Changer d'édition

"Brexit": les négociations vont se poursuivre vendredi soir
International 19.02.2016 Cet article est archivé
Cameron sur Twitter

"Brexit": les négociations vont se poursuivre vendredi soir

David Cameron a tweeté vendredi vers 17h30 que les négociations allaient se poursuivre encore dans la soirée
Cameron sur Twitter

"Brexit": les négociations vont se poursuivre vendredi soir

David Cameron a tweeté vendredi vers 17h30 que les négociations allaient se poursuivre encore dans la soirée
Photo: REUTERS
International 19.02.2016 Cet article est archivé
Cameron sur Twitter

"Brexit": les négociations vont se poursuivre vendredi soir

Les négociations entre Londres et les 27 autres États membres de l'Union européenne pour modifier les termes de l'adhésion du Royaume-Uni à l'UE "vont se poursuivre" vendredi soir, a déclaré le Premier ministre britannique David Cameron.

(AFP) - Les négociations entre Londres et les 27 autres États membres de l'Union européenne pour modifier les termes de l'adhésion du Royaume-Uni à l'UE "vont se poursuivre" vendredi soir à Bruxelles, a déclaré le Premier ministre britannique David Cameron.

"Les négociations vont se poursuivre ce soir. Un conseil des ministres ne sera pas possible ce soir. Il aura lieu si et quand un accord est conclu", a indiqué M. Cameron sur Twitter. Un tel conseil aurait pour but d'annoncer la date du référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'UE, qui pourrait se tenir dès cet été en cas d'accord ce weekend à Bruxelles.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne vont presser mardi le Royaume-Uni de déclencher la procédure de divorce sans perdre de temps, en raison des risques sur les marchés.
Angela Merkel: «Il n'y aura pas de discussions formelles ou informelles sur la sortie de la Grande-Bretagne de l'UE tant qu'il n'y aura pas de demande de sortie de l'UE au niveau du Conseil européen».
Après une longue nuit de tractations sans avancée significative, les dirigeants européens espéraient conclure au finish vendredi à Bruxelles leurs négociations avec David Cameron pour éloigner le spectre d'une sortie du Royaume-Uni de l'UE.
Luxembourg Prime Minister Xavier Bettel arrives at the EU council headquarters for the second day of a European Union leaders summit addressing the talks about the so-called Brexit and the migrants crisis in Brussels, Belgium, February 19, 2016. REUTERS/Eric Vidal
Après un premier tour d'échauffement jeudi, les dirigeants européens se retrouvent vendredi à Bruxelles pour arracher à 28 un compromis sur les réformes demandées par le Premier ministre britannique David Cameron et éloigner le spectre d'un "Brexit".
Luxembourg's Prime minister Xavier Bettel arrives for an EU summit meeting, at the European Union headquarters in Brussels, on February 18, 2016. EU leaders head into a make-or-break summit sharply divided over difficult compromises needed to avoid Britain becoming the first country to crash out of the bloc. AFP PHOTO / EMMANUEL DUNAND
Le président de la Commission européenne s'est dit jeudi "assez confiant" sur la perspective de parvenir d'ici à vendredi à un accord des 28 sur les réformes demandées par le Premier ministre britannique, David Cameron, pour éviter une sortie du Royaume-Uni de l'UE.
European Parliament President Martin Schulz (L) and European Commission President Jean Claude Juncker hold a joint news conference ahead of a European Union leaders summit addressing the talks about the so-called Brexit and the migrants crisis in Brussels, Belgium, February 18, 2016. REUTERS/Yves Herman