Changer d'édition

Big Ben sortira de son silence pour le Nouvel An
International 21.12.2021
Royaume-Uni

Big Ben sortira de son silence pour le Nouvel An

L'horloge londonienne est en restauration depuis 2017.
Royaume-Uni

Big Ben sortira de son silence pour le Nouvel An

L'horloge londonienne est en restauration depuis 2017.
Photo : AFP
International 21.12.2021
Royaume-Uni

Big Ben sortira de son silence pour le Nouvel An

La célèbre cloche de Londres, en travaux depuis 2017, retentira le soir du 31 décembre. Mais ce n'est qu'au printemps prochain qu'elle fonctionnera de nouveau avec son mécanisme originel.

(AFP) - Big Ben, surnom donné à l'énorme cloche de la tour Elizabeth du Parlement britannique, sortira de son silence pour le Nouvel An, quelques mois avant de retrouver son mécanisme originel après quatre ans de travaux.

Le 31 décembre au soir, la célèbre cloche de 13,7 tonnes sonnera les traditionnels douze coups de minuit pour marquer l'entrée dans 2022.

«L'horloge la plus célèbre du monde»

Ce sera la dernière fois que Big Ben sonnera à l'aide d'un mécanisme temporaire, ont indiqué les services du Parlement. À partir du printemps, le mécanisme originel, qui date de l'époque victorienne, sera remis en fonction et Big Ben recommencera à résonner au fil de la journée - pour la première fois depuis le début des travaux de restauration en 2017.

«C'est probablement l'horloge la plus célèbre au monde, et avoir eu dans nos mains chaque écrou et boulon est un énorme privilège», a déclaré Ian Westworth, l'un des membres de l'équipe de mécaniciens d'horlogerie du Parlement. «Ce sera assez émouvant quand tout sera terminé, il y aura de la tristesse que le projet soit terminé, mais du bonheur que nous l'ayons restaurée et que tout soit à nouveau opérationnel.»

Pas de feux d'artifice pour le réveillon

La tour Elizabeth, achevée en 1859, est en pleine restauration, et les Britanniques n'entendent résonner Big Ben qu'à de rares occasions. Ils découvriront ses quatre faces, dissimulées par des échafaudages, pour la première fois depuis quatre ans.

Le feu d'artifice qui rassemble chaque année au Nouvel An environ 100.000 personnes dans le centre de Londres, au bord de la Tamise, a par contre été annulé pour la deuxième année consécutive en raison d'une flambée de contaminations au covid. Ce lundi, les autorités britanniques ont dressé un bilan alarmant. 104 personnes étaient hospitalisées en ce début de semaine au Royaume-Uni.


Sur le même sujet