Changer d'édition

Boris Johnson déconfine tout doucement
International 3 min. 22.02.2021

Boris Johnson déconfine tout doucement

Ces derniers jours, le Premier ministre a multiplié les sorties pour se montrer aux côtés des équipes chargées de la vaccination.

Boris Johnson déconfine tout doucement

Ces derniers jours, le Premier ministre a multiplié les sorties pour se montrer aux côtés des équipes chargées de la vaccination.
Photo : AFP
International 3 min. 22.02.2021

Boris Johnson déconfine tout doucement

Le Premier ministre britannique dévoile un plan de sortie très progressive du confinement en Angleterre. La première étape consistant à rouvrir les écoles le 8 mars prochain.

(AFP) - Pas simple d'alléger des mesures sanitaires covid quand on est le pays d'Europe le plus durement touché par le coronavirus avec plus de 120.000 morts. Pourtant Boris Johnson est prêt à oser ce pari pour le Royaume-Uni qui s'était confiné (pour la troisième fois) début janvier face à une explosion de l'épidémie due à un variant plus contagieux apparu dans le Kent, qui a conduit les hôpitaux au bord de la submersion.


A sign directs passengers to a Covid-19 testing centre at Terminal 5 of London Heathrow Airport in west London on February 9, 2021. - Travellers arriving in Britain from abroad will have to take two coronavirus tests during quarantine, the government confirmed on Tuesday. (Photo by DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)
Le Royaume-Uni verrouille un peu plus ses frontières
Alors qu'une étude a récemment démontré une faible efficacité du vaccin anti-covid AstraZeneca contre les formes légères du covid-19 dues au variant sud-africain, le pays prend des mesures radicales pour ne pas compromettre sa stratégie de vaccination.

Les effets du confinement et de la campagne de vaccination massive se faisant sentir, avec une baisse du nombre de cas, d'hospitalisations et de décès, le Premier ministre anglais peut esquisser des mesures de déconfinement. Il les présentera au Parlement lundi dans l'après-midi avant une conférence de presse dans la soirée.

Le gouvernement a d'ores et déjà, par la voix du secrétaire d'Etat à la vaccination Nadhim Zahawi, confirmé la réouverture de toutes les écoles anglaises le 8 mars. «C'est ambitieux mais c'est aussi prudent et fondé sur les données», a expliqué M. Zahawi sur la BBC. Ensuite, à partir du 29 mars, les rassemblements en extérieur limités à six personnes ou deux foyers différents pourront être autorisés, selon le plan du gouvernement. Les magasins non essentiels les coiffeurs, les pubs, restaurants, cinémas et musée devront attendre.

«Notre priorité a toujours été de ramener les enfants à l'école, ce qui est crucial pour leur éducation ainsi que pour leur bien-être mental et physique», a déclaré le chef du gouvernement conservateur dans un communiqué. Une déclaration faisant écho aux propos tenus, au Grand-Duché, par le ministre de l'Education rappelant la nécessité désormais de tenter de maintenir l'enseignement en présentiel le plus longtemps possible.

Boris Johnson, qui avait longtemps minimisé l'importance de l'épidémie avant d'être lui-même infecté, a affirmé que toute décision serait prise en fonction des éléments scientifiques à sa disposition, et avec prudence «afin de ne pas annuler les progrès» accomplis et les «sacrifices» consentis.


Medical staff of the Military Hospital Doctor Ramon De Lara FARD is vaccinated against the novel coronavirus COVID-19, in Santo Domingo on February 16, 2021. - The Dominican Republic launched its first stage of vaccination against COVID-19 with the first doses of Covishield, the Indian-made Oxford/AstraZeneca vaccine, that arrived in the country and which will be used to immunize frontline medical staff. (Photo by Erika SANTELICES / AFP)
Ces dix vaccins anti-covid employés dans le monde
Les laboratoires pharmaceutiques d'Europe, de Chine, d'Inde, des Etats-Unis ou de Russie ont multiplié les efforts pour développer des sérums contre le SARS-CoV2. Et la recherche se poursuit toujours.

Au Royaume-Uni, la campagne de vaccination lancée en décembre bat son plein: un adulte sur trois a déjà reçu une première dose. D'ici mi-avril, les plus de 50 ans devraient tous avoir reçu une première dose de vaccin. Le gouvernement a promis que tous les adultes se verront proposer une première injection de vaccin anti-Covid d'ici fin juillet, avançant une échéance initialement fixée à septembre.

Quatre vaccins sont actuellement à disposition des équipes britanniques, contre trois au Luxembourg. Au Grand-Duché, depuis le 28 décembre dernier, 29.993 doses vaccinales ont été administrées. Le gouvernement s'étant engagé à vacciner 71.335 personnes d'ici fin mars.


Sur le même sujet

«Le risque d'une mutation encore plus virulente existe»
Pour Jean-Claude Schmit, directeur de la Santé, la situation sanitaire actuelle est marquée par «une hausse stabilisée des infections» qui ne nécessite pas, «pour l'heure, de prendre de nouvelles mesures». Mais la possibilité ne doit pas non plus être écartée.
Neuf soldats testés covid+ en mission
Les militaires de l'armée luxembourgeoise déployés à l'étranger n'échappent pas au covid. Mais comme l'uniforme ne protège pas, le protocole sanitaire ordonné aux troupes est tout aussi strict que pour le reste de la population.
Lokales,Sankt-Martin Feier der Armee ,Härebierg.Kaserne Grand-Duc Jean,Diekirch. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
L'Europe broie du noir après les fêtes
En ce début d'année, plusieurs pays du Vieux Continent ont décidé de maintenir leurs restrictions, voire de les renforcer. Au Luxembourg, le suspense devrait quant à lui être levé mardi après-midi.
TOPSHOT - A sign reading 'Sorry, we are closed' is seen at a shop in Cologne, western Germany on January 4, 2021 amid the ongoing novel coronavirus / COVID-19 pandemic. - German Chancellor Angela Merkel and state leaders are expected Tuesday, January 5, 2021 to extend a partial lockdown in Europe's top economy as coronavirus deaths continue to mount despite tough restrictions in the run-up to the holidays. (Photo by Ina FASSBENDER / AFP)