Une assurance surprenante compte tenu du fait qu'aucun des 27 pays membres n'était parvenu à atteindre le premier palier de cette course à «l'immunité collective», à savoir  vacciner 80% des personnes de plus de 80 ans avant la fin mars. 

Sans compter les retards de livraisons des vaccins en Europe. La Commission européenne envisage d'ailleurs d'intenter une action en justice contre AstraZeneca. L'organe exécutif de l'UE considère en effet que le laboratoire anglo-suédois n'a pas respecté les obligations de son contrat, puisque ses livraisons de vaccins anti-Covid sont nettement inférieures aux chiffres prévus initialement. 

Ainsi au premier trimestre de 2021, AstraZeneca n'a livré que 30 millions de doses à l'UE sur les 120 millions promises contractuellement. Le Luxembourg  doit d'ailleurs en recevoir 2.400 à la fin du mois. Le laboratoire a d'ores et déjà annoncé n'en livrer que 70 millions sur les 180 millions initialement prévues au deuxième trimestre. 

«Mais, comme nous le voyons actuellement, la production augmente, les livraisons augmentent, nous avons des processus stables», s'est néanmoins félicitée Ursula von der Leyen, attribuant les retards à un effet de «goulot d'étranglement dans la production». Rien d'insurmontable selon la présidente de la Commission, qui a annoncé la signature «dans les prochains jours», d'un nouveau contrat avec Pfizer, prévoyant la livraison jusqu'en 2023 de 1,8 milliard de doses supplémentaires de ce vaccin, qui est le principal utilisé en Europe.

Pour rappel, au Luxembourg à ce jour 46.901 personnes ont reçu les deux doses préconisées. Alors que la phase 5 concernant les 55 à 64 ans est en cours, l'ouverture de listes de vaccinations parallèles pourrait accélérer le processus. Ainsi, plus de 100.000 volontaires entre 30-54 ans se sont déjà manifestés pour recevoir une dose d'AstraZeneca. Un système automatisé est également à l'étude pour que les personnes figurant dans les prochaines phases de vaccination puissent se faire vacciner avec les doses restantes de la journée, tout laboratoire confondu.


Sur le même sujet

Quelques heures après l'ouverture du portail destiné aux 30-54 ans désireux d'être vaccinés plus rapidement que le phasage prévu, plusieurs dizaines de milliers de résidents ont souhaité s'inscrire. Mais seuls 15.000 formulaires ont officiellement été enregistrés, indique jeudi le ministère d'Etat.
Lokales, Impfzentrum Esch Belval, maison des matériaux, Gebäude Nord Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Pour répondre à la volonté du gouvernement de ne pas gâcher les doses disponibles, un nouveau dispositif visant à injecter les doses non utilisées dans la journée sera mis en place. Seule contrainte: les volontaires devront être à moins de 20 minutes d'un centre de vaccination.
Salle de repos du Centre de vaccination
Les laboratoires vont augmenter de 50 millions de doses les arrivages à destination des pays de l'UE, annonce mercredi Ursula von der Leyen. Une décision qui intervient après la décision de retarder le déploiement des flacons du laboratoire américain Johnson&Johnson.
(FILES) This file photograph taken on March 30, 2021, shows vials of the Pfizer/BioNTech vaccine in a cold room before being packaged for shipping at an AGEPS (Agence Generale des Equipements et Produits de Sante - General Agency for Health Equipment and Products ) of the Paris public hospitals (AP-HP) warehouse in the Paris suburbs, amidst the coronavirus (Covid-19) pandemic. - The EU is turning more heavily to BioNTech/Pfizer to make up for suspended Johnson & Johnson vaccine doses and for longer-term needs to fight the mutating coronavirus, European Commission chief Ursula von der Leyen said April 14, 2021. (Photo by JOEL SAGET / AFP)
Alors que la polémique continue d'enfler autour du vaccin AstraZeneca, le Luxembourg entame la cinquième phase de sa campagne de vaccination. Après les cinquantenaires, une injection sera proposée à toutes celles et ceux présentant un «risque majoré»
Anne Hyslop (R) receives an AstraZeneca vaccine from practice nurse Youri Park (L) in Melbourne on April, 7, 2021 as Australia's Prime Minister Scott Morrison blamed restricted vaccine supply from Europe for his country's halting coronavirus inoculation efforts, as he faced down growing public frustration over the sluggish rollout. (Photo by William WEST / AFP)
Si aucun des Vingt-Sept n'avait atteint fin mars l'objectif de vacciner 80% des personnes de plus de 80 ans, l'accélération des livraisons de vaccins prévue au deuxième trimestre pourrait néanmoins changer la donne, a estimé mardi la Commission européenne.
A woman receives a dose of the Pfizer-BioNTech vaccine against the coronavirus at the Clermont-Tonnerre military hospital (HIA) in Brest, western France, on April 6, 2021, during a vaccination campaign to fight the COVID-19 pandemic. (Photo by LOIC VENANCE / AFP)